Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

LdC (M)

Sagosen : "Champions d'Europe, ça sonne pas trop mal, hein ?"

, par Zorman

THW Kiel champion Europe

Cette finale, dominée par le THW Kiel, laisse logiquement des Allemands aux anges... et des Espagnols dépités.

Avec cette victoire impressionnante face à Barcelone, les Zèbres s'offrent le 4ème titre de leur histoire dans la compétition reine. Hendrick Pekeler est désigné MVP, et Filip Jicha ne pouvait espérer mieux pour sa deuxième saison à la tête de cette équipe. En face, il suffit de voir la mine affichée par les Barcelonnais au moment de recevoir leur médaille d'argent pour comprendre l'ampleur de la désillusion.

Au sortir du match, les Catalans ne se bousculent pas pour livrer leurs ressentis dans la zone mixte virtuelle mise en place par l'EHF. "Bien sûr qu'on est déçus, vient rapporter Blaz Janc. On est déçus d'avoir perdu, mais on est au Final4 et sur un match, tout est possible. On a pour l'instant fait une demi-saison parfaite, des matchs parfaits, mais on ne peut que féliciter Kiel. Ils ont joué parfaitement en attaque, sur leurs contre-attaques, ou en défense avec un Landin incroyable. Que dire de plus ? Encore félicitations à Kiel, nous essaierons de gagner la prochaine fois." Ces rêves brisés nourriront probablement, d'ici quelques jours, une ambition nouvelle tournée vers le prochain Final4 de l'édition 2021 de la ligue des champions. D'ici là, ce sont les Kielers qui exultent.

Landin : "Exactement comme dans un rêve"

Domagoj Duvnjak (THW Kiel) Sander Sagosen (THW Kiel)

"C'est incroyable, ça s'est passé exactement comme dans un rêve, raconte Niklas Landin, le sourire aux lèvres. On restait sur deux grosses défaites sur eux en champions league, on est vraiment arrivés comme l'outsider sur cette finale. Mais la victoire d'hier nous donne un super coup de boost, et on a senti aujourd'hui qu'on était encore sur la même euphorie. Les gars étaient incroyables, on a fait le match parfait et, surtout, on les a empêché de croire à un possible retour." Pour le dernier rempart allemand, "le tournant du match, c'est quand on arrive à prendre 3-4 buts d'avance en première mi-temps, et on réussit à les garder. Je pense que le fait de jouer en Bundesliga où il n'y a aucun match facile a pu nous aider face à Barcelone, qui n'a pas forcément ça dans son championnat. Ça nous a aidé aujourd'hui en terme de rythme, où on a réussi à maintenir un gros tempo pendant 60 minutes."

Pour finir, c'est l'ex-Parisien Sander Sagosen qui s'est arrêté aux micros des journalistes. Parti de Paris avec ce rêve, il l'a aujourd'hui accompli sous les couleurs du THW Kiel. "Gagner la champions league, c'est ce dont je rêvais quand j'étais petit garçon, retrace le demi-centre. C'est ce pourquoi on se fait des entraînements de merde tous les jours, et c'est ce que j'étais venu chercher à Kiel. Champion d'Europe, ça sonne pas trop mal hein ?"

Statistiques :

Kiel : Sagosen (7/11), Weinhold (5/7), Dahmke (5/6), Pekeler (4/5), Ekberg (8/10, dont 6/6 pen.), Wiencek (2/3), Reinkind (1/5), Zarabec (1/3), Duvnjak (0/2), Voigt, Ehrig, Wäger, Benitez, Sunnefeldt. Landin (14/41, dont 0/5 pen., 34%), Quenstedt (0/1, dont 0/1 pen., 0%).

Barcelone : Gomez (10/12, dont 5/6 pen.), Mem (4/7), Arino (4/6), Fabregas (3/4), Cindric (3/4), Palmarsson (1/5), Entrerrios (1/2), N'Guessan (1/2), Petrus (1/1), Janc (0/2), Sohraindo, A.Pascual, Dolenec (0/1, dont 0/1 pen.), Frade. Møller (1/13, dont 0/2 pen., 8%), Perez de Vargas (10/31, dont 0/4 pen., 32%).

A Cologne, Antoine Piollat

Prochain match TV

France

19:00

Jeu. 25 Juil.

Hongrie

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
12 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
chabalo
chabalo
3 années il y a

ça me rappelle Richardson qui avait signé à Montpellier pour gagner la LDC !

