All

Bilan des joueurs à suivre 1/2

Paris-Flensburg Ligue des Champions 17 novembre 2019 J8

Alors que la saison devrait probablement se terminer, il est temps de dresser un bilan de cette saison en Bundesliga. Mais avant de parler des clubs, jetons d’abord un œil aux nombreuses pépites du championnat. Ont-ils confirmé leur potentiel ? On regarde tout ça, dans le premier bilan des joueurs à suivre de la Liqui Moly Bundesliga.

Johannes Golla (22 ans) – SG Flensburg Handewitt – Allemagne

Pivot – 1m95 – 112kg : 27 matchs, 85 buts

Arrivé jeune, serait-il déjà plus qu’un grand ? Titulaire incontestable cette saison, Golla a également connu ses premières sélections avec l’Allemagne. Avec une concurrence féroce à son poste en sélection, il ne fait toutefois aucun doute qu’il est l’avenir de la Mannschaft, mais aussi de Flensburg. Avec 85 buts en 23 rencontres, il est le quatrième meilleur buteur de son équipe derrière Gottfridsson, Sogard et Rod.

Magnus Rod (22 ans) – SG Flensburg Handewitt – Norvège

Arrière droit – 2m04 – 108kg : 20 match, 87 buts

En parlant de Magnus Rod… Voilà peut-être le nom du meilleur joueur de Flensburg cette saison. Il a véritablement pris une nouvelle dimension cette saison avec les nouvelles responsabilités qui sont les siennes, dues aux pépins physiques de Glandorf. Dangereux de loin comme de près, très précieux en défense de par son gabarit, il confirme tout le bien que l’on pense déjà de lui. L’arrivée prochaine de Franz Semper ne pourra lui faire que du bien, avec un concurrent direct pour la place de titulaire et le même potentiel.

Gisli Kristjansson (20 ans) – THW Kiel – Islande

Arrière gauche / Demi-centre – 1m91 – 95kg : 11 matchs, 4 buts

Serait-ce l’échec de Kiel ? Dans la droite ligne du recrutement des Zèbres qui a pris un nouveau virage tourné vers la jeunesse, Kristjansson n’a malheureusement pas eu le même succès que Nilsson ou Bilyk. Deux fois blessé à l’épaule, la jeune pépite islandaise aurait pu véritablement être le facteur X de Kiel cette saison. Joueur de duel, il était le seul dans ce registre dans l’équipe. Parti à Magdeburg en janvier, la malchance l’a poursuivi avec une blessure dès son premier match avec le SCM. Un joueur qui a tout pour réussir, mais qui fait une entrée fragile en Bundesliga.

Niclas Kirkelokke (25 ans) – Rhein Neckar Löwen – Danemark

Arrière droit – 1m95 – 102kg : 26 matchs, 56 buts

Arrivé en même temps que Romain Lagarde à Mannheim, l’arrière droit danois est plutôt une bonne satisfaction… Mais pas encore de là à s’imposer comme un titulaire en puissance. Avec Alexander Petersson qui fait de la résistance malgré les 40 bougies qu’il va souffler cette année, Kirkelokke devra confirmer son potentiel de buteur la saison prochaine alors qu’il fera la rotation avec Albin Lagergren en provenance de Magdeburg.

Tobias Thulin (24 ans) – SC Magdeburg – Suède

Gardien de but – 1m98 – 99kg : 16 entrées, 63 parades, 30% d’arrêts

Assez peu titularisé ou utilisé de façon conséquente (5 matchs avec plus de 30 minutes de temps de jeu, 16 entrées y compris pour jet de 7m), le jeune gardien suédois devra encore patienter pour nous prouver sa valeur. Seul jeune gardien suédois qui a un potentiel de gardien international, il a tout de même fait de belles prestations face à Kiel et Stuttgart par exemple. Arrivé pour combler numériquement le départ de Dario Quenstedt, il a plutôt bien réussi sa mission jusque là, tant Jannik Green est régulier (et efficace!) au poste.

Urh Kastelic (23 ans) – Frisch Auf! Göppingen – Slovénie

Gardien de but – 2m01 – 92kg : 16 entrées, 73 parades, 27% d’arrêts

Un slovène pour en remplacer un autre, le jeune Urh Kastelic n’est pas tombé sur la meilleure saison pour signer à Göppingen. Alors que l’équipe souabe semblait mieux armée pour titiller les grands du championnat cette saison, Göppingen n’a pas eu les résultats escomptés. De manière plus individuelle, Kastelic a du mal à s’imposer comme titulaire malgré son talent, avec de rares prestations de haut niveau. Derrière Urban Lezjak en sélection national, il faudra hausser son niveau de jeu pour confirmer son potentiel.

Les grands blessés : Heymann (Arrière gauche) et Ernst (demi-centre)

Si Sebastian Heymann et Simon Ernst faisaient tous deux partie des grands espoirs de cette saison, les deux ont subis une rupture des ligaments croisés. Alors que Simon Ernst se questionne sur quelle suite donner à sa carrière, Heymann se renforce de jours en jours. Grand espoir de la sélection, le jeune arrière gauche reviendra plus fort avec son club de Göppingen la saison prochaine, d’autant qu’Ivan Sliskovic s’en va au Portugal.

Julien Baudry

Pub Espace Pronos Allemagne

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).