Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

EHFCL (F)

Un Final4 aux accents de l'Est

, par Császár

Un vent d'est soufflera cette saison sur le tournoi final de la Ligue des champions féminine. Organisé à Budapest, il rassemblera quatre formations d'Europe de l'Est et des Balkans : une équipe hongroise, roumaine, macédonienne et monténégrine. Voici le résumé des quarts de finale de la compétition.

Győr efface Ferencváros

La joie des joueuses de Győr qui retourneront au Final4 de Budapest après un an d'absence. (Photo : page officielle du club)
La joie des joueuses de Győr qui retourneront au Final4 de Budapest après un an d'absence. (Photo : page officielle du club)

Après la démonstration de Győr à Dabas contre Ferencváros, dont on attendait une bien meilleure prestation, le retour dans une Audi Aréna pleine n'était qu'une simple formalité pour l'équipe d'Ambros Martín. Les joueuses locales ont de nouveau effectué un récital face à des Budapestoises écroulées tant physiquement que mentalement. Győr a multiplié les buts de grande classe et se sont détachées dès les premières minutes (8–3) en ne laissant que très peu de chances de marquer au FTC (19–5). La différence finale a même avoisiné la vingtaine de buts (40–21) mais Ferencváros est resté sous cette barre symbolique : 40–23.

La performance du champion de Hongrie est donc extrêmement décevante et pourrait bien influer sur son jeu dans les play-offs du championnat en cette fin de saison, ce que craint d'ailleurs l'entraîneur Gábor Elek. Győr, de son côté, se qualifie donc pour le Final4 budapestois avec un avantage de trente longueurs sur le FTC et tentera de récupérer sa couronne décrochée en 2013 puis conservée l'année suivante lors du tout premier tournoi final féminin de la Ligue des champions.

GYŐRI AUDI ETO KC–FTC-RAILCARGO HUNGARIA 40–23 (22-10) Győr, Audi Aréna, 5027 spectateurs. Arbitres : Alpaidze, Berezkina (russes) GYŐR : Løke 7, Broch 5, Kovacsics 5, Sulland, 5, Amorim 4, Görbicz 4, Knedlíková 4, Groot 2, Alstad 1, Hársfalvi 1, Lakatos 1, Orbán 1. Entraîneur : Ambros Martín FERENCVÁROS : Hornyák 6, Lukács 5, Szöllősi-Zácsik 4, Szucsánszki 4, Szamoránsky 2, Szarka 2. Entraîneur : Gábor Elek Penaltys : 5/5, 0/0 Exclusions : 8 min, 14 min

Match aller : FTC-RailCargo HungariaGyőri Audi ETO KC 18–31. Qualifié : Győri Audi ETO KC avec un total de 71–41.

Le CSM București renverse Rostov-Don

Munies de drapeaux roumains, les joueuses du CSM București célèbrent leur ticket pour leur premier Final4 sur le terrain de Rostov-Don. (Photo : facebook.com/ehf.champions.league)
Munies de drapeaux roumains, les joueuses du CSM București célèbrent leur ticket pour leur premier Final4 sur le terrain de Rostov-Don. (Photo : facebook.com/ehf.champions.league)

Le club de la capitale roumaine a également réalisé un gros coup la semaine dernière en étant la première équipe à s'imposer contre le champion de Russie. Le duel opposant deux candidats au Final4 qui n'y ont jusqu'à présent jamais participé a tourné à l'avantage de Bucarest grâce à un money-time gagnant à l'aller sur son terrain (26–25). Ce mince écart pouvait paraître insuffisant et donner les clés de la qualification à Rostov-Don au retour en Russie. Mais l'équipe all-star de l'entraîneur danois Kim Rasmussen a rapidement pris les commandes de la partie et a conservé une distance de trois à quatre buts tout au long du match. Les Roumaines ont mené deux fois de sept longueurs en seconde période (12–19 et 18–25) mais se sont fait une frayeur dans les dernières minutes en laissant revenir les locales tout près au score. Le CSM București s'est donc imposé avec le plus petit des écarts mais a obtenu son ticket tant attendu pour le Final4. Il s'agit en outre de la première équipe roumaine à s'y qualifier.

ROSTOV-DON–CSM BUCUREȘTI 28–29 (11-16) Rostov-sur-le-Don, ZSK "Sport-Don", 3400 spectateurs. Arbitres : Krkačev, Kolevski (macédoniens) ROSTOV-DON : Ilina 8, Managarova 5, Borshchenko 4, Bobrovnikova 3, Sen 3, Shymkute 3, Kiseleva 1, Slivinskaya 1. Entraîneur : Jan Leslie CSM BUCUREȘTI : Rodrigues 7, Gulldén 6, Fisker 4, Brădeanu 3, Martín 3, Manea 2, Curea 1, Jørgensen 1, Torstensson 1, Vărzaru 1. Entraîneur : Kim Rasmussen Penaltys : 5/7, 2/3 Exclusions : 2 min, 8 min

Match aller : CSM BucureștiRostov-Don 26–25. Qualifié : CSM București avec un total 55–53.

