TQO – J3

La Croatie victorieuse face à la Tunisie mais pas encore qualifiée

Duvjnak et les Croates sont passés à côté de leur première période mais ont rempli leur part du contrat face aux Tunisiens.

Face à de valeureux Tunisiens, les Croates ont pris le dessus en deuxième période (30-27), pour ce dernier jour dans le TQO de Montpellier. Un tel résultat n’assure tout de même pas la qualifications aux coéquipiers de Domagoj Duvjnak qui devront attendre le résultat de France – Portugal (21 heures).

Les Tunisiens ont jeté leurs dernières forces dans la bataille face à la Croatie. Loin d’être ridicules en première période, ils ont bousculé les coéquipiers de Domagoj Duvjnak, incapables de faire le trou. Les coéquipiers de Mohamed Darmoul, décomplexés au point de mener grâce à Oussama Boughanmi, efficace sur son aile (4-5, 13e) puis sur une contre-attaque de Youssef Maaref (4-6, 14e). Il a alors fallu que la bête Marin Sego, en sommeil depuis le début du tournoi, se réveille et remette les siens dedans (7 arrêts en première période). De quoi donner un petit remontant à ses coéquipiers en manque d’inspiration, qui parfois l’ont laissé bien seul dans sa zone. A l’image de Kresimir Kozina obligé de faire une grosse faute sur Mohamed Darmoul pour l’empêcher de convertir un ballon de +1 (9-9, 23e) ou d’Ivan Martinovic, tête bien basse après avoir pris une revue d’Oussama Jaziri (12-12, 30e). A l’envers, les Croates étaient tout de même devant à la pause (14-13, MT). 

Les Croates derrière les Bleus

Les errances de la première période ont certainement été pointées dans le vestiaire, tant les hommes au damier rouge et blanc sur le dos ont changé de visage à leur retour sur le parquet héraultais. L’intensité défensive retrouvée a empêché les Tunisiens de marquer facilement (seulement deux buts en dix minutes, 22-15 à la 41e). L’arrivée du patron, Domagoj Duvjnak sur la base arrière n’y est pas anodine. Jusqu’alors aligné uniquement en défense, il a remis du danger de loin, ce qui avait quelque peu manqué pour inquiéter Marwane Soussi. Le contrat est donc rempli pour les hommes de Hrvoje Horvat (30-27) qui devront tout de même attendre le résultat de France – Portugal (21 heures), pour composter, ou non, leur billet pour Tokyo. Une victoire de la France les qualifierait, où une défaite de plus de 7 buts  sans que la France ne marque plus de 22 buts.

De Montpellier, Maxime Cohen

1 CommentairePoster un commentaire

  1. alek - le 14 mars 2021 à 20h17

    Pas fifou le niveau de la Croatie cette saison !

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).