EHFCL (F)

Ferencváros termine par une victoire

Le choc du groupe A du second tour de la Ligue des champions féminine était également le match avec l’enjeu le plus important : la deuxième place de la poule. En menant au score dès les premières minutes puis en dominant les Roumaines et malgré une nette baisse de régime à la fin, Ferencváros s’est imposé 21-18. 

Tifo des supporters de Ferencváros réalisé avec des ballons aux couleurs de la Hongrie.

Tifo des supporters de Ferencváros réalisé avec des ballons aux couleurs de la Hongrie.

Ferencváros restait sur deux défaites et un match nul à domicile contre Rostov-Don laissant bon nombre de regrets. Les championnes de Hongrie accueillaient donc pour cette ultime phase les Roumaines de Baia Mare, qui les avaient nettement battues (32-24) à l’aller. Les coéquipières d’Allison Pineau étaient quant à elles sur une très bonne dynamique puisqu’elles ont remporté toutes leurs rencontres du deuxième tour, notamment celui à la dernière seconde sur le terrain de Fleury.

C’est dans un SYMA Csarnok qui a connu sa plus grande affluence de la saison qu’a débuté le match dans un échange vocal entre les supporters hongrois et quelques centaines de Roumains qui ont fait le déplacement. La rencontre s’annonçait chaude dans les tribunes. Bien que Baia Mare ait ouvert le score, Ferencváros a inscrit ensuite quatre buts consécutifs dans des phases de transition après une parade de Szikora ou un échec roumain. Aurelian Rosca a donc immédiatement posé son premier temps mort (5e : 4-1).

Les défenses hongroises, même en infériorité numérique, étaient bien plus agressives et ont obligé coup sur coup les Roumaines à prendre des tirs compliqués. Allison Pineau, dans la continuité de ses précédents matchs, a été la joueuse de Baia Mare qui a posé le plus de problèmes au FTC dans le début de match. En face, comme bien souvent, c’est le duo Zácsik-Pena qui a pris seul les commandes en attaque. Ce n’est qu’à la vingtième minute qu’une troisième joueuse s’est ajoutée à cette doublette, Mónika Kovacsicz, par un but donnant quatre longueurs d’avance aux Hongroises (10-6). Côté roumain, les tirs étaient forcés et les situations manquaient de créativité pour surprendre Ferencváros.

De plus,  Baia Mare a multiplié les erreurs techniques et le coach roumain a arrêté le jeu pour la deuxième fois (25ème : 12-6). Les entrées de Marin et d’Abbingh n’ont pas non plus changé la donne pour les visiteuses qui sont restées bloquées à six buts durant une quinzaine de minutes. Le score à la pause a bien reflété la première mi-temps (14-7) avec un rapport de force qui s’est complètement inversé par-rapport au match aller.

szucsanszki_ftc-hcm
La seconde période a rapidement débuté avec le tout premier but marqué par un pivot dans la rencontre, en l’occurrence Piroska Szamoránsky. Il a fallu cette fois sept minutes à Baia Mare pour inscrire son premier but. Mais à la suite de quelques erreurs techniques hongroises, les Roumaines ont profité de leurs occasions pour revenir à quatre buts (42e : 16-12), notamment grâce aux toutes premières contre-attaques du match. Le rythme de la partie a ensuite baissé, avec des attaques longues, hachées et peu de buts, plutôt des ballons perdus de part et d’autre (50e : 20-15). Profitant de penaltys consécutifs, Baia Mare est petit à petit revenu et a même eu un ballon de -2, que Szikora a arrêté en effectuant sa dixième parade. La fin de match a été marquée par les parades décisives de la gardienne hongroise. Au terme d’une seconde mi-temps très pauvre, le score final était 21-18.

En somme, Ferencváros a gagné le match en première période mais le jeu montré après la pause n’a clairement pas été convaincant dans l’optique d’un quart de finale où il en faudra beaucoup plus, quel que soit l’adversaire. Baia Mare, de son côté, boucle cette phase à la quatrième et dernière place qualificative et devra donc s’attendre à un adversaire coriace.

Réactions d’après-match

Le coach de Baia Mare, Aurelian Rosca, a parlé d’un “match disputé”, que Ferencváros a pu gagner en jouant “plus juste en première période”. Les problèmes de finition ont selon lui fait la différence dans cette partie. Il a néanmoins souhaité de la réussite aux Hongroises en quarts.

De son côté, Gábor Elek a senti lors de son temps mort en deuxième période beaucoup de fatigue dans son équipe, surtout en attaque, mais le coeur était à nouveau présent. Il a souligné en particulier la performance de Szikora dans les cages. “Nous avons beaucoup travaillé pour remettre notre défense en ordre car celle que nous avons montré à Baia Mare et à Larvik n’était pas du niveau d’un tour principal de Ligue des champions” a terminé le désormais co-sélectionneur de la Hongrie.

Ligue des champions féminine, Tour principal, Groupe 1, 10ème journée
FTC-RAILCARGO HUNGARIA–HCM BAIA MARE 21–18 (14-7)
Budapest, SYMA Csarnok, 3500 spectateurs. Arbitres : Christiansen, Hansen (norvégiennes)
FERENCVÁROS : Szikora 13 arrêts – Schatzl 1, Szekeres, Mészáros, Zácsik 5, Kovacsicz 1, Szucsánszki 2 Tomasevic, Pena 7, Szarka, Szekerczés 4 (4), Szamoránsky 1, Hornyák, Lukács
Entraîneur : Gábor Elek
BAIA MARE : Ungureanu 5 arrêts Jezic, Vizitiu 1, Pineau 4 (1), Nascimento 9 (5), Ardean-Elisei 3, Perianu 1 – Munteanu 4 arrêts – Marin, Abbingh, Szűcs
Entraîneur : Aurelian Rosca
Penaltys : 4/4, 6/6
Exclusions : 12 min, 6 min

De notre envoyé spécial à Budapest

Demain, le leader Rostov-Don qui le restera à l’issue de cette phase  se déplacera chez le Thüringer HC pour une rencontre sans aucun enjeu, les Allemandes étant éliminées. En revanche, dans l’autre match, même si la qualification n’est plus accessible pour Fleury, Larvik peut encore espérer terminer à la deuxième place.

28 février, 14:00 – Thüringer HC–Rostov-Don
28 février, 15:15 – Fleury Loiret Handball–Larvik HK

TOUR PRINCIPAL, GROUPE 1
1. Rostov-Don (russe) 9 8 1 249–209 +40 17
2. FTC-RailCargo Hungaria 10 5 2 3 282–272 +10 12
3. Larvik HK 9 5 4 250–235 +15 10
4. HCM Baia Mare 10 5 5 259–247 +12 10
5. FLEURY LOIRET HB 9 2 2 5 224–252 –28 6
6. Thüringer HC 9 1 8 216–265 –49 1
Pub Espace Pronos EHFCL

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).