Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

EdF (M)

Commencer à préparer le quart

, par Dalibor

Crédit photo : S. Pillaud / FFHB
Crédit photo : S. Pillaud / FFHB

L'équipe de France, en dominant l'Argentine jeudi soir (31-24) a assuré sa qualification pour les quarts de finale des Jeux Olympiques. Les deux matchs restants, face à la Croatie aujourd'hui et au Danemark lundi, ne vont cependant pas être pris à la légère, loin de là.

Qui l'eut crû ? Qui aurait pu bien penser qu'après deux matchs bancals, dont une bonne claque encaissée face au Qatar (23-30), la Croatie allait ainsi maitriser le Danemark et l'emporter de trois buts jeudi (27-24) ? Pas grand monde. Emmenés par un grand, un gigantesque Domagoj Duvnjak, les Croates ont surclassé les coéquipiers d'un Niklas Landin aux abonnés absents. Après être passés près de la correctionnelle et de l'élimination contre l'Argentine, les Croates se sont sublimés hier soir. Ce qui n'a pas empêché Zeljko Babic, le sélectionneur, de sortir le lance-flammes en zone mixte et de révéler implicitement ce qui a contribué à réveiller ses joueurs : "Il y a un gros problème avec les médias, tout ce que je dis est changé. Nous avons obtenu une belle victoire face à l'Argentine, mais vous avez tous écrit que l'équipe était bancale. Quand les joueurs vous lisent, ils ont l'impression d'être mauvais, je sais ce que ressentent les joueurs et c'est normal qu'ils perdent confiance. Les médias doivent soutenir la Croatie et si vous voulez vous en prendre à quelqu'un, prenez-vous en à moi" a-t-il asséné avant de conclure : "C'est à la fin de la bataille qu'on compte les morts, inutile de commencer maintenant".

Avancer pendant que les autres bataillent

Crédit photo : IHF
Crédit photo : IHF

Voilà pour l'ambiance. Et même si on peut comprendre la colère du sélectionneur croate, on ne va quand même pas dire que la Croatie a joué le handball du siècle sur le début de ce tournoi olympique. Certains, à l'image du futur parisien Luka Stepancic ou de l'ailier Manuel Strlek, ont montré de belles choses, mais il manquait une étincelle, qui est venue de Domagoj Duvnjak et de ses huit buts face au Danemark. Ivan Pesic, l'invité surprise dans la cage en remplacement de Mirko Alilovic, a de son côté enfin montré pourquoi on pouvait compter sur lui. Et pendant ce temps-là, l'équipe de France continue à avancer dans la sérénité. "Nous avons le désir de continuer à travailler et à progresser pendant que les autres d'équipes s'entredéchirent" disait Claude Onesta jeudi soir, avant d'afficher clairement la couleur : "L'équipe doit faire de plus en plus peur à ses adversaires : nous jouerons les deux prochains avec la volonté de les remporter et de cumuler de la confiance".

Continuer à travailler

Crédit photo : S. Pillaud / FFHB
Crédit photo : S. Pillaud / FFHB

Battre la Croatie pour accumuler de la confiance, tel est donc le mot d'ordre. Travailler cette défense impériale depuis deux matchs et continuer à donner du temps de jeu à tout le monde, voilà les pistes de travail. Timothey N'Guessan, touché à la cheville à l'arrivée de Rio, a même profité du match contre les Argentins pour faire son retour sur les parquets. Mais personne ne veut trop se réjouir de tous ces petits signes encourageants, Michaël Guigou le premier : "Essayons encore de nous améliorer et d’être encore plus réguliers. Le dernier Euro nous a montré que nous avons fait preuve d’instabilité. Il faut continuer à travailler comme nous l’avons fait sur le Qatar et ce soir sur la Tunisie". Même son de cloche chez Luc Abalo : "Dans cette compétition, tout le monde peut battre toute le monde, même si on bat les Croates et les Danois, c’est le quart qui comptera. Mais il faudra les battre pour bien préparer ce quart, c’est le plus important". En tout cas, dans leur discours et dans leurs actes, les Français ont été irréprochables depuis le début de la compétition olympique. Quoi de mieux, pour continuer sur sa lancée que de battre le médaillé de bronze du dernier Euro ?

FRANCE - CROATIE, samedi 13.08 à 11h30 (16h30, heure de Paris)

Kevin Domas

Prochain match TV

JDA Dijon Hand

19:00

Sam. 18 Mai.

Metz Handball

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Ladscar69
Ladscar69
7 années il y a

Pendant que Babic essaie de trouver les ressources auprès des médias pour redonner confiance à ces joueurs, Onesta lui ne se pose vraiment aucune question et se voit déjà couronné….Magnifique!!!

Quintounet
Quintounet
7 années il y a

Bonjour
Qui peut m’expliquer ce que sera la suite de la compétition ?
Le premier de la poule A rencontre le quatrième de la poule B et élimination directe ?
Merci de confirmer

dudu
dudu
7 années il y a

Oui c’est ça à partir du quart de final ou les équipes se croisent( 1a-4b 2a-3b ect…) c’est à élimination directe.
La France en restant première a de grandes chances de jouer la Suède, l’Égypte ou la Pologne

3
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x