EHFCL

Kristianstad, la rançon de la gloire

Andreas Cederholm

Le club suédois de Kristianstad a d’ors et déjà fait une croix sur trois de ses titulaires de cette saison pour la saison prochaine, ceux-ci ayant choisi d’aller évoluer dans des championnats plus huppés et cela pourrait ne pas être fini.

Il y a comme un petit air de déjà-vu dans cette histoire. Celle où le petit club va en Champions League, où ses talents se montrent et où ceux-ci succombent aux sirènes des grandes équipes, pour aller y chercher reconnaissance et rétribution. Il y avait eu Velenje à l’été 2013, d’où étaient partis Jure Dolenec, Matej Gaber (Montpellier), Ivan Gajic (Tremblay), Marko Bezjak (Magdeburg), Fahrudin Melic (PSG) et Klemen Cehte (Qatar, mars 2014) après leur première épopée européenne. Les Danois d’Aalborg il y a deux saisons avaient aussi payé leur écot, en laissant partir Richard Kappelin (Sélestat), Johan Petersson (Flensburg), Mads Mensah Larsen (Rhein-Neckar Löwen) et même leur coach, Nikolaj Jakobssen, parti lui aussi du côté de Mannheim en juin 2014. Niclas Barud (Göppingen) et Ole Erevik (Aix) avaient eux aussi quitté le Danemark l’été dernier, après une deuxième participation de suite aux huitièmes de finale de Champions League.

La Slovénie, victime numéro un

Crédit photo : Laurent Théophile

Crédit photo : Laurent Théophile

L’été dernier, les Slovènes de Celje avaient eux aussi dû laisser partir David Miklavcic (Tremblay), Matevz Skok (Lübbecke) en plus d’Ivan Sliskovic (Veszprem). Encore deux éléments majeurs du club slovène qui ont préféré rejoindre des championnats plus huppés, quittant les lustres de la Champions League pour l’obscurité du bas de tableau des championnats occidentaux. Un exode devenu monnaie courante en Slovénie puisqu’en l’espace de quatre saisons, conclues par deux huitièmes de finale de Champions League et une demi-finale en coupe EHF, Velenje a laissé partir douze joueurs majeurs.
La faute à qui ? Au manque de moyens, comme nous le confiait en mai dernier, avant les finales de la coupe EHF, le coach Gregor Cvijič : “Nous n’avons pas les moyens de garder nos jeunes joueurs en Slovénie, le championnat est trop faible et les salaires sont supérieurs partout ailleurs. En Allemagne, en France, des clubs qui ne jouent pas la coupe d’Europe ont les moyens de payer nos jeunes deux fois plus. C’est déjà un petit exploit d’avoir réussi à garder des joueurs comme Stas Skube ou Mario Sostaric ici jusqu’à maintenant”. Un exploit qui d’ailleurs prendra fin cette été puisque le demi-centre et l’ailier droit rejoindront le Pick Szeged, où ils retrouveront d’ailleurs leur ancien coéquipier Matej Gaber. Benjamin Buric, le gardien bosnien de Velenje, prendra quant à lui la direction de Wetzlar.

Kristianstad l’a mauvaise

Crédit photo : IFK Kristianstad

Crédit photo : IFK Kristianstad

Et la victime de l’été prochain se nommera sans doute Kristianstad. Les Suédois, qu’on a pu voir à l’œuvre dans la poule de Montpellier en Champions League, devraient subir un exode massif l’été prochain. Andreas Cederholm et Fredric Pettersson ont déjà officialisé leur départ pour Toulouse, tandis que le demi-centre norvégien Christian O’Sullivan rejoindra lui la Bundesliga, à Magdeburg. Mais ça ne devrait pas être tout. L’arrière gauche iranien Iman Jamali, prêté cette saison par Veszprem, devrait y retourner en juillet prochain, comme le confirme un dirigeant du club : “Il a prolongé de trois ans avec Veszprem à la toute fin 2015, avec un très bon contrat”. Cederholm et Pettersson étaient eux en fin de contrat, et selon Mats Samuelsson, le directeur sportif suédois, ils ont avant tout privilégié l’aspect financier : “C’est tout pour l’argent. Ces joueurs gagneront deux fois plus que si ils étaient restés avec nous” a-t-il déclaré, non sans une once d’amertume.

Tollbring et Björnsen, des ailiers convoités

Car les deux internationaux suédois ne devraient pas être les seuls à s’en aller la saison prochaine. Bjornsen NorvègeL’ailier droit norvégien Kristian Björnsen devrait confirmer son engagement avec Wetzlar dans les semaines qui viennent, selon le quotidien suédois Sportbladets. Ola Lindgren avait été contacté pour reprendre l’équipe de Veszprem mais avait finalement décliné tandis que Mats Samuelsson ne compte pas libérer son ailier gauche et révélation de la saison Jerry Tollbring. Peu importe l’argent qu’on lui propose. “Nous avons de l’argent” a-t-il déclaré. Oui, mais pas assez pour convaincre tout le monde de jouer la Champions League en Suède plutôt que le milieu de tableau en LNH ou en Bundesliga…

Kevin Domas

Pub Espace Pronos EHFCL

1 CommentairePoster un commentaire

  1. jebthebear - le 12 janvier 2016 à 14h58

    Difficile de blamer des joueurs de ceder aux sirenes de l'argent. Les salaires des handballeurs ne sont pas mirobolants et les reconversions quasi inexistantes a part pour les stars.
    Autant en foot lachez la CL pour jouer le maintien en angleterre est minable vu leur emoluments, autant la…

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).