LdC (M) – J9

Szeged termine l’année par une victoire

Pour sa dernière rencontre de l’année en Ligue des champions, le Mol-Pick Szeged vice-champion de Hongrie a réalisé une performance loin d’être parfaite mais suffisante pour l’emporter de cinq longueurs contre les Slovènes de Celje.

Celje a joué plusieurs matchs nuls ces derniers temps dans des matchs extrêmement palpitants qui ne se sont décidées que dans les derniers instants, notamment contre le Meshkov Brest (29–29 et 36–36). L’équipe de Szeged est quant à elle sur une bonne dynamique avec des automatismes de plus en plus visibles dans le groupe.

Le début de match a été très riche en buts (10e : 5–5) avec Celje marquant plutôt sur des phases rapides à l’inverse de Szeged qui a inscrit ses buts sur des attaques placées. Le jeu avec les pivots de Szeged a très bien fonctionné tout au long de la partie, ainsi que la rentrée de Jonas Källman (6 buts) au centre. Les passes des arrières pour Bence Bánhidi puis Matej Gaber ont coup sur coup porté leurs fruits avec un but ou un penalty obtenu. Les deux équipes ont raté assez peu de tirs tandis que les gardiens n’ont jusque très longtemps pas réussi d’arrêts. Ce n’est qu’après le premier quart d’heure que Szeged est parvenu à se détacher en resserrant la défense – Marin Sego a d’ailleurs effectué ses premières parades – ainsi que sous l’impulsion de Stas Skube (5 buts) et de ses un contre un (20e : 12–8). Les joueurs de Celje ont ensuite bâclé leurs attaques et perdu consécutivement des ballons, offrant ainsi des contre-attaques à Szeged. Le portier slovène Ivan Gajic s’est en revanche remarquablement illustré en remportant plusieurs face à face, notamment des penaltys. Malgré cela, les Slovènes sont restés à distance, la faute à des attaques plus laborieuses et bien moins fructueuses qu’au début du match. Seuls Ziga Mlakar et l’ancien joueur de Montpellier Borut Mackovsek ont réellement inquiété Szeged en attaque, marquant à eux deux sept des dix buts de Celje en première période. C’est donc avec leur plus gros avantage que les Hongrois sont rentrés aux vestiaires (15–10).

Deux anciens montpelliérains, Matej Gaber (Szeged) et Borut Mackovsek (Celje) face à face.

Deux anciens montpelliérains, Matej Gaber (Szeged) et Borut Mackovsek (Celje) face à face.

Les Slovènes sont revenus avec beaucoup plus de vitesse et ont enchaîné les contre-attaques grâce notamment à Luka Zvizej (7 buts) après plusieurs tirs manqués et de pertes de balle de Szeged (16–13). Les Hongrois ont cependant pu remercier Marin Sego, auteur de parades décisives empêchant Celje de recoller davantage (45e : 22–18). Toujours mené par Skube, buteur et passeur, Szeged s’est de nouveau appliqué en attaque et a resserré les rangs en défense tandis que le jeu slovène s’est à nouveau ralenti : les visiteurs n’ont d’ailleurs marqué que deux fois en une dizaine de minutes (56e : 26-20). La fin de match s’est déroulée sans rebondissement avec des locaux qui ont tenu leurs cinq longueurs d’avance en n’inscrivant par contre qu’un seul but dans les dix dernières minutes (27–22). Le bémol de Szeged a été les très nombreuses occasions nettes ratées – contre-attaques et penaltys entre autres – ainsi que les séries de longues minutes sans parvenir à marquer ce qui pourrait leur porter préjudice face à un adversaire plus relevé.

C’est d’ailleurs ce qu’a souligné Juan Carlos Pastor en conférence de presse. “L’attitude des joueurs a été excellente mais pas la discipline et c’est ce qu’il faudra corriger pour la prochaine fois” a déclaré l’entraîneur espagnol de Szeged avant d’ajouter : “Ce n’est pas la position au classement qui est importante mais les 13 points que nous avons. L’équipe joue et travaille bien, elle est sur la bonne voie”. Les Hongrois se déplaceront à Brest le 9 février prochain lors de la reprise de la compétition. De son côté, Branko Tamse, l’entraîneur de Celje, a déclaré : “Nous avons bien joué dans les dix premières minutes mais nous avons ensuite commis beaucoup d’erreurs  qui ont été sanctionnées par l’expérience de Szeged. Dans ce genre de match, tout ce qui est entrepris doit être parfait pour espérer gagner et cela n’a pas été le cas pour nous”. L’équipe de Celje recevra quant à elle Kristianstad le 11 février.

En somme, Szeged a assuré l’essentiel sur cette rencontre et profite aussi de l’échec des Rhein-Neckar Löwen à Zagreb et de celui du Vardar Skopje à Kielce pour prendre seul la deuxième place de la poule.

Ligue des champions masculine, Phase de poules, Groupe B, 9 journée
MOL-PICK SZEGED–RK CELJE PIVOVARNA LASKO 27–22 (15-10)
Szeged, Városi Sportcsarnok, 3200 spectateurs. Arbitres : Mazeika, Gatelis (lituaniens)
SZEGED : Källman 6, Skube 5, Gaber 4, Balogh 3, Gonçalves 3, Bánhidi 2, Rodriguez 1, Gorbok 1, Sostaric 1
Entraîneur : Juan Carlos Pastor
CELJE : Zvizej 7, Mackovsek 4, Mlakar 4, Malus 2, Marguc 2, Zarabec 2, Beciri 1
Entraîneur : Branko Tamse
Penaltys : 1/5, 2/4
Exclusions : 8 min, 10 min

Autres résultats du groupe
IFK Kristianstad–Meshkov Brest 29–29 (15-17)
RK PDD Zagreb–Rhein-Neckar Löwen 25–21 (10-15)
KS Vive Tauron Kielce–RK Vardar Skopje 27–24 (15-12)

Classement du groupe B
1. Kielce (polonais) 9 7 2 269–248 +21 14
2. Szeged (hongrois) 9 6 1 2 252–229 +23 13
3. Vardar Skopje (macédonien) 9 6 3 271–248 +23 12
4. Rhein-Neckar Löwen (allemand) 9 5 1 3 253–251 +2 11
5. Meshkov Brest (biélorusse) 9 3 3 3 256–255 +1 9
6. Celje (slovène) 9 1 3 5 250–274 –24 5
7. Zagreb (croate) 9 2 7 221–240 –19 4
8. Kristianstad (suédois) 9 1 2 6 243–270 –27 4
Pub Espace Pronos EHFCL

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves