Coupes d’Europe

Le sort des clubs français

Zalewski Issy-Paris

Si Fleury est qualifié en Champions League et connait déjà ses adversaires, cinq autres clubs français connaitront les joies des joutes européennes cette saison, réparties dans deux compétitions : la coupe des coupes et la coupe EHF.

Metz, non retenu par l’EHF pour participer à la Champions League, prendra part à la dernière édition de la coupe des coupes, avant que celle-ci soit fusionnée avec la coupe EHF dans deux saisons. Les filles de Jérémy Roussel entreront en lice au troisième tour de la compétition et seront têtes de série, tout comme le Lada Togliatti et le Zvezda Zvenigorod (Russie), Buxtehüder (Allemagne), Holstebro (Danemark) ou encore les équipes ayant fini deuxièmes et troisièmes des tournois de qualification de Champions League. Un plateau des plus relevés auquel viendra s’ajouter le deuxième club français de la compétition, Issy-Paris Hand. Les Isséennes se retrouveront dans la partie basse du tableau, contrairement aux Messines, et devraient elles hériter d’un gros adversaire pour leur entrée dans la compétition au troisième tour, qui se déroulera à la mi-novembre.

En coupe EHF, ce seront trois équipes françaises qui seront engagées : l’union Mios-Biganos Bègles, le Nantes Loire Atlantique et le Handball Cercle Nîmes. Si, pour le club nantais, l’Europe sera une découverte, les filles de Manu Mayonnade sont des habituées, comme en témoigne leur victoire en Challenge Cup la saison dernière. Camille Ayglon et les Nîmoises, elles, retrouveront une coupe d’Europe à laquelle elle n’avaient plus pris part depuis 2013. Les trois clubs français feront logiquement partie des favoris, aux côtés des Russes du Astrakhanochka et surtout du Dinamo Sinara, qu’on avait vu la saison dernière au Final Four de la Champions League. Pour leur entrée dans la compétition, au deuxième tour, Girondines, Nîmoises et Nantaises ne devraient pas hériter d’un tirage trop compliqué même si les Suédoises de Höor (qui avaient battu Issy-Paris en finale de Challenge Cup en 2014) et les Polonaises de Szczecin (finalistes de la Challenge Cup la saison passée face à Mios) feront figure d’épouvantails.

Le tirage au sort des deux compétitions aura lieu le mardi 21 juillet.

Kevin Domas

HandNews & CasalHand

1 CommentairePoster un commentaire

  1. Sasori - le 14 juillet 2015 à 22h57

    Les clubs Francais Féminin sont performantes en coupes d'Europes, bcp mieux que ceux masculin elles retrouvent plusieurs fois en finales mais à chaque fois qu'elles tombent sur les Clubs Nordiques ( surtout Danemark), elles craquent ! très souvent en final…

    IPH est capable de battre un géant au aller et de perdre de façon bêtement au retour ou vice versa, contre Hoor et Hotelbro par exempe. Tiens les clubs Nordiques !!!!

    Metz est en période fin d'un cycle avec les nombreux départ, donc je pense que c'est un bon choix et réaliste de renaitre de ses cendres avec les nouvelles joueuses en Coupe des Coupes plutot de commencer en LdC où le club risque de sombrer. Vu cette année, les Dragonnes sont incapable de battre Savehof et Larvik alors les meilleures joueuses sont toutes restée en Norge sauf Anja et Gro Hammerseng-Edin.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).