LdC (M) – J8

Paris se détache, Barcelone enchaine

La huitième journée de Champions, première de la phase retour, a décanté quelque peu la situation dans les deux groupes hauts, de façon quelque peu inattendue.

Groupe A :

Et le grand gagnant du weekend est…Barcelone ! Après l’avoir emporté de quatre buts sur le terrain du Vardar la semaine passée, les Catalans ont remis ça chez eux, et plus largement encore (34-26). Tout n’a pas été si simple puisque les Blaugrana ne comptaient qu’un but d’avance à la pause, mais les arrêts de Kevin Møller ont changé la donne en seconde période, tandis que les contre-attaques pleuvaient sur la cage du Vardar. Meilleur buteur de la rencontre avec neuf réalisations, Casper Mortensen s’en est donné à coeur joie, tandis que les Macédoniens rentrent petit à petit dans le rang. Barcelone compte deux points d’avance sur Kielce et pourrait bien creuser l’écart samedi prochain, en cas de victoire en Pologne. Ce weekend, les hommes de Talant Dujshebaev ont remis ça contre le Meshkov Brest, mais sur un écart moindre (34-31). Alex Dujshebaev a une nouvelle fois été impressionnant avec dix réalisations. Et si Kielce n’a pas forcément maitrisé le premier acte, le champion 2016 a bien mieux joué en seconde, avec un Blaz Janc scorant six buts en une mi-temps. Dans le bas de tableau, les écarts se resserrent, puisque les places de 6 à 8 se tiennent en un point. Montpellier a connu les joies de la victoire pour la première fois de la saison face aux Rhein-Neckar Löwen (31-26) et remonte à hauteur de Kristianstad, défait largement à Veszprem (27-36). Les Hongrois ont dominé la partie grâce, notamment, à une grosse première période où ils ont trouvé à vingt reprises le chemin des filets. Kentin Mahé a scoré à quatre reprises.

Groupe B :

En s’imposant à Flensburg mercredi (27-20), Paris ne se doutait pas qu’il creuserait l’écart en tête de la poule. Et pourtant. Le match nul des Hongrois de Szeged face à Skjern (33-33) leur permet de compter désormais trois points d’avance sur les Hongrois, à qui ils rendront visite samedi. A y regarder de plus prêt, les Hongrois ne s’en tirent pas si mal puisqu’ils étaient menés de cinq buts en milieu de seconde période, et n’ont du leur retour qu’à une belle performance de leur ailier gauche Stefan Sigurmansson (8 buts). Et si Jorge Maqueda a crû réussir le hold-up, son dernier but n’a finalement pas été validé…Si Paris venait à s’imposer à Szeged samedi, le PSG prendrait cinq points d’avance…et pourrait sereinement envisager la suite. Derrière, tout est moins clair puisque six clubs se tiennent en trois points. Nantes a laissé passer l’occasion de lâcher la meute en perdant à domicile face à Zaporozhye (23-27) tandis que Celje a eu besoin d’une période pour prendre la mesure de Zagreb. Un but d’avance à la pause, neuf à la fin (30-21), la deuxième période a été royale pour les coéquipiers de William Accambray, qui a trouvé le chemin des filets à trois reprises.

Groupe C :

Deux journées, deux tickets et trois équipes encore en course. L’équation est simple, mais sa résolution va sans doute être compliquée. Silkeborg aurait pu assurer sa présence en play-offs, mais n’a pas réussi à battre Presov (30-29), malgré un quatuor de joueurs à sept buts (Markussen, Knudsen, Nielsen, Hansen). En conséquence, les Slovaques comptent désormais douze points, le même total que Silkeborg mais aussi que le Sporting, qui a assuré le minimum à domicile face à Chekhov (33-31). Sachant que les trois candidats jouent le weekend prochain face à des formations déjà éliminées, on peut s’attendre à ce que la décision attende la dernière journée avec un Silkeborg-Sporting qui pourrait s’avérer décisif tandis que Presov devra encore assurer face au Metalurg. Mais tout ceci ne sont que des suppositions…

Groupe D :

Ce ne sont pas trois, mais quatre équipes qui peuvent encore prétendre à un ticket pour les barrages ! Le Wisla Plock continue de faire la course en tête après sa victoire à Thun (25-23), mais ne compte qu’une longueur d’avance sur Leon, qui a pris les points à domicile face aux Finlandais de Cocks (23-20). Et si une défaite aurait quasiment éliminé les Norvégiens d’Elverum, ils l’ont emporté sur le buzzer grâce à un dernier jet de sept mètres face à Bucarest (29-28). Sachant que Roumains et Norvégiens jouent le weekend prochain face à des formations déjà éliminées et que Plock reçoit Leon, on n’en saura sans doute pas beaucoup plus avant la dernière journée.

Retrouvez tous les résultats et classements ici.

Kevin Domas

HandNews & CasalHand
Pub Espace Pronos EHFCL

22 CommentairesPoster un commentaire

  1. Anderson - le 19 novembre 2018 à 11h34

    Malgré leur défaite initiale face à RNL, Barcelone me parait vraiment très très fort cette saison avec un effectif plus complet et encore meilleur que l’an passé…
    Un prétendant très sérieux au trône avec Paris même si la ldc n’a jamais véritablement couronné un favori depuis la réforme de la ldc de 2015 (poules hautes/basses…)

    • FCB Lassa - le 19 novembre 2018 à 18h50

      J’espère de tt coeur que le Barça soit sacré cette saison

    • Casper - le 19 novembre 2018 à 18h54

      Un sacre du Barça Lassa serait génial. J’attends la Decima avec impatience.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).