LdC (M)

Lino Cervar et Zagreb, c’est (bientôt) fini


Lino Cervar a annoncé hier en conférence de presse qu’il n’occuperait plus le banc de Zagreb après les fêtes de fin d’année. Les résultats du mythique club croate ne sont pas à la hauteur des espérances cette saison, avec une dernière place du groupe de Champions League après huit journées et avant de recevoir Nantes samedi soir. En ligue SEHA, la situation est bien meilleure, puisque Zagreb pointe à la première place, avec trois points d’avance sur le Vardar.

Mais ce ne sont pas les défaites qui poussent l’emblématique entraineur croate à se retirer, mais plutôt l’état de santé de sa femme. “Ma femme souffre d’un cancer. Nous menons actuellement la bataille la plus difficile de notre vie” a-t-il déclaré hier en marge de la conférence de presse d’avant-match. “Le club est compréhensif de ma situation, ils m’ont supporté dès qu’ils ont eu connaissance de la situation. Je leur avais dit que je serais là pour tous les matchs de Champions League mais que je manquerais quelques matchs de ligue SEHA, mais ce n’était pas un problème pour eux” a continué Cervar. De toute évidence, la situation a évolué depuis le début de saison, et Cervar a décidé de passer la main, tout en gardant la tête de l’équipe nationale, qu’il dirigera au championnat du monde de janvier. C’est un duo composé de Tonci Valcic et Goran Rakovec qui prendra les rênes de l’équipe de la capitale dès le 1er janvier.

Kevin Domas

HandNews nouvelle application
Pub Espace Pronos EHFCL

9 CommentairesPoster un commentaire

  1. Syahn - le 23 novembre 2018 à 13h29

    En temps normal je me réjouirais de ne plus voir ce tas sur le coté du terrain, voire plutôt sur le terrain selon les moments.

    Mais bon on peut pas souhaiter ce genre de destin à qui que ce soit (ou peut-être à son ex à la limite)

  2. Andriy Mykolayovych - le 23 novembre 2018 à 13h37

    Logiquement, il devrait reprendre son poste à Zagreb dans une petite année, une fois que l’équipe sera encore en crise de résultat.

  3. Tilleul - le 23 novembre 2018 à 14h34

    En temps normal je me réjouirais de ne plus voir ce tas sur le coté du terrain, voire plutôt sur le terrain selon les moments.

    Mais bon on peut pas souhaiter ce genre de destin à qui que ce soit (même à son ex)
    🙂

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).