Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

LDC (F)

Les autres qualifiées pour le Final4 connues

, par Sterbik

Le Final4 de la Ligue des Champions connait désormais tous ses participants. Avec Brest, qualifié aux dépens de Metz, deux clubs connaissent déjà les lieux quand le 3è découvrira le Final4 comme le BBH. Pour les demi-finales, le tirage au sort aura lieu mardi. Si le Brest Bretagne Handball s'est qualifié pour la première fois de son histoire au Final 4 de la compétition, ses adversaires seront plus aguerris. Ce week-end, les équipes se sont battues pour décrocher leur ticket. Et mis à part le double duel Vipers-Rostov, les matchs se sont déroulés comme prévu. Première équipe à avoir validé son ticket et maintenant seul représentant de la France, Brest connait enfin les clubs qui l'accompagneront.

Gyor à l'expérience

Sa qualification semblait évidente mais il fallait l'obtenir. Gyor, le triple tenant du titre, sera bien de la partie les 29 et 30 mai pour tenter d'inscrire une quatrième fois de suite son nom au palmarès, une sixième fois au général. Le club hongrois fera une nouvelle fois figure d'ultra-favori, quasiment à la maison. Car le Final4 se disputera comme depuis le début à Budapest, en Hongrie. Final4 auquel elles participeront pour la 5è fois consécutivement. Pour sa qualification, l'équipe d'Estelle Nze Minko n'a pas fait dans la demi-mesure. Après avoir facilement disposé de Bietigheim en huitième, Buducnost se dressait en ultime obstacle. Mais le club monténégrin n'a pas pesé beaucoup dans la balance. Dès le match aller, les Hongroises ont su faire parler leur puissance et enlever quasi tout espoir à son adversaire avec une victoire de 11 buts (19-30, SF) ! Au retour, elles ont assuré l'essentiel, même si les partenaires d'Allison Pineau ont mené à la pause. En un temps fort, Gyor a fait basculer la rencontre pour s'imposer également sur ce match (24-21, SF ; 54-40, ttl). Pour le Final4, Gyor arrivera en tant que seul équipe invaincue de la compétition et avec une série de 55 matchs sans défaite. Si Brest venait à tomber contre le club hongrois, les joueuses de Laurent Bezeau pourront se targuer de ne pas avoir perdu contre elles avec deux nuls lors de la phase de poules (25-25 et 27-27).

Vipers pour faire mieux

Marta Tomac (Vipers Kristiansand)
Tronqué par les mesures sanitaires de son pays, le parcours de Ligue des Champions a été compliqué pour Vipers. Cela n'a pas empêché le club de se qualifier pour son deuxième Final4. Lors de leur première participation en 2019, elles avaient battu Metz pour la 3è place. Grandes perdantes des décisions prises par l'EHF, cette saison, pour la phase de poules, les Norvégiennes ont eu plus de mal sur la fin, terminant à la 5è place dans le groupe de Metz. Et le billet pour Budapest était loin d'être un parcours de santé pour Kristiansand. Avec sa position finale dans le Groupe A, c'était un adversaire mieux classé qui se dressait en 1/8è, Odense. Après un huitième où elles sont sorties vainqueurs, c'est Rostov, club qu'elles avaient déjà affronté en phase de poules qui s'est dressé sur leur chemin. A cause des restrictions sanitaires, l'EHF et les deux clubs ont été forcés de jouer les rencontres aller et retour ce week-end en Russie. Un avant-goût de Final4. Samedi, Vipers a plus que dominé des Russes, diminuées avec l'absence notamment de Vyakhireva. Mieux en jambes, elles ont créé un écart important dès la fin de première période. Jusqu'à 10 buts d'avance en seconde, les Norvégiennes ont quand même vu une réaction adverse pour limiter l'écart à 7 longueurs (34-27, SF). Ce dimanche, fort de son avantage, Nora Mork et ses partenaires ont voulu annihiler tout espoir de remontée. Si elles ont mieux commencé la partie, Rostov s'est réveillé pour rattraper son retard sur le reste du match. Mais quand Zaadi et les siennes ont eu les balles pour prendre de l'avance elles sont tombées sur Katrine Lunde qui a éteint les dernières ambitions. (23-23, SF ; 57-50, ttl). Au Final4, Vipers sera peut-être l'équipe avec le moins de matchs joués dans cette Champion's League. Les Brestoises, de leur côté, n'ont jamais affronté Kristiansand en Ligue des Champions. En revanche, il y a déjà eu une double confrontation en quart de finale de l'EHF Cup. Les Norvégiennes s'étaient qualifiées, déjà avec Lunde, mais le BBH avait remporté le match retour.

