JO 2016 – Dopage

La Russie va-t-elle pouvoir aller à Rio ?

Russie

C’est l’une des plus grosses interrogations de cette période pré-olympique : la Russie sera-t-elle autorisée à disputer les Jeux de Rio? Hier, un rapport de 97 pages rédigé par le juriste canadien Richard McLaren a révélé que 643 tests positifs à des substances dopantes n’avaient pas été prises en compte en Russie entre 2012 et 2015. A la suite de ce document dénonçant les pratiques supposées de dopage organisés dans le pays, l’Agence Mondiale Anti-dopage a demandé purement et simplement l’interdiction de participation de la Russie aux prochaines olympiades. Le Monde détaille ici l’ensemble de la procédure en cours.

Si la plupart des tests concernent l’athlétisme (139) et et l’haltérophilie (117), il est à noter que sept cas de dopage dans le handball ont également été révélé dans ce rapport.

En handball, seule l’équipe féminine est censée disputer les JO après s’être qualifiée en tournoi de qualification en mars dernier, éliminant notamment la Pologne. La décision du CIO est attendue dans la journée.

11 CommentairesPoster un commentaire

  1. Jpf - le 19 juillet 2016 à 16h26

    Repêchage de l’Espagne contre la Russie… ?

  2. Jpf - le 19 juillet 2016 à 16h41

    J’ai lu l’article en diagonale, la Russie n’est pas qualifié pour le tournoi homme, sorry

  3. Kieler - le 19 juillet 2016 à 17h00

    Ce serait tellement une leçon de maître pour les russes, ce serait juste génial. Dégueulasse pour les athlètes qui ne se sont pas dopés, mais franchement ce serait bien fait pour eux. Pour ceux qui souhaitent en savoir plus il y a pleins d'articles dans la presse sur ce qu'il s'est passé.

    J'en ai lu quelques uns récemment et ce serait un juste retour des choses après tout le dopage fait par la Russie (un dopage organisé par eux-même notamment pendant les JO de Sotchi apparemment).

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).