LDC (M)

Nantes aurait pu y croire à Barcelone

Malgré un bon match, Nantes n’a pas su résister à Barcelone. Après avoir mené la danse en deuxième mi-temps, les hommes de Thierry Anti ont vu les Barcelonais revenir pour ensuite reprendre la main et s’imposer (31-25, FM). 

Cette équipe de Nantes ne cesse de donner des sueurs froides aux grands d’Europe qu’elle rencontre sans pour autant parvenir à les renverser. Cette fois face à Barcelone, le H a encore impressionné, montré l’étendue de sa force bien qu’il soit une nouvelle fois réduit par les blessures. Ironie du sort, ce sont les Français du Barça qui ont mis le feu au poudre en premier. Dika Mem et Timothey N’Guessan ont allumé le but de Cyril Dumoulin en attaque placée. Dans toutes les positions, les deux internationaux ont fait un festival permettant à leur équipe de prendre les devants assez tôt dans la rencontre (9-5, 12′). On s’attendait alors à une rencontre longue pour les Nantais qui avaient du mal à trouver la solution défensive face à cette base arrière en réussite. Il fallait alors attendre le réveil de Cyril Dumoulin qui, avec 11 arrêts en première période a fait ce qu’il fallait pour remettre les siens dans le droit chemin. Mais bien entendu il n’était pas tout seul. La défense articulée autour de Rock Feliho obligeait les Catalans à prendre des tirs difficiles. De l’autre côté du terrain, c’était Romain Lagarde qui tenait la baraque, bien accompagné de Kiril Lazarov (5 et 4 buts respectifs). Cela suffisait donc pour que Nantes rentre au vestiaire devant (13-16, MT). 

Pivots… Poisons!

Si en première mi-temps, on avait vu les arrières français s’illustrer, ce sont bien les pivots qui ont fait des misères aux Nantais. A commencer par Syprzak qui avait été timide (voire même transparent) dans le premier acte, qui a permis aux Blaugranas de trouver un second souffle et de remonter leurs cinq buts de retard. Oui parce que Nantes s’est offert de luxe de mener de cinq buts au Palau mais cela n’a pas suffi (13-18, 34′). C’est peut-être ce qui a déclenché la révolte chez les hommes de Xavier Pascual. D’un coup d’un seul, l’intensité défensive est montée d’un cran, causant des pertes de balle nantaises et des ballons faciles à négocier pour les Catalans. Voyant son adversaire revenir à vitesse grand V, le H s’est parfois précipité en attaque placée ce qui faisait les affaires des locaux. Et quand la formation tricolore parvenait à prendre le tir, Gonzalo Perez De Vargas s’imposait. Le vent avait donc tourné, le jeu à deux pivots du Barça perturbait une défense nantaise qui s’essoufflait peu à peu laissant son adversaire s’imposer (31-25, FM). Malgré une nouvelle prestation de haut niveau, le H n’est pas parvenu à prendre les points. Il y aura forcément des regrets chez les Nantais mais encore une fois, tout n’est pas à jeter dans un match qui a donné du fil à retordre à celui qui a terminé quatrième de la dernière édition de la Ligue des Champions.

Maxime Cohen

Pub Espace Pronos EHFCL

37 CommentairesPoster un commentaire

  1. Styx - le 8 octobre 2017 à 03h58

    Les nantais ont tenu du moment où Dumoulin était en chaleur , et Lagarde en réussite , et aussi de Faluggi … Barcelone était en tête en première , puis l entraîneur a fait des changements , Jalouz et Dolenec , et la le bouillon !!! Mince alors encore un grand d Europe qui a joué 50 mn avec les mêmes joueurs pour pouvoir gagner .

  2. maxime - le 8 octobre 2017 à 09h18

    A domicile avec quelques forces retrouvées parmi les Claire, Nyokas, Klein ou même les 3, ça passera crème ! Dommage pour le goal average particulier qui pourrait éventuellement compter !

    Match nul de Szeged à domicile face au Vardar donc Nantes peut à mon avis aussi prendre des points à domicile face au Vardar

    • Prototype - le 8 octobre 2017 à 10h33

      La blague…
      C’est contre Szeged qu’il faut avoir le goal avec âge plutôt
      Faut redescendre sur Terre un peu !

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).