Le CSKA pour la revanche

Dernier adversaire connu et qualifié au bout du suspens, le CSKA sera l'autre petit nouveau au Final4. Qualifié pour la première en Ligue des champions, le club russe aura réussi l'exploit d'atteindre le Final4 la même saison. Après une phase de groupe réussie (seulement 2 défaites), l'autre club russe a fini à la deuxième place du groupe. Le parcours en élimination a pourtant été plus tumultueux. Face à Krim Mercartor en huitième, supposé être plus faible, Moscou a dû batailler au retour pour remonter un désavantage de 5 buts. Après cette qualification dans la douleur, les Moscovites retrouvaient Bucarest sur le chemin. Comme au tour précédent, les partenaires de Dmitrieva ont une nouvelle fois loupé le match aller et se sont inclinées de 5 longueurs (27-32, SF). Face à l'équipe de Cristina Neagu, la tâche s'annonçait compliqué pour renverser la tendance. Bien lancé après l'énorme début de match de Masson, le CSKA a réussi à retourner aux vestiaires devant mais d'un seul but. Pas suffisant. En seconde période, les Roumaines ont craqué face à l'envie des Russes et de leur public. A l'approche de la fin du match, Moscou comptait en sa faveur les 5 buts nécessaires. Dans la dernière minute, Bucarest à l'assaut du but moscovite, n'a pas trouvé la solution pour inscrire le but de la qualification (24-19, SF ; 51-51, ttl). Grâce à un nombre plus important de buts marqués à l'extérieur, le CSKA renverse complètement la situation pour se qualifier au Final4. Le premier de son histoire. Dans ce Final4, Moscou accompagnera Brest dans la découverte de l'évènement. Dans le même groupe en poule, le club breton aura l'occasion de prendre sa revanche sur le CSKA qui par deux fois. Les deux seuls réelles défaites des Françaises quand la troisième était dû à l'absence d'un vol en direction de la Roumanie. Avec les participants connus, trois d'entre eux étaient dans le Groupe B. Seul Vipers représentera le Groupe A, présenté comme le groupe le plus relevé. Brest devra attendre mardi et le tirage au sort pour connaître son adversaire en demi-finale et préparer au mieux son premier Final4 de son histoire.

Nolann Rock

Prochain match TV

France

19:00

Jeu. 25 Juil.

Hongrie

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Sasori9
Sasori9
3 années il y a

Que Brest se méfie les Moscovites si jamais elles les rencontrent en demi, elles jouent très bien et ont un beau jeu collective. Je suis très surpris vu que cette équipe n'est crée qu'en 2019.
C'est vrai que pas mal de joueuses sont de Rostov.
Et le coach Danois, Leslie, est une excellent coach et formateur, ca aide !
Rostov est éliminé alors que le deux matches se passent en Russie. Le coach ne va pas rester longtemps !

HIGE
HIGE
3 années il y a
Répondre à  Sasori9

Per Johansson plutôt pour Rostov. Leslie a coaché Moscou, de 2019 à 2020. Il a été remplacé cette saison par une coach, russe, Olga Akopian, ancienne championne olympique de hand en 3016.

leFnake
leFnake
3 années il y a

Pour la petite histoire, dans l'opposition Vipers-Rostov, Zaadi a été meilleure marqueuse côté russe avec 8 et 10 buts tandis que côté norvégiennes, ce sont la revenante Mork et l'immortelle Loke qui ont scoré

3
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x