Euro 2022

La Hongrie voit les choses en grand


Si la Suède a annoncé en septembre que le weekend final de l’EHF EURO 2020, qu’elle organisera avec la Norvège et l’Autriche, se déroulera dans un stade 33.000 personnes, la Hongrie a également décidé de mettre les petits plats dans les grands. Alors qu’elle organise, avec la Slovaquie, l’édition suivante de l’EHF EURO, soit en janvier 2022, elle devrait pouvoir proposer des salles flambant neuves. Le président de la fédération hongroise, Mate Kocics, a annoncé des investissements dans les quatre sites retenus pour la compétition. “La salle de Szeged va être reconstruite intégralement, pour répondre aux attentes de l’EHF. Cela se fera en concertation avec le club” a-t-il d’abord annoncé. Il faut dire que le Városi Sportcsarnok, bâti dans les années 70, n’est plus tout à fait au goût du jour et qu’avec ses 3200 places, on s’y sent un peu à l’étroit. Le Pick devrait avoir le droit à une salle de 8.000 places, mais il n’est pas le seul à être gâté.

Une salle de 22.000 places à Budapest !

L’Arena Veszprem (photo de tête), ouverte en 2007 et qui peut contenir 5.000 personnes, devrait être agrandie, tandis que la Phoenix Arena de Debrecen sera, sinon reconstruite, du moins remise au goût du jour. Avec sa capacité de 8500 places, elle semble pourtant déjà bien armée pour accueillir un championnat d’Europe. Mais la grande annonce, c’est qu’un nouveau complexe devrait sortir de terre, et à en écouter Mate Kocsics, le projet est pharaonique. “Le gouvernement a accepté notre demande de bâtir une salle de 22.000 personnes à Budapest, ce qui en ferait la plus grande arène d’Europe dédiée au handball” a-t-il déclaré. Alors que Budapest organise chaque année le Final4 de la Champions League féminine dans la László Papp Budapest Sports Arena, le but serait donc de bâtir en dur une salle dédiée au sport phare du pays.

Un timing serré

Mais pour cela, les timings sont très serrés, puisque la compétition commence dans deux ans et deux mois. Et Mate Kocsics a déjà donné le timing à suivre : “Nous voulons que les premières pierres des salles soient posées, au plus, le 1er septembre 2019, et que tout soit prêt pour le 1er septembre 2021. Ceci afin de pouvoir organiser des événements et de pouvoir corriger certaines erreurs et s’organiser.” La Hongrie devrait accueillir une vingtaine de matchs de championnat d’Europe, peut-être plus, et nul doute que la grande salle construite à Budapest devrait avoir l’honneur d’organiser le dernier carré de la compétition.

Kevin Domas

HandNews & CasalHand

6 CommentairesPoster un commentaire

  1. Vardarian - le 14 novembre 2018 à 16h48

    Et d'ici à 2022, combien d'entraîneurs seront virés par Veszprém?

  2. Averell - le 14 novembre 2018 à 20h27

    Tout ca c'est bien beau, mais faut pas qu'Orbvan se fasse virer d'ici la:-)

  3. Sasori9 - le 14 novembre 2018 à 21h56

    Ce serait bien que Orban soit viré !!!!

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).