LDC – 1/4 aller

Nantes en ballotage favorable

A la Trocardière, Nantes a rempli sa part du travail en l’emportant face aux Danois de Skjern 33-27. Une belle victoire de six buts qui permet aux Nantais de rester en course pour un éventuel Final Four à Cologne, mais qui ne leur garantit rien.

Une Trocardière violette, aux couleurs du H. Quoi de mieux pour espérer une victoire dans un match si important ? Pas sûr que la bande de Thierry Anti espérait un match aussi abouti face à ces Danois qui ont tout de même sorti Veszprem en huitième de finale. “C’était marqué sur le tableau dans le vestiaire “jouer avec le coeur”. On l’a fait, mais on a aussi joué avec la tête et il fallait le faire pour espérer l’emporter. On voulait ne pas hypothéquer nos chances après ce premier match, on l’a fait. Il faudra sortir un nouveau très gros match au Danemark pour espérer pouvoir passer” se satisfaisait Thierry Anti à l’issue de la rencontre. Dans leur jardin, les Nantais ont répondu présent. Que ce soit en défense où ils ont pu récupérer les ballons pour les monter mais aussi en attaque où ils ont fait preuve d’une grande efficacité. Sur grand espace tout d’abord, avec des ailiers en feu, à l’image de David Balaguer ou de Dominik Klein qui ont enfoncé le clou une première fois en milieu de seconde période. Mais quand ils ne pouvaient pas courir, ils pouvaient s’en remettre aux Nicolas. Que ce soit Tournat à l’intérieur ou Claire sur la base arrière. Une bonne association qui permettait aux Ligériens de prendre très tôt les commandes de la rencontre (11-7, 19′).  La maîtrise était telle que les Locaux pouvaient se permettre de mener de  six longueurs à la mi-temps (18-12, MT). 

Un bel écart qui a tout de même fondu

Après une première période maîtrisée, les Violets, vêtus de noir (leur maillot en Ligue des Champions) continuaient ce qu’ils avaient entamé. L’écart grandissait entre les deux formations mais, intelligemment, Nantes ne jetait pas ses cartouches. Dans le but, Cyril Dumoulin continuait de faire des arrêts alors que dans l’autre moitié de terrain, la jeunesse prenait les clés de la boutique. A commencer par Romain Lagarde, très précieux sur la base arrière. La paire avec Nicolas Tournat fonctionnait bien et permettait au “H” de mener de dix longueurs (28-18, 46′). Une belle avance que les coéquipiers de Rock Feliho n’ont malheureusement pas su conserver dans le dernier quart d’heure. C’est d’ailleurs le seul regret que l’on peut avoir à Nantes, ne pas avoir tenu cet écart. “On fait un bon résultat et un bon match. Forcément, on n’est pas content d’avoir perdu notre avantage de +10, mais ça nous forcera à être plus concentrés pour le match retour” regrettait Kiril Lazarov. La victoire est belle mais il faudra tout de même être vigilant lors du voyage au Danemark pour pouvoir valider son ticket pour Cologne, qui serait une première historique pour Nantes qui avait pour slogan “To make History”. “Il faudra être très costaud là bas au début, gérer leurs temps forts, le banc de touche. Six buts c’est déjà ça, ce soir on a mis de l’application pendant 45 minutes, on a mis de l’application et on ne va pas se plaindre sur ce résultat” soulignait très justement Arnaud Siffert.

les stats:

HBC NANTES – SKJERN HANDBOLD 33:27 (18:12)
Arbitres : Arthur Brunner, Morad Salah

Nantes : Dumoulin (8 arrêts / 31 tirs dont 0/1 pén), Siffert (1 arrêt / 5 tirs); Lagarde (6/8), Saurina, Guillo, Claire (3/5), Klein (6/7), Pechmalbec, Tournat (5/6), Feliho, Emonet, Matulic, Lazarov (3/6 dont 1/1 pén), Gurbindo (2/5 dont 1/1 pén), Balaguer (8/11), Lie Hansen (0/2)

Skjern : Nielsen (7 arrêts / 27 tirs dont 0/1 pén), Ivanisevic (5 arrêts / 15 tirs dont 0/1); Olsson (6/9), T. Konradsson, Eggert (3/3 dont 1/1 pén), Mikkelsen (4/5), J. Konradsson (3/6), Stenbäcken (0/1), Myrhol (4/6), Christensen (1/2), Jensen, Søndergaard (5/6), Aastrup, Tangen (1/4)

Maxime Cohen (Avec Kévin Domas).

Pub Espace Pronos EHFCL

55 CommentairesPoster un commentaire

  1. Kohln - le 22 avril 2018 à 21h50

    Bon c’est pas encore fait mais quasi tout comme !

    Je veux voir cette marée de Tshirt Nantais à Cologne comme pour Montpellier et le PSG…

    Est-ce déjà arrivé qu’un club soit qualifié pour les demi finales de ldc dès sa 2e participation ?

    • Kieler - le 22 avril 2018 à 22h10

      Oui, l'AG Kobenhavn en 2012. Le club a fait 1 saison sans être en champions' league, domine la saison au Danemark etc, deuxième saison d'existence du club, première participation Final4 directement.

      Mais peu importe, le H est très fort et j'adore cette équipe. C'est pas Kiel, mais j'apprécie fortement les joueurs, le style, le public surtout et Anti. Bref, Aller le H 😉

  2. Franck du 85 - le 22 avril 2018 à 21h51

    Bon le job est fait à domicile.
    Pour le match retour, faudra des gardiens plus réguliers ((Dumoulin fait une bonne première partie).
    Si Nantes passe (on le souhaite tous), suis quand même inquiet par le manque de profondeur du banc nantais.
    Mais 3 clubs français dans le final four, ce n’est plus un rêve, c’est juste devenu tout à fait envisageable.
    Plus St Raph.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).