LDC (M)

Paris solide au Portugal

Mikkel Hansen (Paris Saint-Germain)

Après avoir battu Nîmes, Paris est allé cherché un beau succès du côté de Porto. Leur deuxième victoire européenne cette saison.

Toujours sans remplaçant de Nikola Karabatic et privés de Syprzak (ménagé pour cause d’une douleur au genou) et Morros (covid), les joueurs de la capitale se déplaçaient pour un match compliqué chez des Portugais redoutables chez eux.

Dylan Nahi (Paris Saint-Germain)

En effet, les locaux étaient prêts à les accueillir et vont livrer une très bonne première mi-temps. Si les 10 premières minutes sont équilibrées (3-4, 9′), les joueurs de Magnus Andersson vont mettre un gros coup d’accélérateur pour infliger un éclat aux Français (9-5, 19′). Dangereux à tous les postes, les Portugais prennent la main sur la rencontre et rentrent aux vestiaires avec une bonne avance (MT : 16-12).

Le retour éclair de Paris

Les Parisiens, loin d’être abattus, reviennent avec un bien meilleur visage dans le second acte. Après avoir subi la loi des partenaires de Rui Silva, ce sont eux qui reviennent dans le match en un rien de temps en passant un 5-0 dès l’entrée (18-13, 31′ ; 18-18, 36′). Revenus dans le match, avec des entrées précieuses des jeunes internationaux français Nahi et Kounkoud aux ailes (8 buts à eux deux sur la mi-temps), le PSG reprend progressivement le contrôle. L’avantage est pris pour la première fois à la 38e minute, sur un but de Mikkel Hansen, grand homme du soir (9 buts). Les Parisiens font parler leur expérience et maîtrisent à la perfection cette fin de rencontre, s’offrant même le luxe d’entamer le money time avec 3 longueurs d’avance et de les conserver jusqu’au terme (SF : 31-34).

Avec cette victoire, les champions de France prennent de précieux points et se placent 5ème du groupe. Avec 4 points mais deux matchs en moins, les Rouge et Bleus  pourront poursuivre leur remontée au classement la semaine prochaine face aux même Portugais, à Paris.

Porto : Diogo Silva (4/6), Branquinho (4/4), Gomes (3/6), Martins (3/5), Iturriza (3/4), Sliskovic (3/4), Magalhaes (2/3), Rui Silva (2/3), Fernandes (2/2), Salina (1/4), Alves (0/2), Areia (2/2), Mbengue, Späth. Quintana (10/42, 24%, 2 buts), Mitrevski.

Paris : L.Karabatic (6/8), Hansen (9/11), Kounkoud (4/5), Nahi (4/4), Rémili (3/7), Prandi (2/4), Grebille (2/3), Toft Hansen (2/3), Sole Sala (1/2), Kristopans (0/2), Ntanzi, Keita. Gerard (11/42, 26%, 1 but), Genty.

Maksim Baranau (Meshkov Brest)

Brest accroche Flensburg

Dans les autres matchs du soir, la performance revient au Meshkov Brest, qui a su décrocher le nul à Flensburg (29-29), et aurait même pu l’emporter sans un but sur le gong de Franz Semper (6/7). Si Johannessen et Steinhauser ont été précieux pour les Allemands (7 buts chacuns), ce sont l’ancien Chambérien Marko Panic et l’ailier droit Maksim Baranau qui se sont illustrés chez les Biélorusses, avec 7 réalisations aussi. Avec seulement 2 défaites en 6 rencontres, le Meshkov est la bonne surprise de ce début de championnat, et se placent en embuscade à la 3ème place.

Dans le groupe B, Zagreb accueillait Zaporozhye dans un match tendu du bas de tableau. Les Croates entament bien le match mais seront rattrapés, puis progressivement dépassés par des visiteurs brillament guidés par Barys Pukhouski et Aidenas Malasinskas (5 buts chacun). Les Ukrainiens empochent leurs premiers points et laissent les joueurs de Vlado Sola à 0 (SF : 23-24). Du côté d’Aalborg, les Hongrois de Veszprem ont eux aussi mis une mi-temps à prendre la mesure de leur adversaire. En retard de deux longueurs à la pause, les partenaires de Petar Nenadic (6/10) vont se détacher progressivement, bien aidés par un très bon Cupara dans les buts (22/49, 45%). On notera également les 6 buts du jeune arrière droit égyptien Yahia Omar côté visiteurs (SF : 27-33).

Antoine Piollat

Pub Espace Pronos EHFCL

32 CommentairesPoster un commentaire

  1. Bom dia - le 19 novembre 2020 à 00h05

    Vu le résultat à la mi-tps et la prestation, j’y croyais vraiment pas alors chapo Paris pour cette remontada face à une équipe qui progresse d’année en année

  2. Bonaparte - le 19 novembre 2020 à 07h26

    Vincent Gerard pas au niveau !
    Les gardiens à Paris … pas le niveau haut de tableau de ligue des champions

    • PEJ - le 19 novembre 2020 à 07h57

      Arrête Vincent Gerard a été plutôt bon hier pourquoi ce commentaire

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).