LdC (F) – 1/2

Györ désarme Bucarest et file en finale

Pour la troisième année consécutive, Györ disputera la finale de la Ligue des Champions féminine. Jamais menées pendant l’ensemble du match, les Hongroises ont réalisé un dernier quart d’heure parfait pour l’emporter (26-20). Györ affrontera Rostov ou le Vardar Skopje demain (18h) pour tenter de décrocher la quatrième Ligue des Champions de son histoire, la deuxième consécutive.

On joue la quarante-deuxième minute de la rencontre lorsqu’Amanda Kurtovic lâche un tir à la hanche démentiel pour permettre au CSM Bucarest d’égaliser (16-16, 42′). Derrière depuis le début de match, les Roumaines pensent alors pouvoir prendre le contrôle de la rencontre pour la première fois mais elles ne marqueront finalement plus pendant dix minutes. Le temps aussi d’encaisser un 5-0 impossible à remonter (17-21, 53′). Le match est alors joué. “On rate la balle de +1 alors qu’on a été derrière tout le match, regrette Camille Ayglon-Saurina. Il y a des moments charnières dans chaque match et celui-ci en était un.”

En s’appuyant sur une défense particulièrement agressive, Györ avait auparavant parfaitement débuté son match (0-3, 10′). Per Johannson, le technicien roumain, aura bien tenté de jouer à sept contre six dès les premières difficultés rencontrées, sans succès. “On savait que si notre défense était hyper forte, on aurait de grandes chances de remporter ce match, explique Yvette Broch, pivot de la formation hongroise. C’est exactement ce qu’on a fait. Même lorsqu’elles sont revenues à égalité, nous sommes restées calmes et nous nous sommes à nouveau remises à niveau en défense.”

Mais malgré leur nette supériorité affichée au cours des trente premières minutes, Györ ne menait pourtant que de deux buts à la mi-temps (10-12, MT). “Et vraiment, c’était une chance pour nous, souffle Per Johannson. Au retour des vestiaires, nous étions mieux mais nous sommes retombées dans nos travers offensifs ensuite.” Ces travers, ce sont notamment des attaques passant sans cesse par le secteur central et parfaitement contrôlées par l’armée verte et blanche. Pourtant, les rares fois où le ballon arrivait à Oana Manea, Amanda Kurtovic ou Majda Mehmedovic aux ailes, le rendu fut tout autre… “Et puis, cela fait sept semaines que j’entraîne cette équipe et je n’ai toujours pas réussi à régler un problème majeur : nous ne marquons pas assez de buts sur contre-attaques. Et sans ça, on ne peut pas battre une équipe comme Györ.” En face, les solutions d’attaque furent multiples : Eduarda Amorim et Nycke Groot étant les plus prolifiques.

Demain, le CSM Bucarest tentera de décrocher la troisième place, comme l’année passée. “En jouant comme aujourd’hui, on est loin de pouvoir gagner face à Györ, lâche Camille Ayglon-Saurina. Il faudra montrer autre chose demain pour espérer prendre cette troisième place.” Györ, de son côté, pourra à nouveau défendre son titre. “Mais avant, on va devoir bien se reposer parceque défendre comme on l’a fait nous a demandé énormément d’énergie”, sourit Stine Oftedal.

Bucarest – Györ 20-26 (10-12)
Bucarest. Gardiennes : Ungureanu 0/8, Grubisic 6 arrêts/24. Joueuses : Udristoiu, Frafjord, Gullden 1 but/4, Curea 1/1, Neagu 6/16, Jacobsen, Jörgensen 1/4, Ayglon-Saurina, Bazaliu, Manea 4/4, Kurtovic 4/6, Niombla 0/1, Hagman 0/2, Mehmedovic 3/3.
Györ. Gardiennes : Kiss 1 arrêt/2, Grimsbo 10/29. Joueuses : Afentaler, Hansen, Mork, Görbicz 5 buts/7, Pal, Ofteldal 5/7, Amorim 4/8, Althaus 1/1, Groot 7/8, Broch 2/2, Fodor, Bodi 2/3, Puhalak, Gonzalez 0/2.

A Budapest, Clément Domas
Photos : EHF

Pub Espace Pronos EHFCL

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. Sasori9 - le 12 mai 2018 à 23h57

    J'espère que le président de Bucarest a compris la lecon ? Changer le coach à trois mois de FF, c'est complétement stupide et une faute professionnel.

  2. Fab - le 13 mai 2018 à 13h22

    Bien que cela fait peu de temps qu’il entraîne, les erreurs de coaching ont été multiples

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).