EHFCL (M)

Les 10 révélations

revelations 15-16

Tout comme l’an dernier, HandNews vous propose une sélection de 10 joueurs âgé de moins de 23 ans qui ont déjà marqué les esprits cette saison après la phase de poules de la Ligue des Champions et qui devraient continuer à briller à haut niveau dans les années à venir.

 Rune Dahmke – Ailier gauche – 22 ans – THW Kiel

Rune Dahmke est un homme sachant saisir les opportunités. Titulaire dès le début de la saison avec Kiel suite à un énième pépin physique de Dominik Klein, il va si bien assurer l’intérim que Dagur Sigurdsson le sélectionnera avec la Mannschaft pour l’Euro pour palier cette fois ci à la blessure d’Uwe Gensheimer. Auteur d’un bon Euro avec 23 buts, il décrochera même le titre européen avec l’Allemagne à la surprise générale. Avec 49 buts inscrits en Ligue des Champions cette saison, Rune Dahmke s’est installé solidement à l’aile gauche de Kiel mais il aura à faire face à la concurrence du virevoltant ailier autrichien Raul Santos la saison prochaine. Mais en matière d’acrobaties, Dahmke a également quelques arguments pour lui comme le but ci dessous qui restera comme l’un des plus marquants cette saison.

 Jerry Tollbring – Ailier gauche – 20 ans – IFK Kristianstad

Avec 70 buts inscrits et une moyenne de cinq buts par match en Ligue des Champions cette saison, on peut difficilement dire que Jerry Tollbring ne s’est pas révélé aux yeux de tous les observateurs cette saison. Les plus attentifs l’avaient déjà repéré l’été dernier au Mondial Junior où il avait été très bon (47 buts en 9 matchs) avec l’armada suédoise éliminée en quarts de finale par les surprenants Egyptiens. Régulièrement dans le top buts de l’EHF cette saison, Jerry Tollbring est déjà fortement courtisé par les plus grands clubs européens et Kristianstad aura certainement les plus grandes difficultés à le conserver.

 Domagoj Pavlovic – Arrière gauche – 23 ans – HC Zagreb

Zagreb possède une étonnante capacité à sortir un joueur de son chapeau chaque saison, et plus particulièrement sur la base arrière. Stipe Mandalinic en 2014, Sandro Obranovic en 2015, et donc Domagoj Pavlovic pour 2016. Cantonné au banc de touche la saison dernière, il a inscrit 48 buts lors de la phase de poules cette saison et a déterminant dans la confrontation avec Rhein Neckar en huitièmes de finales où il a inscrit 8 buts sur l’ensemble des deux rencontres. Arrière gauche/demi centre spectaculaire avec un jeu sans ballon déjà très développé, Domagoj Pavlovic est la nouvelle pépite croate sortie par Veselin Vujovic et la légendaire école de Zagreb.

 Dan Emil Racotea – Arrière gauche – 20 ans – Wisla Plock

A seulement 20 ans, Dan Emil Racotea va déjà clôturer sa deuxième saison avec le Wisla Plock. Repéré par Manolo Cadenas, ce longiligne arrière gauche est en train de prendre toute la mesure de son potentiel, demandez donc aux défenses du PSG (6 buts), de Kiel (5 buts) ou du Vardar (6 buts). Du haut de ses 2m02, il représente une menace non négligeable pour artiller à longue distance et il représente la nouvelle génération de shooteurs en compagnie de Lasse Andersson, Timothey N’Guessan et autres Wael Jallouz.

 Luka Maros – Arrière gauche – 22 ans – Kadetten Schaffhausen

La carrière de Luka Maros progresse à petits pas alors qu’il pourrait déjà réussir de belles choses à grandes enjambées. Arrivé à Schaffhausen l’été dernier en provenance du Pfadi Wintherthur, l’arrière gauche suisse a déjà prouvé qu’il avait largement sa place au plus haut niveau en inscrivant plus de 4 buts par match lors de la phase de poules. Cela n’aura malheureusement pas suffi à Schaffhausen pour faire mieux que Skjern ou Zaporozhye. Star de l’équipe junior suisse de 2012 à 2014, il est déjà une pièce importante de la Nati et sa prochaine étape devrait être en toute logique la Bundesliga qui colle parfaitement à son style de jeu.

 Gustavo Rodrigues – Arrière droit – 21 ans – Porto

Attention Ovni. Gustavo Rodrigues est en quelque sorte le Charles Barkley du handball. Cette boule d’énergie trapue (1m91 pour 95kg) a débarqué à Porto en provenance de son Brésil natal l’été dernier dans l’indifférence la plus totale. Prenant petit à petit la mesure du jeu européen, il s’est distingué à plusieurs reprises dont deux fois contre Chekhov (6 et 5 buts) et s’est imposé comme un rouage essentiel du champion portugais.

(Contrairement à ce que pourrait laisser penser la vidéo ci dessous, Gustavo Rodrigues a bien 20 ans 😉 )

 Luka Sebetic – Arrière droit – 21 ans – HC Zagreb

Retour à l’école de Zagreb. Si l’éclosion de Domagoj Pavlovic était plutôt inattendue, celle de Luka Sebetic était programmé depuis plusieurs années. Mais la présence sur le poste d’arrière droit d’un certain Luka Stepancic, futur parisien, a ralenti la progression d’une des pépites de l’équipe junior croate. Stepancic à l’infirmerie pour la saison, Luka Sebetic en a profité pour s’engouffrer dans la brèche et récolter au passage un billet pour l’Euro polonais, au nez et à la barbichette de Denis Buntic. Auteur d’un Euro correct pour sa première compétition internationale, il accumule doucement mais surement l’expérience nécessaire pour former une paire redoutable avec Luka Stepancic sous le maillot de la Croatie. Auteur de 10 buts lors des huitièmes de finale contre Rhein Neckar, il sera l’un des éléments à maitriser par la défense du PSG si le club de la capitale veut atteindre le Final Four.

 Darko Djukic – Ailier droit – 21 ans – Besiktas

Darko Djukic ne paye pas de mine (1m93, 82kg) sur un terrain de handball au milieu des golgoths mais sa vitesse et sa dextérité ont fait de lui l’un des ailiers les plus redoutés en Ligue des Champions cette saison. Au sein d’une équipe de Besiktas moribonde (1 victoire en 14 matchs), l’ailier serbe a accumulé 87 buts en 14 matchs soit plus de 6 buts par match dont une pointe à 11 buts contre le PSG en février. Engagé par Kielce pour les quatre prochaines saisons pour remplacer Ivan Cupic, Darko Djukic n’en eest qu’aux prémices d’une carrière riche en arabesques.

 Ludovic Fabregas – Pivot – 19 ans – Montpellier

Alors qu’il était tout juste intégré au dispositif défensif de Patrice Canayer il y a un an, Ludovic Fabregas a parcouru un bon bout de chemin jusqu’à aujourd’hui. Premier contrat pro, champion du monde jeune et première compétition avec les Experts en janvier. Et au passage, le Pyrénalien en a profité pour démontrer que Montpellier pouvait également compter sur lui en Ligue des Champions. Présent en défense et prêt à aller au charbon en attaque au relai de Matej Gaber, Ludovic Fabregas a inscrit 24 buts en 14 rencontres

 Anton Lindskog – Pivot – 22 ans – Kristianstad

Anton Lindskog vole sous les radars malgré son mètre 98 et ses 111kg. Au sein d’une équipe de Kristianstad qui a souvent brillé mais rarement récompensée, le massif pivot suédois a réalisé le travail de l’ombre pour mettre en valeur ses ailiers (Jerry Tollbring en tête) ou ses arrières (Cederholm, Jamali et O’Sullivan). Mais Wetzlar avait flairé le bon coup et avait déjà contacté Lindskog la saison dernière. Il ne restait plus qu’à le convaincre avant que d’autres concurrents plus sérieux entrent dans la danse. Malgré la présence du futur toulousain Fredric Pettersson sur le même poste, le jeune pivot suédois aura réussi a inscrire 27 buts en 14 rencontres et à prendre gout à une compétition qu’il devrait retrouver assez vite si il reproduit ce genre de performances en Bundesliga.

Pub Espace Pronos EHFCL

7 CommentairesPoster un commentaire

  1. Sasori9 - le 28 mars 2016 à 19h19

    Ludovic Fabregas, c'est moi ou je vois un drapeau Serbe devant le nom Ludovic Fabregas ????????

    • GoldenCaribou - le 28 mars 2016 à 21h04

      Non, c'est bien toi 😀 juste au-dessus de Fabregas, il y a un paragraphe sur le Serbe Darko Djukic, tu peux voir la différence entre les deux drapeaux.

      • Handnewsfr - le 29 mars 2016 à 10h14

        Sasori avait raison, il y avait bien un drapeau serbe devant Fabregas initialement, petite erreur à l'édition qui a été corrigé entre temps 😉

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves