LdC – J3

Montpellier tient sa première victoire

Crédit photo : Romain Polge

Crédit photo : Romain Polge

 

Montpellier a remporté sa première victoire de la saison en Champions League en battant les Danois de Kolding hier (30-25).

On a bien cru que l’histoire allait encore se répéter. Par deux fois, ces dernières semaines, Montpellier avait tenu tête à ses adversaires dans la plus grande compétition européenne avant de craquer dans le dernier quart d’heure. Et hier, quand Kolding, après avoir été mené de quatre buts (21-17, 39′) a pris deux buts d’avance sur un tir de roublard de Bo Spellerberg, le spectre de la défaite rageante pointait son nez (23-25, 50′). Kasper Hvidt, du haut de ses 39 ans, avait alors pris la mesure de ses jeunes adversaires et n’avait encaissé que deux buts sur les dix dernières minutes et si le jeune Lasse Anderson ne trouvait plus les filets après son premier acte sensationnel (7 buts, 9 au total), le gaucher Kasper Irming Andersen alimentait la marque pour les Danois avec la même efficacité. Et on ne voyait pas bien comment les Montpelliérains pouvaient s’en sortir. C’était sans compter sur un fait de jeu, une action confuse où Kasper Hvidt se jetait au milieu du terrain pour récupérer un ballon, blessant Aymen Toumi par la même occasion et obligeant Dragan Gajic à rentrer. Patrice Canayer en profitait pour passer en 5-1 avec le lutin slovène avancé, et ce changement tactique allait renverser le match. Kolding ne trouvait plus de solution, Arnaud Siffert n’encaissait plus de buts sur les dix dernières minutes, et comme par hasard, Ludovic Fabregas et Matej Gaber retrouvaient leur efficacité, pour que le MHB l’emporte 30 à 25.

Quel duel entre Mackovsek et Anderson !

Crédit photo : Romain Polge

Crédit photo : Romain Polge

Avant cela, pendant une première période des plus plaisantes à regarder, les deux équipes avaient échangé coup pour coup, notamment grâce à leurs arrières gauches respectifs. Borut Mackovsek, à qui l’hymne de la Champions League semble faire le plus grand bien, avait donné le don, allumant la défense danoise à longue distance, rapidement imité par Lasse Anderson, 21 ans seulement et qui sera une des attractions de la compétition cette saison. Menés 3-6 après 8 minutes, les Montpelliérains étaient revenus dans le match cinq minutes plus tard (7-7, 12′). Avec une plus grande efficacité au tir, et notamment dans les jets de 7m (0/4 au final), et une plus grande agressivité défensive face à une base arrière à trois droitiers, les hommes de Patrice Canayer auraient sans doute plus creuser l’écart plus tôt et s’éviter des frayeurs en fin de match (14-14, MT). Mais ne faisons pas la fine bouche, la victoire est là et c’est le principal. Prochain rendez-vous pour le MHB dans cette compétition, samedi prochain à Barcelone. Et ça sera alors une toute autre affaire.

Les statistiques :

Montpellier HB – KIF Kolding Kobenhavn 30:25 (14-14)

Montpellier : Gérard (7 arrêts / 21 tirs), Siffert (7 arrêts / 18 tirs dont 0/2 pén); D. Simonet (1/3), Toumi (5/6), Dolenec (5/8), Esteki, Guigou (2/4 dont 0/2 pén), Costa, Borges (3/3), Bouschet, Saidani, Gaber (2/3), Bonnefond (0/2), Fabregas (1/4), Gajic (1/3 dont 0/1 pén), Mackovsek (10/14 dont 0/1 pén)
Kolding : Hvidt (18 arrêts / 48 tirs dont 4/4 pén), Asmussen; Karlsson (1/7), Laen, Jorgensen, Anderson (9/15), Spellerberg (5/10 dont 2/2 pén), Landin (3/5), Irming Andersen (7/11), Viudes (0/1), Jensen (0/1), Augustinussen, Enderleir, Kühne

Les réactions :

Baptiste Bonnefond (au micro de beIN Sports) : “On est passé par tous les états. On fait une bonne première mi-temps mais on n’arrive pas à creuser l’écart même si on a les situations, comme sur les pénaltys. L’entame de seconde période est super intéressante, parce qu’on a su prendre les devants, Kolding est une accrocheuse, on connaissait ses qualités et le talent de ses joueurs. On a su réagir, revenir et passer devant même si on aurait préféré faire un peu mieux au goal average.”

Cyril Viudes : “Il nous manque cinq minutes dans les jambes. Notre gardien a été performant, mais il fait un peu moins d’arrêt sur la fin, notre défense est un peu moins étagée. Montpellier a tenu le coup soixante minutes, c’était la clé du match, alors que nous on en a tenu que cinquante cinq. On se rassure quand même, en Suède on n’avait tenu qu’un quart d’heure, contre Rhein-Neckar Löwen une mi-temps, maintenant c’est cinquante cinq minutes à l’extérieur. C’est décevant de perdre, on a eu notre chance mais on l’a laissée passer”.

Kevin Domas

Pub Espace Pronos EHFCL

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. korogho - le 5 octobre 2015 à 22h06

    Belle fin de match, où on a pu retrouver un Montpellier conquérant. Mais la saison est loin d'être finie, et ça va être difficile de se qualifier sans Grébille et Kavnitcic (décidément, je saurai jamais écrire son nom…)

  2. JPF_HBC_Als - le 5 octobre 2015 à 22h56

    Très belle fin de match en effet, mais la saison s'annonce quand même difficile pour Montpellier

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).