LDC (M)

Dika Mem victime de cris de singe

Dika Mem (Barça Lassa)

La 2ème journée de Ligue des Champions a été marqué par un phénomène que nous n’aimerions pas relater. A l’occasion de la rencontre au Palau Blaugrana entre le FC Barcelon et les slovènes de Celje, l’international français, Dika Mem, a été victime de cris de singe en plein match. 

Alors que nous sommes proches de la pause de la rencontre opposant Barcelone et Celje, des cris de singe émanent de la tribune où se trouvent des supporters de Celje et visent clairement le gaucher français. Ce genre de comportement n’est pas sans rappeler le même phénomène constaté depuis plusieurs années dans les tribunes du football italien ou encore français.

Un autre international français de handball a déjà vécu pareille situation. Lors de son arrivée dans le championnat espagnol au sein du club de Ciudad Real en 2003, Didier Dinart avait lui aussi été victime de cris de singe lors de rencontres du championnat Asobal. On se souvient encore de sa réaction à l’époque en faisant des gestes similaires à un singe sur le terrain pour aller narguer les imbéciles supporters à l’origine de ce type de comportements honteux !

On retiendra néanmoins sur le plan sportif la très large victoire de Barcelone (45-21) en infligeant la plus lourde défaite dans toute l’histoire du club slovène en ligue des champions. Dika Mem a déclaré à la conférence de presse d’après-match  :”Il y a des gens comme ça partout, ce (samedi) soir c’est arrivé et pour moi il faut sanctionner cela. Mais je ne suis pas dirigeant et on ne peut pas contrôler tout le monde. Il faut faire abstraction de cela et on verra au match retour” en février prochain en Slovénie, a-t-il ajouté, disant avoir reçu des excuses des dirigeants et des joueurs de Celje.

Pub Espace Pronos EHFCL

34 CommentairesPoster un commentaire

  1. jpf_hb - le 22 septembre 2019 à 19h31

    à pleurer…

  2. Chavi92 - le 22 septembre 2019 à 19h50

    Lamentable. J’espère que les fautifs ont été virés de la salle.

  3. Vardarian - le 22 septembre 2019 à 19h56

    Comme nous disons en Italie, la mère des imbéciles est toujours enceinte

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).