Euro 2018

La Croatie bat la Norvège et se place pour la suite


En battant la Norvège dans un match crucial pour la deuxième place du groupe A (32-28), la Croatie a fait une belle affaire. Et en a profité pour dissiper un certain nombre de doutes.

On pensait la Croatie en danger, à la limite de la rupture, après sa victoire pour le moins poussive face à la Biélorussie il y a deux jours. Les hommes de Lino Cervar ont répondu à un bon nombre d’interrogations en dominant la Norvège au bout de leur match le plus abouti du tournoi. Les Croates, poussés par une Zagreb Arena cette fois-ci bien réveillée, ont fait le trou d’entrée et n’ont plus jamais lâché la mène. Il faut dire que dans tous les secteurs du jeu, ils ont été supérieurs à leurs adversaires norvégiens, qui sont apparus bien émoussés pour leur cinquième match en dix jours. Si on excepte Sander Sagosen et Kristian Björnsen (respectivement 8 et 6 buts), les Scandinaves sont passés à côté de leur match. Il ne leur aurait fallu que quelques arrêts de gardien de plus pour espérer la victoire, mais Torbjorn Bergerud et Espen Christensen étaient dans un jour sans, contrairement à Ivan Stevanovic (13 arrêts). Et sans gardien, pas de jeu rapide pour la Norvège, et à la bataille du jeu placé, Luka Cindric a joué à sa main, empilant cinq buts et autant de passes décisives, pour envoyer les siens à la victoire finale (32-28). Avec ce succès, la Croatie est à égalité en tête du groupe avec la France. Mais devra encore patienter un peu avant d’obtenir son billet pour les demi-finales.

A Zagreb, Kevin Domas

13 CommentairesPoster un commentaire

  1. T44 - le 20 janvier 2018 à 22h13

    Clefs du match:

    – Pression totale du public
    – Bonne défense croate face à des norvégiens peureux
    – Absence totale des gardiens norvégiens
    – Fébrilité de la Norvège face à une forte pression (petit problème des équipes scandinaves)
    – complaisances de l’arbitrage vis a vis de la Croatie

    La Norvège semble touchée par sa défaite du premier match face à la France qui a cassé leur élans, depuis dès que cela monte dans les tours depuis le début de la compétition les nordiques souffrent.
    L’affaire Mørk n’a pas du non plus aider.

    Quant à la Croatie elle fait preuve de plus de pugnacité que prévue mais je persiste à penser que l’équipe n’a que peu de chance d’avoir une médaille, elle ne sera pas toujours face à une équipe peu expérimenté et impressionable sur la scène internationale comme l’est encore la Norvège malgré sa qualité, et les arbitres ne pourront pas les surprotegés tout le temps et surtout cette équipe est d’une inconstance folle à l’image d’une Pologne il y’a deux ans chez elle capable de punir une France peu concernée à l’époque et ensuite se faire humilier dans les grandes largueurs.

  2. Vincent - le 20 janvier 2018 à 22h17

    Un peu à l’inverse des Bleus, les norvégiens semblent avoir du mal à lutter contre la pression du public adverse après la finale du mondial 2017 à Bercy…
    Bergerud aux abonnés absents comme contre les Bleus au 1er tour…ça pardonne pas..
    Les Bleus ont bien fait de gagner contre la Suède et feront bien de gagner contre la Serbie avant de jouer la Croatie

  3. Aytec - le 20 janvier 2018 à 22h19

    Arbitrage pro croate!!!suravantagé encore, Dommage ca gache le merite des croates qui ce sont bien battus et on livŕés une belle prestation!!!

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves