LdC (M)

Szeged rate sa fin de match contre Kielce

L’affiche de la troisième journée de la Ligue des champions masculine opposait les vice-champions de Hongrie de Szeged aux champions d’Europe en titre de Kielce. Au terme d’une rencontre serrée et tendue du début à la fin, ce sont les Polonais qui ont gagné de deux longueurs face à des Hongrois qui n’ont marqué aucun but dans le money-time.

Présentation de la rencontre

Les Polonais ont débuté la compétition avec deux succès alors que Szeged a d’abord concédé un match nul à la dernière seconde contre les Rhein-Neckar Löwen avant de s’importer dans le money-time à Zagreb.

Cette rencontre était également l’occasion pour d’anciens coéquipiers de se retrouver : Dean Bombac, ancien joueur de Szeged arrivé à Kielce cet été ainsi que Denis Buntic et Marin Sego qui ont fait le voyage inverse. Le coach de l’équipe polonaise, Talant Dujshebaev, a quant à lui été sélectionneur de la Hongrie entre 2014 et 2016.

Les deux formations se sont rencontrées l’année dernière aussi, en phase de poules également, avec un succès d’un but de chaque équipe à domicile (31–30 à Szeged et 28–27 à Kielce).

Les champions d’Europe sont arrivés sur les bords de la Tisza sans trois de leurs joueurs : Walczak, Chrapkowski et Michal Jurecki tandis que Szeged comptait un effectif complet.

Résumé de la partie

Kielce a démarré le match avec une défense fermée au contraire des locaux qui ont placé Jonas Källman en pointe. Les deux systèmes se sont finalement avérés peu efficaces car les buts se sont enchaînés des deux côtés avec notamment un duel Lijewski-Balogh (10e : 6–7). Les deux demi-centres titulaires Skube et Zorman ont relativement mal entamé la partie et ont dû être remplacés par Obranovic et Bombac – de retour à Szeged pour la première fois en tant qu’adversaire depuis son départ en Pologne.

Dean Bombac a retrouvé le palais des sports de Szeged mais cette fois sous le maillot jaune de Kielce.

Dean Bombac a retrouvé le palais des sports de Szeged mais cette fois sous le maillot jaune de Kielce.

Dans une rencontre tendue, ce sont les visiteurs qui ont mieux réussi à gérer la pression : grâce à des récupérations de balles et à des contre-attaques, un petit écart s’est creusé à la 23ème minute (11–14) car Szeged a montré de nombreuses lacunes en défense ainsi qu’un manque de créativité face au mur adverse. Talant Dujshebaev a alors changé de tactique en faisant jouer deux demi-centres à la fois pour tenter de prendre de vitesse l’équipe locale qui a souvent dû évoluer en infériorité numérique. Ce choix n’a en revanche pas eu d’effet positif pour Kielce et Szeged a recollé au score à la pause (11–15, 15–16).

szeged-kielce1
Au début de la seconde période, les Polonais ont mené des attaques longues, souvent à la limite du jeu passif, mais à la fin desquelles ils ont réussi à marquer, prenant ainsi de nouveau trois longueurs d’avance (42e : 20–23). C’est à ce moment que Szeged a montré sa meilleure prestation défensive de la partie en n’encaissant qu’un seul but en huit minutes. En attaque, Buntic et Gorbok ont enchaîné les buts et leur équipe est enfin repassée devant au score (51e : 26–24).

Filip Ivic a été l'auteur de trois parades décisives dans les dernières minutes.

Filip Ivic a été l’auteur de trois parades décisives dans les dernières minutes.

Mais ensuite, on a eu l’impression que l’enjeu du match et la peur de gagner ont complètement perturbé les joueurs de Szeged qui se sont mis à commettre de grossières erreurs : ballons perdus et des face à face ratés avec le gardien. Kielce en a parfaitement profité – malgré un carton rouge direct à l’encontre de Kus pour un attentat sur Gorbok qui n’est ensuite plus revenu sur le terrain – afin de réaliser une dernière série et de l’emporter finalement 29–27.

Ligue des champions masculine, Phase de poules, Groupe B, 3ème journée
MOL-PICK SZEGED–KS VIVE TAURON KIELCE 27–29 (15-16)
Szeged, Városi Sportcsarnok, 3200 spectateurs. Arbitres : Santos, Fonseca (portugais)
SZEGED : Balogh 5 (1), Obranovic 4, Buntic 3, Bánhidi 3, Gorbok 3, Källman 3, P. Rodríguez 2, Bodó 2, Blazevic 1, Gonçalves 1
Entraîneur : Juan Carlos Pastor
KIELCE : Lijewski 6, Bielecki 5 (2), Aguinagalde 4, Strlek 4, Jurkiewicz 2, Zorman 1, Kus 2, Jachlewski 2, Paczkowski 1, Djukic 1, Reichmann 1
Entraîneur : Talant Dujshebaev
Exclusions : 10 min, 8 min
Carton rouge : Kus (direct)
Penaltys : 1/4, 2/2

Réactions d’après-match

Talant Dujshebaev : Je peux être satisfait aujourd’hui après cette très grosse victoire de mon équipe car il est extrêmement difficile de gagner ici. Nous avons eu de la chance aussi avec les superbes parades de notre gardien dans les dernières minutes. Szeged est une grande équipe avec un grand entraîneur mais il leur faut du temps se construire.

Juan Carlos Pastor : Nous avons commis beaucoup d’erreurs en fin de match en plus des trois penaltys ratés. Kielce a plus d’expérience en Ligue des champions. Nous devons travailler encore plus pour pouvoir gagner ce genre de matchs dans le futur.

Dean Bombac : J’étais très content de revenir à Szeged car j’y ai passé deux très belles années. Cependant, je suis venu pour gagner en étant désormais un joueur de Kielce.

Denis Buntic : C’est dur de perdre un match comme cela. Nous avons été malchanceux à la fin car le gardien a presque tout arrêté. Dorénavant, nous devons être prêts pour le prochain match et oublier celui-là.

De nos envoyés spéciaux à Szeged : Péter Kiss, D. Miklós

Pub Espace Pronos EHFCL

1 CommentairePoster un commentaire

  1. Kieler - le 10 octobre 2016 à 08h26

    C’est quelle équipe qui a reçu un carton bleu ce week-end ? Il me semble que c’était en ligue des champions.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).