LdC (M)

Paris avance tranquillement vers la première place

Paris s’est tranquillement imposé sur le terrain de Celje cet après-midi (31-26). Et se rapproche encore un peu plus de la première place de son groupe de Champions League.

Là où tant de favoris et d’outsiders ont lutté pour s’imposer (ou non), Paris a manié la partie de main de maitre. Sur le terrain de Celje, cet après-midi, le mot d’ordre était simple : ne jamais laisser les Slovènes dans le match. Et au bout de 23 minutes de jeu, quand Paris menait déjà de sept buts (16-9), on pouvait conclure que la mission avait été parfaitement remplie. Avec une excellente défense et une efficacité dans tous les secteurs, les Parisiens avaient ressorti le costume qu’ils réservent le plus souvent aux grandes soirées de coupe d’Europe cette saison. Le reste n’a été qu’une histoire de gestion. Alaz Panjtar a bien essayé de s’inviter à la fête dans les cages slovènes en seconde période, mais sa belle prestation n’a pas servi à grand-chose, puisque Rodrigo Corrales s’est mis au diapason. Et si Borut Mackovsek n’a pas lésiné sur les moyens, inscrivant sept buts, les Parisiens ont répondu collectivement, que ce soit par Daniel Narcisse ou Luka Karabatic, auteurs de quatre buts chacun. Au final, Paris s’impose sans sourciller 31-26 et pourrait n’avoir besoin que d’un petit point sur les trois derniers matchs pour sécuriser sa première place du groupe, en cas de défaite de Flensburg, le second, ce soir.

Les statistiques :

RK CELJE PIVOVARNA LASKO – PARIS SAINT-GERMAIN 26:31 (13:17)

Celje : Lezjak (0 arrêt / 11 tirs), Panjtar (12 arrêts / 32 tirs); Vujovic (2/5), Jurecic, Malus (1/5), Suholeznic (1/1), Marguc (2/4 dont 2/3 pén), Groselj, Panjtar (0/1), Sliskovic (0/1), Kodrin (5/6), Makuc (2/2), Anic (1/2), Dujshebaev, Mackovsek (7/12), Mlakar (1/6), Beciri (4/7)

Paris : Corrales (16 arrêts / 39 tirs dont 1/2 pén), Omeyer (0 arrêt / 1 tir dont 0/1 pén); Gensheimer (7/10), Møllgaard, Stepancic (3/6), Keita, Sagosen (1/3), Kounkoud (1/1), Damjanovic, Rémili (1/2), Abalo (3/3), L. Karabatic (4/5), Narcisse (4/5), Nielsen (2/2), N. Karabatic (5/11)

Kevin Domas

Pub Espace Pronos EHFCL

12 CommentairesPoster un commentaire

  1. Yuri35 - le 11 février 2018 à 20h01

    Et tout ça sans Mikkel Hansen
    Incontestablement le grandissime favori de la LDC cette saison (c’était déjà le cas la saison dernière mais la encore plus).
    En plus, je sens que pas mal de joueurs veulent offfrir un beau cadeau de départ à Serdarusic, notamment Karabatic dont on sait à quel point il est proche de son coach.
    Et un Karabatic motivé on sait ce que ça peut donner.

  2. jo - le 11 février 2018 à 20h27

    Oui le PSG est favori comme il l’était effectivement déjà l’an passé et aussi quand même il y a 2 ans notamment en demi contre Kielce. Le psg était aussi favori en début de saison pour remporter une nouvelle fois le titre de champion de France de LNH… pour Noka !
    Tout comme l’edf était favorite en demi finale de l’Euro contre l’Espagne ou en finale des JO en 2016…

    Bref, un Final4, c’est l’instant t qui compte, la forme physique/mentale du moment de chacun des joueurs, de l’équipe, du/des coach.s. Il n’y a plus de favori, l’équipe classée 1ère des poules peut très bien se faire taper par une équipe classée 4-5e et qu’elle aura battu en poule !

  3. kailash28 - le 11 février 2018 à 20h39

    Comme çà fait du bien de revoir un match sur beinsport avec de vrais spécialistes.
    J'ai bien aimé toutes les petites moqueries amicales de Thomas Villechaize sur la purge des commentaires qu'on a enduré cette semaine sur la chaine l'équipe.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves