LdC (M)

Manolo Cadenas, nouveau coach du Meshkov Brest


Après Xavi Sabaté au Wisla Plock, c’est au tour d’un autre Espagnol, Manolo Cadenas, de faire son retour au premier plan européen. L’ancien entraineur du club polonais de Wisla Plock, qu’il avait quitté en 2016, va reprendre les rênes de l’équipe biélorusse du Meshkov Brest pour le deux prochaines saisons. A 63 ans, il remplacera l’Ukrainien Sergueï Bebeshko, en place depuis 2015 et qui aura emmené le club à trois reprises en huitièmes de finale de la Champions League. La saison passée, le Meshkov avait dû s’incliner face au HBC Nantes. Cadenas, passé sur le banc de Barcelone, Valladolid ou encore de la sélection nationale espagnole, aura pour mission de faire franchir un nouveau palier à Brest, avec dans le viseur une participation sous peu au Final Four de la Champions League. Actuellement engagé avec la sélection nationale argentine, avec laquelle il vient de remporter les Jeux Pan-Américains, Cadenas quittera son poste après les prochains championnats du monde.

HandNews & CasalHand
Pub Espace Pronos EHFCL

14 CommentairesPoster un commentaire

  1. Kieler - le 5 juillet 2018 à 09h56

    Ah ouais, Final4 carrément. Déjà un quart de finale ce sera pas mal, le Final4 faudra voir après. Et encore plus avec la nouvelle ligue des champions qui arrive bientôt ! Mais l'école d'entraineurs de l'Espagne est quand même incroyable. Tout le monde ferait bien de prendre des notes sur eux. La discipline tactique qu'ils ont etc, mis en place dans des clubs étrangers fonctionne autant que chez eux c'est impressionnant.

  2. rkj4 - le 5 juillet 2018 à 10h45

    Un recrutement qui confirme les ambitions européennes affichées par Brest.
    J'avoue que la situation du handball Biélorusse m'échappe largement (je dois pas être le seul ici). Mais je pense que Cadenas aura le temps et une certaine tranquillité pour mettre en place une équipe performante.
    Et avant d'envisager le Final 4, s'il arrivait à rendre son équipe aussi performante que Szeged (au hasard), ça serait déjà très bien.

    • Kieler - le 7 juillet 2018 à 01h22

      Minsk forme la plupart des jeunes avant qu'ils partent pour Brest ou autre. Le SKA d'ailleurs. Ensuite, les meilleurs partent soit à Brest soit ailleurs. Les meilleurs biélorusses passent souvent voire tout le temps par Minsk. En ce qui concerne le Meshkov, ils sont à pas grand chose de devenir une très bonne équipe, mais chaque année ça bloque quelque part. Le recrutement continue d'être bon, à voir ce que ça va donner par la suite.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).