LdC (F) – J12

 Stanko sauve Metz de sa première défaite à domicile

Tjasa Stanko (Metz Handball)

Metz n’est pas passé loin de la défaite face au FTC Rail Cargo Hungaria. Les protégées de Manu Mayonnade l’ont emporté en toute fin de match (30-29), grâce à un pénalty sur le buzzer transformé par Tjasa Stanko.

Il a fallu quatre cartouches à Metz pour toucher la cible. Quatre balles d’égalisation pour que les filles de Manu Mayonnade s’offrent une chance de ne pas subir leur première défaite à domicile depuis quatre ans en Ligue des Champions. Un boulet envoyé par Marie-Hélène Sajka dans le but de Blanka Biro alors qu’il ne restait qu’une minute à jouer (29-29, 59′). Derrière, une défense héroïque, où Astride N’Gouan écope de deux minutes par excès d’engagement et un tir complètement décadré de Nadine Schatzl sur son aile gauche. L’histoire n’aurait pas été aussi belle si Tjasa Stanko n’avait pas converti son dernier jet de 7m sur le buzzer, arraché par la puissance des jambes d’Orlane Kanor (30-29, FM). 

La bonne entrée de Micijevic

Avant cela, la victoire était moins évidente. En première période, Metz a buté sur une solide défense de Ferencvaros organisée autour de la robuste Emily Bolk. Il a fallu quelques coups de pétards envoyé de loin pour que les Lorraines restent dans le coup, tant les Hongroises affichaient de la sérénité à l’image d’Angela Malestein (4/4 en première période), en confiance sur son côté droit (14-17, MT). 

L’entrée de Camila Micijevic a aussi fait beaucoup de bien aux Messines. Deux coups de canon envoyé dès son entrée (20-21, 44e) mais surtout, une solidité en défense, aux côtés d’Astide N’Gouan qui a fait bégayer les coéquipières de Katrin Kjluber. Elles sont restées sept minutes sans trouver le chemin des filets. De quoi redonner de la confiance à Hatadou Sako, sortie au quart d’heure de jeu sans la moindre parade. L’ancienne de l’OGC Nice a touché des ballons pour se mettre en confiance et offrir des cartouches aux siennes (25-28, 56e) et notamment une contre-attaque à Aily Luciano (27-28, 57e). En ayant fait la course derrière le score tout le match, Metz s’est offert une nouvelle victoire, étriquée, mais qui lui permet de prendre de l’avance sur son adversaire du jour. Les deux équipes avaient 12 points avant le match.

Maxime Cohen

Pub Espace Pronos EHFCL

5 CommentairesPoster un commentaire

  1. bdid - le 24 janvier 2021 à 18h27

    QUE CE FUT DUR ET LABORIEUX !!! Elles nous ont fait peur ! Je n'y croyais plus 2mn avant la fin du match. Comme pour le match aller, c'est la défense qui a fait défaut. Juste pour le titre de l'article, ce n'est pas Stanko qui évite la défaite. Elle, elle apporte la victoire. C'est Mahé qui marque le but égalisateur je crois et la défense (enfin !) qui empêche les hongroises de reprendre l'avantage.
    Un match très tendu, je ne pensais pas que le FTC allait poser autant de problèmes au messines. Bon, on prend les 2 points, et attention, il reste 4 matchs dont 3 assez difficile (l'aller et retour contre les Vipers et la réception de Bucarest). Le 4e match contre Bietigheim est à l'extérieur, mais les messines sont théoriquement favorites.
    ALLEZ METZ !!!

    • Sasori9 - le 24 janvier 2021 à 19h01

      Metz et FTC se rencontrent presque tous les ans en phase de poule et elles se connaissent bien. Donc normal que c'est un match difficile !
      Metz a un souci pour la défense et les Dragonnes tombent sur un os la gardienne Hongroise.

      Mais quel match !

  2. Poursur - le 24 janvier 2021 à 20h06

    Gros contraste à la fin du match entre les joueuses qui explosent de joie et Mayonnade qui ne semble pas satisfait du tout.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).