JO (F)

Les Bleues remportent leur premier combat face à la Hongrie

Grace ZAADI DEUNA (Photo de © FFHANDBALL – Baptiste Fernandez/Icon Sport) – International Stadium Yokohama – Yokohama (Japon)

Pour son entrée en lice dans ces Jeux Olympiques, la France a disposé difficilement de la Hongrie (29-30). Après une rude bataille, les Bleues commencent du bon pied son rêve olympique.

Il aura fallu serrer les dents contre la Hongrie. Le pansement sous le menton de Nocandy témoigne parfaitement de la lutte fournie par les deux équipes. Grâce à l’appui d’une paire de gardienne omniprésente, la France a réussi à se défaire de son adversaire du jour dans les derniers instants et avance avec certaines certitudes dans ces JO.

Dans le rythme dès l’entame de match, les Françaises auraient pu se faciliter la rencontre avec ce 4-0. Derrière les Hongroises sont certes revenues au tableau d’affichage, mais Zaadi dictait le tempo pour revirer le navire bleu vers l’avant (5-8). Sur le terrain le combat ne baissait pas, la formation Magyar, loin de se laisser faire, continuait de poser des problèmes. Moins à leur aise, Amandine Leynaud tentait tout ce qu’elle pouvait pour empêcher le retour adverse. Mais les quelques déchets offensifs des Bleues ont laissé la Hongrie recoller juste avant la pause (12-12). Alors qu’elles pensaient avoir fait le plus dur, la meneuse de Rostov a décidé de donner un dernier coup d’accélérateur. Solide sur la défense, c’est sur encore des montées de balles que l’écart s’est recréé. Et après un dernier 7m obtenu au buzzer, la France est retournée aux vestiaires avec 3 longueurs d’avance (12-15, MT).

Les Hongroises ont mis le doute

La mi-temps n’a pas calmé les esprits, surtout côté français. Devant, Zaadi a toujours été aussi précieuse dans le jeu et trouve les solutions. Derrière, Darleux a remplacé Leynaud, mais le rideau est tout autant tiré. Les Magyars butaient sur la portière brestoise et au tableau d’affichage l’écart continuait de tourner à 3 ou 4 buts d’avance pour les Bleues. Jamais plus. Car la Hongrie n’a pas rendu la tâche facile et maintenait la pression. Malgré les opportunités de tuer la rencontre, les Françaises ont parfois penché vers la précipitation. Nze Minko, par deux fois, a trouvé la gardienne hongroise sur son chemin. Si l’attaque des joueuses de Krumbholz manquait d’efficacité, celle des partenaires de Lukacs aussi. A l’entame du money-time, la Hongrie était revenue à 2 buts. Pire à l’approche de la dernière minute, la Hongrie profitait d’une nouvelle perte de balle et d’un but vide pour recoller à une seule unité (28-29). Les dernières secondes du match se sont jouées sous la pression de l’enjeu. Zaadi voyait son 7m glisser entre les doigts de Biro pour finir au fond des filets. Les Hongroises sont revenues encore à un but. Pour les 5 dernières secondes, la France a maitrisé la circulation de balle pour décrocher à l’arrachée la première victoire dans ces Jeux (29-30). Prochain rendez-vous mardi face à l’Espagne où il faudra être encore plus consistantes pour les Bleues.

Nolann Rock

11 CommentairesPoster un commentaire

  1. Christine Premel - le 25 juillet 2021 à 16h02

    Bravo les filles

  2. NorvègeFan - le 25 juillet 2021 à 16h26

    Quelqu’un peut il m’aider à aimer davantage cette équipe ? Je n’arrive pas à voir plus qu’une défense avec une énorme agressivité et des duels en attaque, bref une équipe physiquement monstrueuse qui soumet ses adversaires en leur marchant dessus.

    • drauglin09 - le 25 juillet 2021 à 16h30

      Ca a toujours été un peu ça les EDF de Handball, gros physique et on concasse en défense les adversaires. Mais bon, 30-29, ça reste quand même du handball moderne avec des gros scores.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).