Mondial 2015

Les joueurs à suivre (2/2)

sur la route du qatar

Dans quelques jours commence le Mondial 2015 au Qatar et à cette occasion, Handnews vous propose un petit tour d’horizon des joueurs qui n’ont pas le statut d’un Nikola Karabatic ou d’un Mikkel Hansen mais qui risquent bien de faire parler d’eux pendant ces deux semaines de compétition.

Groupe C

Mathieu-Grebille-France-4

France – Mathieu Grébille (Montpellier – 23 ans)

Bien connu des défenses de LNH, il n’en reste pas moins qu’il s’agira de la première vraie compétition internationale avec la France pour Mathieu Grébille. En effet, deuxième joueur le moins utilisé par Claude Onesta lors de l’Euro 2014, il devrait bénéficier de plus de temps de jeu sur ce Mondial. Reconnu pour ses qualités physiques et de tir, il sera une arme supplémentaire dans la panoplie déjà bien fournie du sélectionneur français.

Suède – Viktor Ostlund (Guif – 22 ans), Markus Olsson (Kristianstad – 24 ans)

Privée de Kim Ekdahl Du Rietz (retraite internationale à 26 ans) et de Jim Gottfridsson (blessé), la Suède est dans l’obligation d’innover sur le poste d’arrière gauche avec la doublette Markus Olsson/Viktor Ostlund. Respectivement meilleurs buteurs de Kristianstad et de Guif (qui sont également les deux clubs en tête du championnat), ils auront beaucoup à démontrer lors de ce Mondial, et celui qui fera la plus forte impression à une bonne chance de s’inscrire dans la durée de cette sélection suédoise.

République Tchèque – Michal Kasal (Celje – 20 ans), Tomas Babak (St Gallen – 21 ans)

Rien ne se perd, tout se transforme. Filip Jicha étant plus proche de la fin de sa carrière que du début, c’est désormais au jeune Michal Kasal que vont être confiées de plus en plus de responsabilités. Du haut de ses 2m07, il est capable de prendre l’ascendant sur n’importe quel défenseur et l’a déjà prouvé avec l’équipe B de Barcelone la saison dernière qui l’a désormais prêté à Celje où il fait ses armes à un niveau plus élevé. Peu utilisé lors du dernier Euro, il devrait voir son temps de jeu accru lors de ce Mondial si Pavel Horak se montre aussi décevant qu’avec Berlin.

Et il en va de même pour Tomas Babak, vice meilleur buteur de l’Euro Juniors en 2012. Dans sa dernière année de contrat avec St Gallen en Suisse, il termine son apprentissage du handball professionnel après avoir quitté sa République Tchèque natale en 2013. Destiné à prendre les rênes de l’équipe derrière Jicha, il devrait avoir une place importante dans la rotation au poste de demi centre sur cette compétition.

Groupe D 

drux

Danemark – Michael Damgaard (Holstebro – 24 ans)

Joueur clé d’Holstebro lors de sa campagne en Coupe EHF qui avait mené le club danois au Final 4 à Nantes, Michael Damgaard a été étincelant lors de la préparation, au point de faire sortir le géant Nikolaj Markussen de la liste de Gudmundsson. Actuel meilleur buteur du championnat danois (sans tirer les 7m), il semble avoir passé un nouveau palier cette saison et devrait être un relai plus qu’intéressant derrière Mikkel Hansen.

Pologne – Kamil Syprzak (Plock – 23 ans)

On a longtemps cru que Kamil Syprzak n’exploiterait jamais son potentiel. Grand (et seul) espoir polonais de la génération du début des années 90, il semble enfin prendre conscience de ses capacités, en atteste ses très bonnes performances en Ligue des Champions avec Plock depuis septembre. Capable de jouer en défense et en attaque, il formera une paire complémentaire avec Bartosz Jurecki.

Russie – Alexander Dereven (Chekhov – 21 ans)

Révélation de la Ligue des Champions cette saison, l’arrière gauche russe a tout pour faire des étincelles lors de ce Mondial si Kuleshov ose lui donner des responsabilités. Le longiligne arrière est aussi dangereux de loin que de près et cette compétition risque de ressembler à une passation de pouvoir entre Sergey Gorbok et Alexander Dereven.

Argentine – Facundo Cangiani (21 ans – River)

Petit nouveau au sein d’une sélection qui éprouve du mal à se renouveler autour de la fratrie Simonet, Facundo Cangiani a une belle carte à jouer sur son aile droite derrière l’expérimenté Federico Pizarro.

Allemagne – Paul Drux (19 ans – Berlin), Matthias Musche (Magdeburg – 22 ans)

Après des années de traversée du désert qui n’aura vu émerger qu’Uwe Gensheimer, le handball allemand est en passe de transformer plusieurs pépites brutes en joyaux. En responsabilisant plus les jeunes, certaines équipes de Bundesliga (Berlin et Lemgo en tête), permettent à ceux ci d’atteindre le niveau requis pour jouer en équipe nationale et ainsi passer un nouveau palier.

Nouvel enfant chéri du handball allemand, Paul Drux va jouer sa première compétition internationale avec les séniors après avoir fait des étincelles en sélections jeunes et juniors (champion d’Europe Jeunes et Juniors, 3e du Mondial Juniors). Capable d’évoluer en tant qu’arrière gauche et demi centre, il va surement avoir un temps de jeu conséquent, d’autant plus que le sélectionneur national est également son coach à Berlin.

Préféré à Michael Allendorf, le serial buteur de Melsungen, Matthias Musche a explosé au plus haut niveau en cours de saison dernière et cette saison est celle de la confirmation au sein d’une solide équipe de Magdeburg. Rapide en contre attaque et spectaculaire dans les airs, il sera le parfait complément d’Uwe Gensheimer sur l’aile gauche de l’Allemagne.

HandNews nouvelle application
Pub Espace Pronos EDF

6 CommentairesPoster un commentaire

  1. Bertrand - le 14 janvier 2015 à 19h39

    Perso j'aurais rajouté Zhitnikov ils font une bonne doublette avec Dereven (afin faisait vu que le premier est parti)

    • Lövgren - le 14 janvier 2015 à 20h02

      Zhitnikov est le joueur clé de l'équipe avec Dibirov mais il est déjà bien connu de tout le monde vu qu'il n'en est plus à se première compétition 🙂

      On a essayé de privilégier les joueurs qui n'ont jamais vraiment évolué au niveau international ou alors vraiment méconnus.

      P.S: Zhitnikov est encore à Chekhov jusqu'à la fin de la saison, la doublette va encore faire mal quelques semaines.

      • Bertrand - le 15 janvier 2015 à 21h01

        Je comprends bien c'était juste histoire de relever la doublette de Tchékov 😉 merci encore pour le site!!

        J'aime beaucoup Zhitnikov ceci explique cela aussi^^

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).