Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

LdC (M)

Nantes s'impose facilement à Celje

, par Dalibor

Le HBC Nantes a remporté sa troisième victoire d'affilée en Champions League, du côté de Celje (35:24). Une bonne nouvelle avant d'affronter les cadors de la poule.

Au moment du tirage au sort de la Champions League, les avis étaient unanimes. Dans un groupe aussi compliqué que celui du HBC Nantes, avec le Barça, Kiel ou Kielce pour ne citer qu'eux, le H se devait de prendre, à minima les confrontations à sa portée pour rêver d'un printemps européen. Et depuis la défaite inaugurale à Kielce, les hommes de Grégory Cojean ont appliqué le plan à la lettre.

Après Szeged et Elverum, ce sont les Slovènes de Celje qui sont tombés face à des Ligériens en mode rouleau compresseur. Jugez plutôt : à la pause, ils avaient déjà inscrit vingt buts, dont six par l'infernal Aymeric Minne, dans tous les bons coups dans le premier acte. Et quand ce n'était pas lui, c'était le gaucher Kauldi Odriozola qui montait les ballons ou Alexandre Cavalcanti qui envoyait des missiles devant une défense slovène impuissante. Infranchissable, le portier Ivan Pesic l'était tout autant, avec sept parades à près de 40% d'efficacité. En conséquence, comme contre Elverum la semaine passée, la messe était dite à la pause (20:14).

Grégory Cojean a eu tout le loisir de faire tourner son effectif après la pause, alors même que Thibaud Briet n'est pas sorti du banc, se plaignant des adducteurs. Theo Monar, suspendu après son carton rouge de la semaine passée, avait bien fait le voyage, mais a regardé la démonstration de ses coéquipiers en tribune. Sans ses deux jeunes fers de lance, Cojean a tout de même profité de l'avance de ses hommes pour faire souffler Minne, Cavalcanti et Rivera, laissant De la Bretêche, Shkurinskiy et Damatrin galoper devant des Slovènes à bout. C'est d'ailleurs l'ailier gauche qui inscrivait son cinquième but pour clôturer le score sur le plus gros écart de la rencontre (35:24).

Avec six points sur huit possible, Nantes va donc passer la trêve au chaud avant d'affronter, à partir de la mi-octobre, Kiel, Barcelone et Aalborg à deux reprises chaque. Une série qu'il valait mieux entamée la besace remplie de points. C'est chose faite.

Prochain match TV

Pologne

14:30

Mar. 16 Juil.

France

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
8 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Aurele44
Aurele44
1 année il y a

Arivle joliment écrit par Dalibor. Agréable à lire. Merci à toi. Le H dégage une sacrée puissance cette saison. Pourvu que ça dure

lelephant
lelephant
1 année il y a
Répondre à  Aurele44

Effectivement article complet comme on en trouve pas beaucoup dans la presse. Car à part la presse régionale les articles de qualité sont plutôt rares sur les équipes de hand (hors équipe de France).
Merci handnews.

Ymo34
Ymo34
1 année il y a

Je ne suis pas supporter Nantais mais j’ai regardé ce match avec grand plaisir. Moi je trouve que Nantes respecte tous ses adversaires, joue sérieusement un jeu très agréable à voir tout en suivant son tableau de marche.
Et regarder Minne évoluer est un vrai régal ! Celje n’est pas Veszprem mais ce ne sont pas des manchots non plus. Ce n’était pas un match facile ce sont les Nantais qui dd le sont rendu facile

Martial
Martial
1 année il y a

Il y a quand même dans ces poules des équipes qui ne font que de la figuration. Celje n a rien montré et si Nantes a pris la rencontre sérieusement le H aurait pu gagner en attachant un Bras dans le dos à chacun des joueurs.

Il y a vraiment un hand à deux vitesses.

Denis
Denis
1 année il y a
Répondre à  Martial

Un hand qui réussit à prendre le meilleur sur Kiel il y a peu …
Gros match du H

lelephant
lelephant
1 année il y a
Répondre à  Martial

Pas du tout d'accord.
Cela m'étonnerait que les Slovènes abordent la compétition en dilettante. Celje était annoncé comme un des deux petits poucets de la poule. Et pourtant il y eu match contre Aalborg (36-32) et ils ont tenu la dragée haute à Barcelone (ils menaient 27 à 26 à la 45ème minute) qui a dû s'employer pour finir en trombe. Et surtout quelle victoire contre Kiel où ils ont mené plusieurs fois de 5/6 buts.
Les Nantais ne venaient donc pas en terrain conquis et les deux équipes devaient absolument gagner pour bien se positionner pour une qualification en huitième.
Pour ma part je pense plutôt que la répétition des matchs tous les 3 jours attaquent les organismes, et mis à part les grosses cylindrées qui ont de quoi aligner 2/3 équipes, avec de surcroit un championnat peu disputé, peuvent être performant à chaque sortie en ligue des champions (pour preuve la défaite de Kiel qui a pour le coup des joutes disputées tous les 3 jours).

Jack3544
Jack3544
1 année il y a
Répondre à  lelephant

En effet, ne sous-estimons pas le perf des nantais, qui auraient signé pour une victoire de 2/3 buts, au vu des prestations deCejle contre Aalborg, Kiel et Barcelone.
Par contre l'autre poule me semble vraiement plus "faible". Le Paris d'aujourd'hui est moins fort, mais écrase Magdebourg et Veszprm ne semble pas marcher sur l'eau (victoire à l'arraché sur GOG).

rkj4
rkj4
1 année il y a
Répondre à  Jack3544

C'est certain que le poule de Paris n'est pas la plus compliquée des deux. Tant mieux pour nous parce que la saison dernière, c'était le contraire.
Et ça tombe d'autant mieux que oui, Paris est moins fort à pas mal de points de vue alors que c'est Nantes qui est la meilleure équipe française de ce début de saison. Entre autre, parce qu'ils ont super bien renouvelé leur effectif : j'aurais adoré que mon club se montre aussi astucieux et perspicace dans ses recrutements. Ce qui ne me semble pas seulement un question de budget. Titi, si tu me lis…

Nos derniers articles

8
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x