Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

EHFCL (M)

PSG, "premier checkpoint OK"

, par Bertrand Delhomme

Honrubia PSG
Le PSG a assuré la première place de son groupe de Champions League en dominant Flensburg-Handewitt (35-32), au terme d'un match de très haute volée. On n'était pas à Cologne, hier soir du côté du treizième arrondissement, mais sur le terrain, le niveau de jeu n'en était pas loin. Au terme d'une bataille physique et tactique qui a parfois atteint les sommets, le PSG a assuré la première place de son groupe de Champions League, et par là même sa qualification directe pour les quarts de finale de l'épreuve. "C'était super important, non seulement en terme de calendrier, mais aussi car cette première place nous assure le match retour à la maison en quarts" expliquait Luc Abalo après le coup de sifflet final. "Aujourd'hui, le public a mis une grosse pression sur Flensburg". Les Parisiens, soutenus par une Halle Carpentier pour une fois bouillante, ont connu deux gros temps forts, dans le premier et le dernier quart d'heure du match, qui leur ont permis de l'emporter. Les deux fois, Thierry Omeyer a empilé les arrêts, ses coéquipiers ont monté les ballons pour creuser un premier écart tôt dans le match (9-5, 13'), avant de plier celui-ci à l'entame du money-time (34-30, 55'). Avec une constante tout au long des soixante minutes, la très grosse performance de Samuel Honrubia. Rarement servi habituellement, il a profité du choix de Noka Serdarusic de laisser Mikkel Hansen sur le banc au profit de Daniel Narcisse pour s'exprimer, lui qui quittera le club en fin de saison pour rejoindre Tremblay. Bien loin des lustres de la Champions League. "Forcément , quand on est dans cette situation, ces matchs ont une saveur particulière" confirmait-il, tandis que son partenaire chez les Bleus, Kentin Mahé, n'a lui joué qu'un mi-temps, probante au demeurant avec cinq buts pour lui. En attendant, le PSG est aujourd'hui dans la même situation que Barcelone, le tenant du titre et lui aussi premier de son groupe, mais Nikola Karabatic ne veut pas faire de comparaison. "On ne sait pas, si on arrive au Final Four et eux aussi, alors on pourra dire qu'on est au même niveau" analysait-il. Pourquoi pas, mais l'impression laissée par le PSG hier, même face à un Flensburg qui n'a pas jeté toutes ses forces dans la bataille (Mogensen préservé, Eggert et Svan Hansen n'ont que peu ou pas foulé le terrain), est celle d'une équipe par moments irrésistible et qui arrive désormais à trouver des solutions quand Mikkel Hansen n'est pas sur le terrain. Daniel Narcisse a apporté de la variété et Sergiy Onufryienko a réalisé sa deuxième grosse prestation de la saison, après celle à Kiel, au bon moment. Mais la marge de progression est encore grande, comme le confirmait l'ainé des frères Karabatic : "Ce n'est pas mission accomplie, c'est juste le premier checkpoint qui l'est. On verra en fin de saison" disait celui-ci, avant de faire un rapide bilan des quatorze premiers matchs de son équipe. "Finir premier dans une telle poule, avec Veszprem, Kiel, Flensburg, des matchs compliqués à Plock ou Celje, c'est solide. On a montré un bon niveau de jeu, on a confiance en notre jeu, on a passé un cap défensif. Et quand on attaque bien et qu'on combine les deux, on joue à un très haut niveau". Que ce soit Zagreb ou Rhein-Neckar Löwen, l'adversaire en quart de finale est prévenu : ce PSG est taillé pour les hauts sommets.

PSG - FLENSBURG-HANDEWITT 35:32 (16:16)

PSG : Annonay (0/1 pén), Omeyer (14 arrêts dont 1/5 pén); Mollgaard (1/2), Accambray, Vori, Kounkoud, Barachet, Gunnarsson, Abalo (2/4), L. Karabatic (3/3), Hansen (7/12 dont 5/6 pén), Narcisse (5/11), Onufryienko (6/10), Honrubia (8/11), N. Karabatic (3/6), M'Tima FLENSBURG : Andersson (13 arrêts dont 1/5 pén), Möller (2 arrêts dont 0/1 pén); Karlsson, Eggert (5/6 dont 5/6 pén), Glandorf (1/2), Svan Hansen (2/3), Wanne (2/4), Djordjic (2/5), Jakobsson (4/9), Heinl, Toft Hansen (0/1), Gottfridsson (2/3), Lauge Schmidt (2/6), Mahé (5/6), Radivojevic (4/5), Kozina (3/4)

Kévin Domas à Carpentier. 

Le but stratosphérique de Kentin Mahé :

Mahe's tricky ground shot Round 14 VELUX EHF... par ehfTV

Prochain match TV

HBC Nantes

20:45

Ven. 31 Mai.

USAM Nîmes Gard

Voir le programme TV

Plus d’actualités

0 0 votes
Évaluation de l'article
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
rkj4
rkj4
8 années il y a

Je suis pas forcément un fan acharné du jeu parisien dont les attaques placées pèsent des tonnes (merci Noka), mais je suis super content de cette victoire très attendue. La performance est bien réelle : premiers de leur poule devant 3 clubs qui sont autant de récents finalistes ou vainqueurs de la Ldc, c'est impressionnant.
Très content également pour Honrubia et Onufryienko : les maudits qui se rebiffent et font gagner leur équipe.
Avec un gymnase désuet mais plein et bruyant, la fête a été complète. Même Nasser était dans les tribunes.

Jamie
Jamie
8 années il y a

Kentin Mahé a une de ces vista… Le joueur idéal dans tous les collectifs.

jebthebear
jebthebear
8 années il y a
Répondre à  Jamie

+1, il est hyper impressionnant ! La preuve en est la vitesse avec laquelle il s'est installe comme taulier de l'EdF.

Sasori9
Sasori9
8 années il y a

Malgré que PSG veut donner une leçon, les Flens ne se sont pas laisser faire. le jeu de FLens est propre, efficace, peu ou pas du tout déchet ! Impressionnant quand même. Andersson est tjs en forme.
C'est le duel des gardien et des buteurs !
PSG a bien gérer le match, il a su s'adapter au jeu Flens à la deuxième mi temps.
Mahé, c'est le futur leader des Bleus quand Kara et Narcisse partiront ! La relève est prête !!!! EN attendant, qu'il continue à améliorer son jeu, et ses performances dans ses déplacements. Il est vif comme un serpent ce gars ! Pas étonnant que Vranjes le voulait par tous les moyens !

MAHB doit être fort pour battre Flens…. sinon FLens va au quart sans problème.

PSG va rencontrer le vainqueur de Zagreb-Lowen. je pari pour Lowen.

Bon il ne faut pas s'emballer, on a vu au décembre contre Vesprem…. Aller génial et au retour illusion !

4
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x