Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

LBE – J1

Metz déjà bien lancé

, par Peter

Camille Depuiset (Metz Handball)

L’heure de la rentrée a sonné, ce mercredi 30 août, pour les clubs de LBE. Cette première journée nous réservait un premier choc avec le Paris 92 qui se déplaçait à Metz.

La première journée de LBE s'est terminée sans surprise, malgré les matchs pièges de Chambray et Nantes face aux promus. Metz et Brest s'impose avec sérieux, tandis que Nice et Dijon ouvrent son compteur face à Saint-Amand et Plan-de-Cuques.

Metz, une nouvelle victoire au compteur

Après un 24/24 lors de la saison précédente, Metz aligne sa 58ème victoire en rang en phase régulière du championnat face au Paris 92. Louise Burgaard était alignée aux côtés d’Anne Mette-Hansen et Kristina Jorgensen pour une base arrière 100% danoise. Méline Nocandy, elle, faisait son grand retour, après une saison marquée par sa blessure au genou.

Après avec quelques errances en défense, quelques pertes de balle sur le côté droit de l’attaque, l’expérience de Jorgensen en défense a permis de museler les parisiennes. Paris est resté au contact grâce aux tirs de l'ancienne messine Camila Micijevic et aux espaces laissés à l'aile droite à Marie Prouvensier. Camille Depuiset a ensuite sorti les arrêts, Chloé Valentini a montré toute sa palette de tirs, Alina Grijseels a fait une entrée remarquable et Sarah Bouktit a montré toute sa puissance et son sang-froid face au but. Metz Handball est rentré au vestiaire avec 8 buts d’avance, sur le score de 18-10. Au retour des vestiaires, les Mosellanes ont poursuivi le travail mené en fin de première période. Depuiset s’est adaptée aux tirs des parisiennes pour compter 17 arrêts au coup de sifflet final. Manu Mayonnade a pu effectuer une revue des troupes avec les entrées d’Emma Jacques, Julie Leblevec Mia Brkic, Zaliata Mlamali et même Fatima Camara qui remplaçait Hatadou Sako sur la feuille de match, blessée.

A part une entame de match crispée de la part des messines, le rouleau compresseur jaune et bleu s'est mis en route avec un score final de 39-24.

Brest, une entame de championnat sérieuse

Brest, après une préparation compliquée avec seulement deux victoires en huit rencontres , se devait d’être au rendez-vous de cette première journée pour ne pas prendre de retard sur leur principale concurrente du Metz Handball. Les Bretonnes recevait le TMV, en pleine reconstruction. Une belle entame de match a permis aux Bretoises de mener 4-0 puis rapidement 10-3. Les arrêts de Julie Foggea, l’inefficacité offensive de Varoises et le réalisme en attaque des locales ont permis de virer à la pause avec le score de 14 à 6. A la reprise, les joueuses de Pablo Morel ont continuer de dérouler, comptant un écart de 12 buts d’avance. Malgré une baisse de régime en fin de match, le BBH n'a jamais laissé les toulonnaises espérer et s'impose 31-23.

Les Européennes et Nice s’imposent sans surprise

Les joueuses de Mathieu Lanfranchi, se sont imposées à la Fontaine Blanche, dans un match piège face au promu, Stella Saint-Maur. Le sérieux des quatrièmes du dernier championnat aura permis de débuter la saison avec les 3 points, malgré les absentes. Les franciliennes ont tenu tête une période et l’expérience des Chambraisiennes a ensuite fait la différence pour permettre de s'imposer 29-22. Laurie Puleri s’est montrée efficace avec un 8/12 pour son premier match à Chambray, mettant en avant le travail de l’équipe, au micro de Handball TV : « Si je marque des buts, c’est grâce aux filles », clin d’œil aux valeurs inculquées par son nouveau coach.

De son côté, Nantes jouait également face à un club promu, le Strabourg ATH. Dans la course au podium, les Nantaises n’avaient pas le droit à l’erreur dans ce premier match qui s’annonçait être tout sauf une formalité en terres alsaciennes. Le match s’est conclu par un 34-41 au tableau de marque. Un festival offensive à Truchtersheim, où les Neptunes ont montré de l’inconstance face aux valeureuse Piraths. Les joueuses d’Helle Thomsen auront à cœur de montrer un autre visage face à Plan-de-Cuques, dimanche, à Nantes.

Dans les deux autres matchs, Plan-de-Cuques recevait la jeunesse de la JDA. Avec un effectif rôdé, Dijon s’est imposé 28 à 22 dans les Bouches-du-Rhône, dont 8 buts de Manon Gravelle, qui a validé le pari qu’elle a pris de se concentré à 100% sur sa carrière de handballeuse. De son côté l’OGC Nice n’a pas failli face à Saint-Amand Handball et s’impose 36 à 27 dans sa salle vêtue de noir et rouge.

Pour rappel, Besançon était exempt lors de la première journée, dans ce championnat de LBE qui ne compte que 13 équipes.

L'ensemble des résultats et le classement à l'issue de la première journée est à retrouver  sur l'onglet Résultats.

Prochain match TV

Slovénie

09:00

Jeu. 25 Juil.

Danemark

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
cochonne
cochonne
10 mois il y a

Bonjour
Ce fut le baptème du feux pour les PIRATHS au propre comme au figurė car l'écart de dix buts en faveur de Nantes ėtait dėjå fait au bout des vingt premières minutes, piis les dėbats se sont ėquilibrės.
Les deux ėquipes ne disputent pas le même championnat et n'ont pas les mêmes objectifs mais quoi qu'il en soit il y avait du plaisir å tous les niveaux hier soir.
Samedi soir ce sera une toute autre histoire car Toulon sera un adversaire direct et l'objectif sera d'en ramener quelque chose.

Imladrik
Imladrik
10 mois il y a

Vu le match de Metz et c’est pas mal de commencer en écrasant une équipe de haut de tableau. Sans trop se forcer, qui plus est.
Bouktit, Depuiset, Valentini et Jörgensen sont sur leur lancée de l’année dernière, donc ça dépote. La vitesse de la relation gardienne-ailiere en contre attaque est vraiment impressionnante.

Bonne saison à toutses !

2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x