LdC (M) – J7

Nantes ne rentre pas les mains vides

Le HBC Nantes a terminé la phase aller de la Champions League avec un match nul en Ukraine, du côté de Zaporozhye (30-30). Si le résultat n’était peut-être pas celui attendu, au vu de la physionomie du match, ils devraient s’en contenter.

Sur le papier, un match nul à Zaporozhye, lanterne rouge du groupe, ce n’est pas l’affaire du siècle. Mais à y regarder de plus près, les Nantais ne seront sans doute pas malheureux. Car, entre le déficit de trois buts qu’ils comptaient en milieu de seconde période et les décisions arbitrales qui n’ont pas été dans leur sens dans les dix dernières minutes, on peut se dire que les hommes de Thierry Anti limitent les dégâts. Ils ont, en tout cas, été capables d’être efficaces aux moments importants. Que ce soit par Cytil Dumoulin, auteur d’une bonne deuxième période avec huit arrêts, ou par le duo Kiril Lazarov-Nicolas Tournat, dix-sept buts à eux deux, qui ont tenu la baraque en attaque. Pendant trois quarts d’heure, Nantes a souffert, baladé par Pukhouski, le demi-centre de Zaporozhye, puni par le gaucher Kozakevych, clinique à la finition. Après un premier quart d’heure poussif, il avait fallu qu’Olivier Nyokas vienne dynamiter le tout pour mettre Nantes une première fois devant à la 22ème (11-10). Avant de connaitre un nouveau trou d’air après le repos, mais de montrer la force de caractère nécessaire pour ramener un point de son voyage en Ukraine.

Avec ce point, Nantes est désormais seul troisième de son groupe à cinq longueurs de Szeged, qui a été s’imposer sur le terrain de Skjern cet après-midi (29-26). A la fin de la phase aller, le H reste sous la menace de Flensburg, qui lui passerait provisoirement devant en cas de victoire mercredi face à Paris. La course à la troisième place risque d’être très serrée, puisque six équipes se tiennent actuellement en quatre points.

Les statistiques :

HC MOTOR ZAPOROZHYE – HBC NANTES 30:30 (15:14)
Arbitres : Slave Nikolov, Gjorgji Nachevski (MKD)

Zaporozhye : Komok, Kireev (11 arrêts / 41 tirs dont 0/3 pén); Buinenko (2/3), Kubatko, Babichev (2/4), Malasinskas (0/5), Pukhouski (8/11), Denysov (5/6), Dontsov (2/6), Doroshchuk (2/2), Kozakevych (9/10 dont 5/5 pén), Shynkel, Kus, Peshevski, Soroka (0/1), Komok, Shelmenko (0/1)

Nantes : Siffert (2 arrêts / 17 tirs dont 0/2 pén), Dumoulin (8 arrêts / 23 tirs dont 0/3 pén); Lagarde (1/2), Delecroix (0/3), Guillo, Nyokas (4/7), Claire (3/6), Auffret, Lie Hansen, Pechmalbec (1/2), Tournat (8/10), Feliho, Emonet (1/1), Rivera (6/8 dont 3/3 pén), Lazarov (6/10), Balaguer (0/2)

Kevin Domas

HandNews & CasalHand
Pub Espace Pronos EHFCL

23 CommentairesPoster un commentaire

  1. Aytec - le 11 novembre 2018 à 19h20

    Arbitrage tres souvent en defaveur de nantes. Ou il a etè difficile de repasser devant a cause de decisons prises etonnantes mais aussi par des tirs assez facile ratés ds le dernier 1/4 d heure…ils devront s en contenter!!!

  2. Olivier - le 11 novembre 2018 à 19h25

    Arrêtons de stigmatiser l arbitrage, mettons davantage en avant les defaillenses défensives du HBC ainsi que les nombreuses pertes de balles ou tirs ratés offrant autant de munition à l équipe adverse…

    • Averell - le 12 novembre 2018 à 06h52

      Je fais partie de ceux qui pensent qu'on a le droit de dire qu'un arbitre n'a pas ete bon, tout comme on n'hesite pas a dire lorsque tel ou tel joueur se troue sur un match.
      Et hier, je pense que les arbitres n'ont pas ete bon, mais pas qu'unilateralement. Il y a quelques attaques du Zapor en fin de match ou les arbitres ont la "gentilless" d'oublier des defenses en zone flagrantes de Nantes.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).