LDC (M) – J8

Nantes sans réponse

Face à Zaporozhye, le HBC Nantes est retombé dans ses travers et a du s’incliner dans son antre de Beaulieu (23-27). Longtemps proche au score, les nantais ont subit un dernier coup de massue dans les dernières minutes qu’il n’a pas pu combler. Une défaite qui fait revenir les poursuivants au classement de cette poule B.

La rencontre avait pourtant bien commencée pour Nantes, même si le match était long à se mettre en place (2-3, 11e). Nicolas Tournat était bien mis en valeur par la suite, enchaînant trois buts en quatre minutes et lançant ses coéquipiers ver le premier écart du match (11-8, 23e). Cependant les nantais ne parviennent pas à maintenir longtemps l’écart, et à la pause l’écart était menue (13-12, MT). Pire, c’est ensuite à Malasinskas, le demi-centre lituanien de cette équipe du Motor, d’imprimer le rythme de la rencontre. Au service de ses pivots voire de Pukhouski en arrière, le meneur de jeu fait tourner en bourrique la défense nantaise. Des nantais coincés à l’opposé par une défense rugueuse et bien aidée par son gardien Gennadiy Komok (16 arrêts).

Une fin en forme de déroute

Mais les nantais sont encore au contact (22-22, 54e) avant une fin de match qu’il faudra oublier. Arnaud Siffert entré pour suppléer Cyril Dumoulin peu en réussite n’aura rien pu faire, fusillé par des joueurs ukrainiens accélérant le rythme et déposant une équipe surprise (23-26, 58e). Les nantais ont bien tenté de suivre le tempo, mais plutôt de vitesse, il a été question de précipitation, avec des échecs aux tirs qui laissent songeurs dans ces dernières minutes où il ne fallait plus rien manquer (23-27, SF). Si cette défaite n’a pas de conséquences à Nantes pour le moment, toujours 3e, les violets voient fondre sur eux leurs poursuivants. Après 8 des 14 journées, seulement deux points séparent les nantais de la zone d’élimination.

Feuille de match

Nantes – 23

Cyril Dumoulin (4/24 – GB) ; Arnaud Siffert (3/10 – GB) – Florian Delecroix (2/3) ; Rudolf Faluvegi ; Romaric Guillo (1/1) ; Olivier Nyokas (2/4) ; Nicolas Claire (6/9) ; Lucien Auffret (0/1) ; Espen Lie Hansen (0/1) ; Dragan Pechmalbec (2/3) ; Nicolas Tournat (3/3) ; Rock Feliho (1/2) ; Julian Emonet (0/2) ; Valero Rivera (1/3) ; Kiril Lazarov (5/10) ; David Balaguer (0/2).

Zaporozhye – 27

Gennadiy Komok (16/37 – GB) ; Victor Kireev (GB) – Evgeniy Buinenko (2/3) ; Iurii Kubatko (5/6) ; Maxim Babichev (4/5) ; Aidenas Malasinskas (8/12) ; Barys Pukhouski (4/6) ; Zakhar Denysov ; Vladyslav Dontsov ; Dmytro Doroshchuk (1/2) ; Artem Kozakevych (0/1) ; Pawel Paczkowski (1/5) ; Aliaksei Shynkel ; Mateusz Kus ; Zharko Peshevski ; Igor Soroka (2/2).

Maxime Thomas

HandNews & CasalHand
Pub Espace Pronos EHFCL

31 CommentairesPoster un commentaire

  1. Moorgan9 - le 18 novembre 2018 à 19h56

    Ça doit être à cause du déplacement …..

  2. Philippemhb - le 18 novembre 2018 à 20h13

    Nantes sans Tournat c'est le MHB sans Fabregas. La bonne nouvelle c'est qu'on a les deux en EDF….

    • Coco - le 18 novembre 2018 à 20h18

      Heu d’accord mais ce soir Tournat était là (3/3)…

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).