Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

EHFCL - 1/8e aller

Montpellier garde ses chances

, par Kucerka

GABER Matej-Montpellier-160316-6728

Après une belle sortie face à Paris en Coupe de la Ligue et face à Ivry en championnat les Montpelliérains retrouvaient Bougnol pour la Champions League. Malgré une belle prestations les hommes de Patrice Canayer se sont inclinés d'un but au buzzer (26-27, FM). 

C’est un adversaire que l’on aime bien dans l’Hérault depuis le fameux but de Grégory Anquetil. Un tirage a priori pas évident pour la bande de Patrice Canayer qui ne recule devant rien. On l’a vu dès le premier acte. Les deux équipes réputées pour leur défense ont tout de suite mis de l’intensité. Côté Allemand avec une 0-6 articulée autour de Toft Hansen et de Karlsson alors qu’en face il fallait passer Gaber et Fabregas. Dans ce choc de titans, ce sont pourtant les locaux qui mènent la danse. Plus rigoureux en attaque, ce sont eux qui imposent leur rythme. Avec Vid Kavticnik à la mène, ils mettent de la vitesse et trouvent des solutions face à un Mattias Andersson qui n’est pas en réussite. Les mouvements enclenchés par la base arrière permettent à Matej Gaber de bien trouver ses positions et d’être impeccable à la finition (4/4 en première période). Les coéquipiers de d’Anders Eggert vont pourtant virer en tête à la pause. En profitant des quelques erreurs montpelliéraines ils exploitent les montées de balle correctement et cela les place à deux buts devant au moment de rentrer au vestiaire (13-15, MT).

Le poison Toft-Hansen

Kavticnik MontpellierSi l’on avait vu Matej Gaber s’illustrer dans le premier acte, c’est bien Henrik Toft-Hansen qui a posé des problèmes aux Montpelliérains. Avec une base arrière capable de marquer de loin, Flensburg a obligé les numéros 2 héraultais à sortir haut, ce qui a laissé des espaces à l’international danois qui ont relativement bien été exploités «  Les arrières étaient bien lancés, le pivot glissait derrière et la répartition n’a pas été évidente parce qu’ils sont bons en un contre un et ils poussent bien, ce n’est pas facile de trouver le juste milieu entre garder le pivot ou sortir de son secteur, on a eu du mal et on a pris des buts un peu assassins sur la fin de match là-dessus » analyse Michaël Guigou. Quand il ne parvenait pas à être servi, les arrières à l’image de Mogensen se sont mis en valeur. Il a donc été difficile pour les Montpelliérains de faire l’effort nécessaire pour passer devant en fin de match. On a pourtant senti les locaux capables d’un exploit sur la fin de match mais Mattias Andersson est venu contrarier à trois reprises les espoirs de Montpellier. Alors que les deux équipes sont au coude à coude, c’est Jakobsson qui vient donner la victoire aux siens sur un but au buzzer (27-28, FM).

De Montpellier, Maxime Cohen

Pour voir l'incroyable but de la victoire de Flensburg face à Montpellier, c'est ici !

Jakobsson with a match winner Last 16 VELUX EHF... par ehfTV

Prochain match TV

Montpellier HB

20:00

Sam. 13 Avr.

Dunkerque

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x