Martial
Martial
3 années il y a

Ca fait plaisir pour sagosen qui a l air d etre un super gars en plus d etre un immense joueur. Finalement sa double expulsion lui a permis de ne plus défendre et de faire peser une pression incroyable sur la défense du barca. Son duel avec fabregas a été homérique.
Bravo à lui.

vince
vince
3 années il y a

Et dire que Sagosen aurait du jouer le Final4 avec Paris…

Yuri38
Yuri38
3 années il y a
Répondre à  vince

Je pense pas que ça aurait changé grand chose pour Paris alors que Landin….
Le vrai problème a Paris depuis des années, c’est le poste de gardien car avec tout le respect que j’ai pour Titi Omeyer, il était déjà clairement sur le declin quand il arrive à Paris.
Et bien évidemment ça ne s’est pas arrangé cette saison avec l’arrivé de Vincent Gerrard

coco
coco
3 années il y a
Répondre à  Yuri38

Honnêtement sur ce Final4, Genty ou même Gérard ont montré un niveau équivalent voire supérieur pour ce qui est de Genty aux autres gardiens excepté bien sûr Landin… Corrales n’a pas su faire la différence que ce soit en demi ou pour la 3e place, Perez de Vargas n’a pas été à la hauteur tout comme Moller en finale…

HEPJ
HEPJ
3 années il y a
Répondre à  Yuri38

Là nous frôlons absurdité ou votre connaissance du HAND est très limites ou comme beaucoup vous faites de l’anti Paris car écrire ces mots sont à la limite de l’irrespect pour le jouer dont vous parlez mais aussi pour les autres Corales, Gérard

rkj4
rkj4
3 années il y a
Répondre à  Yuri38

Pareil que Coco et HEPJ.

L'éternel bashing des gardiens parisiens, cette année, est clairement abusif. Tout le monde le répète comme un mantra, un truisme, une pauvre évidence qu'on psalmodie en s'abstenant systématiquement de la démontrer. Leurs stats en LsL sont excellentes et pas seulement contre Chartres ou Créteil. Sur ce F4, ils ont assuré le boulot. On peut reprocher à Gérard de n'avoir pas fait gagner Paris contre Barcelone mais… est-ce que c'est lui qu'il faut blâmer avant tout ? Je veux rappeler que l'an dernier, Corralès avait été brillant contre Barcelone à Coubertin (et Sagosen aussi) alors que Perez de Varga avait loupé son match : ça n'avait pas empêché la défaite de Paris à domicile.

S'ils ne sont pas étincelants, s'ils ne font pas partie du top gotha éuropéens actuel, Gérard et Genty font clairement le job et sur ce Final 4 et ils ont été solides. D'ailleurs, ce “week-end”, seul Landin a été vraiment extraordinaire et déterminant. Moller a été décisif, mais j'ai souvent eu l'impression que les tireurs parisiens l'ont fait briller. Corrales a été brillant par à coup (en particulier sur les face à face) mais n'a pas pesé dans l'ensemble. Et pour revenir à Landin, ce n'est pas si fréquent qu'il réussisse sa finale : c'est à souligner.

emilcostarica
emilcostarica
3 années il y a

Coralles aussi…

Vardarian
Vardarian
3 années il y a

Champion d’Europe 19/20 avec Kiel alors qu’il a joué la saison 19/20 avec le PSG: ça résume bien l’absurdité de la situation.

Je suis heureux de ne pas avoir regardé un F4 grotesque (sans rien enlever à Kiel).

Srekna nova godina

rkj4
rkj4
3 années il y a
Répondre à  Vardarian

Et oui, il n'y a qu'avec l'Ehf qu'on peut jouer toute une compétition avec un club et la finale avec un autre. Le show must go on contre toute équité. Et sans public, je ne sais pas bien ce que l'EhF a pu y gagner. Mais la finale était belle. Ouf !

Handball44
Handball44
3 années il y a
Répondre à  Vardarian

T’a eu raison Kristopans était à la rue

luke
luke
3 années il y a

On parle beaucoup de Sagosen et Landin mais que dire de la performance de la défense de Landin sans qui Landin n’aurait sans doute pas autant brillé. Encaisser que 28 buts face au Barça qui doit bien tourner autour des 35 buts de moyenne, c’est une sacrée performance ! Mem, Fabregas, Palmarsson, Cindric ont été bien incapables de trouver des solutions…

12
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x