LdC (M)

Montpellier et Szeged à égalité

Julien Bos (Montpellier HB) Marin Sego (Montpellier HB)

Première journée de Ligue des Champions, et premier gros duel pour Montpellier. Face à un Szeged qui a récupéré plusieurs pépites, le défi était de taille pour le MHB, qui n’a pas réussi à s’imposer face au Pick Szeged (29-29).

Malgré un départ canon des hongrois grâce à une défense 6-0 impressionnante d’activité, Montpellier a su en prendre la mesure et peu à peu s’acclimater pour au final rejoindre les hongrois au score. En deuxième période, Montpellier a complétement changé de visage, en montrant de l’efficacité dans tous les secteurs malgré quelques petites erreurs en attaque notamment. Et ce sont ces quelques petites fautes, des tirs pris peut-être trop rapidement notamment sur plusieurs situations de jeu qui font que Montpellier n’a pas pu obtenir tous les points.

Des débuts compliqués

On débute les hostilités, c’est parti : la compétition reine commence. Et le moins que l’on puisse dire sur le début de match de Montpellier, c’est que c’est très compliqué. Si Marin Sego enchaîne plusieurs parades notamment à 6m, Montpellier multiplie les erreurs en début de match et Szeged n’est pas trop bousculé par la défense des Français (1-6, 6′). Sego toujours à la parade, le jeu s’ajuste du côté de Montpellier et on diminue le retard : les hommes de Canayer sont dans le match (7-9, 18′). Après un début de match catastrophique, bien aidé par une activité défensive impressionnante côté Szeged, Montpellier refait son retard, et la recrue Gudmundsson y est pour beaucoup, apportant du danger de loin (11-11, 24′). Les deux équipes effectuent les rotations, mais au final peu de choses séparent les deux équipes à la fin de la première période (14-15, MT).

Avec un grand Sego (8 parades en première période), et un jeu de transition léché, rien n’est encore fait pour Szeged, qui a fait plusieurs erreurs ayant relancé les héraultais malgré une certaine domination en début de match.

Un retour des vestiaires salvateur

En début de deuxième période, c’est au tour du jeune Wallinius de s’aillustrer, avec deux beaux missiles permettant une balle de +1, inscrit un peu plus tard par Kyllian Villeminot (19-18, 39′). Gudmundsson est partout en défense, l’attaque du MHB va bien : Montpellier a pris l’ascendant sur son adversaire du jour forcé de prendre un temps mort. C’est le moment de tuer le match pour les hommes de Canayer. Malheureusement, c’est au tour de Montpellier de multiplier les erreurs, que ce soit dans le jeu ou avec des fautes techniques. Alors que le moneytime approche à grands pas, les deux équipes sont au coude à coude (24-24, 49′). La fin de match est en faveur de Montpellier, Kevin Bonnefoi est rentré et fait du bien tandis que Panic, Simonet et Nacimovic montrent de l’efficacité : si victoire il y a au bout, ce sera une victoire collective (29-26, 56′). Malheureusement, Szeged remonte en fin de match, et accroche finalement le nul (29-29 SF). Frimmel a été le bourreau de Montpellier, l’ailier autrichien ayant scoré pas moins de 8 buts.

Montpellier affrontera Aalborg le 22 septembre, au Danemark.

Julien Baudry

Pub Espace Pronos EHFCL

8 CommentairesPoster un commentaire

  1. alex - le 16 septembre 2021 à 07h39

    Même si Montpellier a clairement eu l’opportunité de l’emporter, c’est un bon point pris face à l’une des meilleures équipes de la LDC !

  2. TITOFF34734 - le 16 septembre 2021 à 09h51

    Cette nouvelle alternance possible entre joueur de ballon et artilleur sur la base arrière est prometteuse… L'esprit semble egalement guerrier et ça c'est tres bon signe !

  3. Marc - le 16 septembre 2021 à 10h14

    Malgré ces deux nuls en championnat et LdC, je trouve cette équipe prometteuse. Enfin des artilleurs de loin : Panic et son expérience, Wallinius et sa jeunesse mais de belle promesse et l’Islandais Olafur qui a montré de très belle chose en particulier hier, interception, tirs … Au niveau des pivots on a déjà entrevu des belles choses avec Lucas et Véron. Ne faisons pas de conclusion hâtive mais il y a du mieux en comparaison à Pettersson et Borges. Le seul regret peut être le jeu qui passe moins avec les ailes en ce début de saison. Enfin n’oublions pas l’absence de Porte. À confirmer maintenant lors des prochaines journées.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).