LdC (M)

Richardson et Portner, les héritiers

La victoire de Montpellier en Ligue des Champions s’accompagne de petites et grandes histoires qui contribuent à la légende du handball. Parmi celles-ci figure en bonne place le sacre de Melvyn Richardson et Nikola Portner, qui rejoignent chacun leur père au palmarès européen.

Une page d’histoire du handball français s’est écrite dimanche en début de soirée à la Lanxess Arena de Cologne. Non seulement Montpellier a remporté une finale 100% française, glanant le deuxième titre continental de son histoire après celui de 2003, mais le club héraultais a aussi vu deux de ses joueurs enrichir la relation particulière que leur famille respective avait déjà avec la Ligue des Champions. Et pour cause ! Melvyn Richardson et Nikola Portner ont tous deux marché sur les traces de leur père en remportant la Coupe d’Europe dimanche.

Melvyn Richardson n’avait que quatre ans lorsque son père Jackson, star du handball mondial s’il en est, devenait le premier joueur français à remporter la Ligue des Champions. C’était avec Pampelune en 2001, deux ans avant de voir son rêve de doublé brisé à Bougnol par Montpellier. Avec son titre, l’arrière droit du MHB rejoint son illustre paternel au palmarès. Il s’est montré impressionnant tout au long du week-end. Du haut de ses 21 ans, l’ancien pensionnaire du centre de formation de Chambéry a fait preuve d’une étonnante facilité à la finition. Souvent dans le bon rythme, il a été impliqué dans six des huit derniers buts du MHB en demi-finale contre le Vardar et a trouvé les filets adverses à quatre reprises en finale.

Présenté depuis plusieurs années comme un grand espoir du handball, Nikola Portner a également marché sur les traces de son papa, Zlatko. Ce dernier, ancien demi-centre de la Yougoslavie passé par Venissieux (1992-1994), a soulevé la Coupe d’Europe à trois reprises durant sa carrière, en 1985 et 1986 avec le Metaloplastika Sabac et en 1991 avec Barcelone. Finaliste malheureux en 1984, il a assisté dimanche à la victoire de son fils Nikola dès sa première finale européenne avec le MHB. Le portier héraultais, qui est entré sur jets de sept mètres ce week-end, a réalisé deux arrêts en finale.

Olivier Poignard

HandNews nouvelle application
Pub Espace Pronos EHFCL

49 CommentairesPoster un commentaire

  1. cochonne - le 28 mai 2018 à 04h31

    oui il n'est pas toujours facile de se faire un prénom dans le sillage d'un illustre paternel… surtout quand chaque fois que tu réussis quelque chose il y en a toujours au moins un qui le rappelle dans un article.
    J'espère que lorsque Arthur Anquetil gagnera le tour de France on en profitera pas pour rappeler que son père en a gagné cinq 🙂

    • jpf_hb - le 28 mai 2018 à 08h59

      Tiens, hors sujet mais j'ai des nouvelles de Manaudou pour toi, il continue à Aix à la rentrée et a pris 15 kilos de muscles dans les cuisses.
      Dans un article de la Provence il dit que s'il ne passe pas pro d'ici 2/3 ans il changera peut être de sport, tout en continuant le hand pour s'amuser

      • cochonne - le 28 mai 2018 à 16h44

        il pourrait se mettre à l'arbitrage.
        mais en fait, comment fait-il pour peser uniquement les cuisses?

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).