Le Vardar en patron

A Larvik, les joueuses du Vardar Skopje fêtent leur qualification pour le Final4. (Photo : facebook.com/ehf.champions.league)
A Larvik, les joueuses du Vardar Skopje fêtent leur qualification pour le Final4. (Photo : facebook.com/ehf.champions.league)

Le plus large succès de la semaine dernière revenait au Vardar Skopje avec une victoire de 14 (!) longueurs contre Larvik (34–20) qui semblait déjà décisive. les vice-championnes d'Europe ont été battues dans tous les domaines du jeu mais ont aussi souffert de l'incroyable performance d'Amandine Leynaud dans les cages. Au retour en Norvège, Larvik a lutté pour l'honneur plus que pour l'espoir de la qualification. Et même en première période, c'est le Vardar qui a mené au score (11–13) avant que les coéquipières de Nora Mørk ne sauve les meubles, probablement aussi parce que les Macédoniennes ont quelque peu relâché la pression. Larvik s'est imposé de deux longueurs (28–26) mais le ticket pour Budapest du Vardar Skopje n'a jamais été en danger. Au vu de leur jeu proposé cette saison, il faudra se méfier des Skopiotes au Final4 qui ont jusqu'à présent essuyé deux échecs en demi-finales.

LARVIK HK–ŽRK VARDAR SKOPJE 28–26 (11-13) Larvik, Arena Larvik, 3000 spectateurs. Arbitres : Erdoğan, Özdeniz (turcs) LARVIK : T. Mørk 5, Kurtović 5, Frafjord 4, Hammerseng 4, N. Mørk 4, Breistøl 1, Breivang 1, Johansen 1, Stange 1. Entraîneur : Tor Odvar Moen VARDAR : Radičević 7, Lazović 5, Penezić 5, Lekić 4, Althaus 3, Cović 1, Sokač 1. Entraîneur : David Davis Penaltys : 2/4, 2/4 Exclusions : 4 min, 8 min Carton rouge : Althaus (3x2 min)

Match aller : ŽRK Vardar SkopjeLarvik HK 34–20. Qualifié : ŽRK Vardar Skopje avec un total de 60–48.

Le champion en titre assure

ZRKB-MIDTJLAND 28.02.2016. (47 of 120)
Le Budućnost Podgorica tentera de conserver sa couronne européenne à Budapest. (Photo : zrkb.me)

Après le deuxième tour, les Roumains pouvaient être les seuls à espérer avoir deux équipes au tournoi final, avec des chances diverses cependant. En effet, Allison Pineau et Baia Mare ont eu une tâche bien plus ardue que Bucarest puisque leur adversaire était le champion d'Europe en titre, le Budućnost Podgorica. Et cela s'est vérifié sur le terrain. Même en étant à domicile, les Roumaines n'ont pas réussi à compliquer la vie des Monténégrines qui ont gagné de cinq buts (24–29) à Baia Mare. Sur ce match aller, Allison Pineau a été la meilleure joueuse locale avec 7 réalisations. A Podgorica, dans un Morača vide de ses supporters les plus fanatiques, l'équipe roumaine a réalisé une première mi-temps surprise en menant au score (13–14) avant de craquer, logiquement, face à l'effectif monténégrin (32–25) qui aura la possibilité de défendre son titre à Budapest.

ŽRK BUDUĆNOST–HCM BAIA MARE 32–25 (13-14) Podgorica, S.C. Morača, 3500 spectateurs. Arbitres : Opava, Valek (tchèques) BUDUĆNOST : Neagu 10, Bulatović 5, Irman 4, Mehmedović 4, Raičević 4, Ramusović 2, Cvijić 1, Jauković 1, Kovačević 1. Entraîneur : Dragan Adžić BAIA MARE : Abbingh 5, Vizitiu 5, Ardean Elisei 4, Ježić 3, Perianu 3, Do Nascimento 2, Popescu 2, Tătar 1. Entraîneur : Aurelian Roșca Penaltys : 2/3, 1/2 Exclusions : 8 min, 2 min

Match aller : HCM Baia MareŽRK Budućnost 24–29. Qualifié : ŽRK Budućnost avec un total de 61–49.

Prochain match TV

Orlen Wisla Plock

20:45

Mer. 21 Fév.

Montpellier HB

Voir le programme TV

Plus d’actualités

0 0 votes
Évaluation de l'article
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Sasori9
Sasori9
7 années il y a

Rostov est le grand perdant. Aucune défaite en deux phases de poules et la en quart, deux défaites, coup sur coup…. Rostov a pris Bucuresti à la légère…. Bucuresti est très déterminé pour aller au FF, ca se voir à leurs visages, elles sont prêtes aller au combat.

Larvik est en déclin. Mork va partir, les meilleurs joueuses Norges se sont dispersé dans les 4 coins de l'Europe, les coachs Scandinaves aussi donc le jeu des clubs Scandinaves ne sont plus des secrets.

J'aime bcp Budunosct, j'espère qu'elles vont chercher le troisième titre LdC. sinon ce sera pour Vardar.

Nos derniers articles

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x