LDC (M)

Les critères de sélection connus

ehf ligue des champions

Alors que la Ligue des Champions reprend ses droits ce week end, sa prochaine édition fait de plus en plus parler d’elle puisque l’EHF a publié les critères mis en place pour attribuer les wild cards, et surtout décider de la répartition des équipes dans les poules.

Mais avant, petit retour aux sources avec une explication de ce nouveau format pour les non-initiés. Le format actuel fait s’affronter 24 équipes dans quatre groupes de six équipes, et les quatre premières équipes de chaque groupe se qualifient ensuite pour les huitièmes de finale qui sont tirés au sort (ça a sa petite importance pour la suite). Très simple à comprendre, ce format ne fait cependant pas le bonheur des grosses cylindrées des pays où la concurrence n’est pas très rude, et les diffuseurs peinent à se mettre de grosses affiches sous la dent en phase de poules où le niveau est très hétérogène.

Une Ligue des Champions New Look

Pour remédier à cela, l’EHF a donc décidé de retravailler sa copie pour la saison 2015/2016 et va proposer le système suivant (cliquez pour agrandir):

LDC 2015-2016

Une Ligue des Champions à deux vitesses se profile donc, mettant aux prises les 16 plus grands clubs européens dans les groupes A et B, tandis que les 12 clubs dans les groupes C et D se battront pour deux places en “huitièmes de finale”. Car les huitièmes de finale n’en auront que le nom étant donné que seuls 12 clubs s’y rencontreront, les premiers des poules A et B étant automatiquement qualifiés pour les quarts de finale. A la fois force et faiblesse de ce nouveau système, la prédictibilité des rencontres après la phase de groupe permet de limiter l’effet du hasard des tirages au sort, mais va forcément ouvrir la porte à certains calculs à l’approche des derniers matchs de poules.

Un des gros reproches au système actuel est le nombre de matchs sans grand intérêt une fois qu’une équipe est certaine d’être qualifiée. Avec le nouveau système, se battre jusqu’au bout pour la première place dans les poules A et B sera grandement récompensé. Car en plus d’éviter deux matchs en huitièmes de finale, les premiers de chaque poule affronteront au pire le quatrième d’une poule en quarts de finale, ce qui est quasiment une voie royale vers le Final 4. Autre avantage, les clubs en queue de peloton pourront espérer se qualifier jusqu’aux derniers matchs puisqu’avec un bilan théorique de 4 victoires pour 10 défaites, il est possible de finir sixième.

Les critères en question

Si vous avez suivi un peu l’actualité des coupes d’Europe ces derniers mois, vous avez noté que l’EHF a mis en place un nouveau Ranking attribuant 29 places directes en Ligue des Champions, deux à l’Allemagne et à l’Espagne et une seule aux 25 autres pays. Cependant si vous comptez bien tous les petits carrés de l’infographie ci dessous, vous arrivez à 37 participants, tournois de qualification compris. L’EHF va donc devoir délivrer 8 Wild Cards, et c’est là que ça commence à être intéressant. Les critères pour la délivrance de ces Wild Cards ont toujours été un peu nébuleux les années précédentes. Dans un soucis de transparence, l’EHF souhaite mettre tout le monde à la même enseigne et a annoncé les critères qui vont entrer en ligne de compte.

Au total ce seront huit critères qui seront évalués, et certains étant plus importants que d’autres, une pondération pouvant rapporter de 20 à 100 points sera mise en place. Ces critères sont les suivants, donnés dans l’ordre décroissant:

  •  – Qualité de la salle et contrat TV. Concernant la salle, la capacité ne sera pas la seule à être jugée, l’EHF portera également son attention sur le terrain, les commodités pour les supporters et les médias, les loges VIP…
  •  – Classement dans le championnat national et intérêt des spectateurs. Concernant les spectateurs, en plus de leur nombre l’EHF prendra également en compte l’utilisation faite de la salle pour y mettre de l’ambiance.
  •  – Performance dans les compétitions européennes sur les trois dernières années et potentiel de sponsoring.
  •  – Respect du cahier des charges de l’EHF et utilisation des réseaux sociaux.

Ces critères serviront également à répartir les clubs dans les différents groupes. Comme cette saison, seuls les clubs qualifiés en Coupe EHF pourront déposer un dossier pour une Wild Card en Ligue des Champions. La répartition des poules sera décidée lors du comité exécutif de l’EHF le 19 juin prochain.

HandNews & CasalHand
Pub Espace Pronos EHFCL

22 CommentairesPoster un commentaire

  1. Karabalo - le 12 février 2015 à 22h29

    Sans queue ni tête.

  2. Sasori - le 13 février 2015 à 01h27

    Mais bon sang, pourquoi mais pourquoi ils compliquent des choses ????

    Et pour éviter la dure concurrence avec le foot-rugby-basket. Pourquoi on ne programme pas les matchs de LdC EHF entre Lundi à Mercredi au lieu de Jeudi à Dimanche ??? Le WE, les droits de TV privilègent le sport Roi, football, le sport Argent, Rugby et Sport Bronze, Basket pour certains pays…

    Puis je pense aussi que le fait qu'il y a trop de participants en LdC donc trop des matches. Il faut avouer aussi qu'il y a trop de "traitement de faveur" chez les ténors au mépris, ca se ressent chez les spectacteurs.

    Le mieux est de revivre la coupe d'Europe des vainqueurs de coupes et de réduire les nombres participants en LdC :

    En LdC, il n'y a que presque tous les ténors Européens de début jusqu'à la fin. DOnc ca attire du public, il suffit de prendre l'exemple sur Coupe d'Europe Rugby.

    D'ailleurs je n'ai jamais su pourquoi EHF a supprimé la coupe d'Europe vainqueur de coupes Masculin…Peut etre j'ai raté la case.

    Si on regarde coté LdC Féminin, c'est plutôt réussi point de vue spectateurs, 22 participants, bcp des grands matchs, les Arenas sont très souvent plein ( je regarde presque tous les matchs) sur Bein et EHFTV. D'ailleurs Metz est l'Arena le plus rempli cette année.

  3. skancho - le 13 février 2015 à 10h13

    Indigeste et incompréhensible. Je me demande si à l'EHF ils tirent pas au sort les idées les plus absurdes pour ensuite les appliquer. A quand un système simple et lisible ? Pourquoi ne pas faire des poules de 4 ? Ca ferait 32 participants au départ, une bonne chance d'accéder aux 1/8ème pour toutes les équipes ou presque, que des matches à enjeu, une compétition facilement compréhensible. Mais non, l'EHF préfère que le hand prête le flanc à des critiques justifiées

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).