All J.10

Hanovre et Mannheim se neutralisent

(Rhein-Neckar Lowen)

Les journées passent et ne se ressemblent pas en Bundesliga ! Les renards de Berlin vivent un véritable calvaire cette saison, avec une nouvelle défaite et face à un promu qui plus est. Avec un nul entre Hanovre et Mannheim, Kiel semble se diriger lentement vers la première place, n’ayant lâché des points qu’à l’occasion de la défaite contre Magdeburg. 

Le match de la semaine : Hanovre et Mannheim se neutralisent

Deux équipes au contexte différent : Hanovre réalise sa saison record tandis que Mannheim a eu un début de saison bancal. Avec Hanovre qui reçoit, c’est pourtant Mannheim qui commence bien la partie, avec une excellente défense. Les lions enclenchent l’axe SchmidKohlbacher en attaque, un duo ô combien performant lorsqu’on les laisse jouer (3-7, 12′). Avec un Mads Mensah qu’on a rarement vu à ce niveau, les lions semblent enfin afficher le niveau qu’on attend d’eux. Morten Olsen va ensuite sonner la révolte de son équipe avec deux buts inscrits, et ses coéquipiers vont le suivre, réduisant l’écart à trois longueurs avant la pause (12-15).

Le match se fait de plus en plus intense en deuxième période, et Ivan Martinovic hausse à son tour son niveau de jeu pour décrocher un magnifique tir alors qu’il est en plein déséquilibre (22-23, 45′). Alors qu’il ne reste qu’un quart d’heure, tout est à refaire pour les lions, qui se sont montrés bien trop inoffensifs en attaque, alors que la défense des preux se remettait au niveau. Urban Lezjak à la parade (et au tir !) permet à ses coéquipiers d’égaliser à la fin de la rencontre, alors qu’il reste une minute. Andy Schmid a la balle pour décider de la rencontre, mais rate la passe et l’envoie dans les mains de l’ailier de Hanovre : les deux équipes doivent partager les points. Score final : 29-29. Romain Lagarde n’a eu que peu de temps de jeu, et ne s’est pas illustré.

MVP de la semaine : Bart Ravensbergen

Le gardien de Nordhorn est notre MVP de la semaine ! De son poste de gardien de but, l’international néerlandais est la belle surprise du promu. Avec 20 arrêts à 44%, il n’a cependant pas réussi à tromper suffisamment les tireurs de Minden pour permettre à son équipe d’accrocher le moindre point au classement. Avec une superbe partie contre Leipzig, Ravensbergen monte lentement et puissance et pourrait bien connaître le même destin que Dominico Ebner, passé de Bietigheim à Hanovre. L’international des Pays-Bas est aussi connu du public français pour avoir évolué à Sélestat, en Proligue.

Berlin surpris à Balingen, ça passe pour Melsungen

Flensburg a eu peur face à Ludwigshafen ! Flensburg peine à prendre l’avantage, mais les hommes de Maik Machulla ne paniquent pas et maîtrisent la fin de match pour s’imposer (29-26). Erlangen a bien failli réaliser un nouvel exploit face à Melsungen. L’équipe de Quentin Minel (3/7) est bien présente, et passe en tête dans le dernier quart d’heure. Cependant Melsungen, se met hors d’atteinte dans les dernières secondes (28-27). Lemgo s’est bien battu face à Leipzig, mais ça n’a pas été suffisant malgré l’excellent match de son arrière suédois Jonathan Carlsbogard et ses 10 buts  (34-32).

Les journées passent et se ressemblent pour le THW Kiel qui signe une nouvelle victoire face à Wetzlar. Avec un bon Nikola Bilyk (7/8) et les arrêts de Landin, l’équipe de Filip Jicha n’a jamais été inquiété par Wetzlar (26-30). Pas de vainqueur entre Bergischer et Göppingen ! Opposées cette semaine, les deux formations ont livré un beau combat. Alors que Bergischer prenait l’ascendant, Göppingen reprend le rythme en deuxième période, et a finalement accroché le nul (25-25). Magdeburg n’a eu aucune difficulté à s’imposer face à Stuttgart, qui a toutefois opposé une belle résistance (33-28).

Nouvelle surprise cette semaine : Balingen s’est imposé face aux Füchse Berlin ! les joueurs de la capitale font d’abord la course en tête mais le promu reste au contact grâce aux buts d’Oddur Gretarsson (8/9), et passe même devant après la mi-temps. Berlin manque d’inspiration mais profite d’un temps faible des adversaires pour revenir. Toutefois Balingen tient bon et peut savourer deux points durement acquis (31-30). Déception du côté de Nordhorn ! Le promu a mené pendant presque l’ensemble du match face à Minden, tandis que Minden ne pouvait pas compter sur son artilleur Rambo (4/12) . Cependant l’écart n’était jamais très grand, et Nordhorn a manqué de concentration dans les dernières minutes, offrant la victoire à Minden (25-26).

Retrouvez le classement ici.

Pub Espace Pronos Allemagne

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).