All – J15

Flensburg nouveau coleader

Source : Twitter SG Fle-Ha

Fort de sa victoire à Minden, Flensburg recolle sur Berlin, qui avait joué le match de cette journée il y a un mois et demi, à la première place. Kiel gagne avec Domagoj Duvnjak, Lübbecke accroche encore un point, les gros ont gagné.

Pendant que l’Allemagne vit au rythme du Mondial féminin disputé au pays, le championnat masculin suit son cours. C’est d’ailleurs pour cause de Mondial que le SC DHfK Leipzig – dont la salle a accueilli le match inaugural de la compétition – et Berlin s’étaient affrontés le 5 octobre dernier en match avancé de cette quinzième journée, une rencontre remportée de justesse par les Renards (30-31). Les autres équipes jouaient cette semaine, dans une journée qui n’a pas donné lieu à beaucoup de surprises.

Flensburg et Hanovre poursuivent leurs séries

Flensburg n’a pas manqué l’occasion de rejoindre Berlin à la première place, et même de passer devant à la différence de buts. Le SG était à Minden ce dimanche, et s’est mis dans de bonnes conditions en début de match en menant de cinq buts à la pause (13-18, 30′). Mais le GWD, chez lui, ne s’est pas laissé marcher dessus et a remonté l’écart (24-24, 43′). Les partenaires de Kentin Mahé, pas en réussite (0/2 au tir) ont obtenu leur salut grâce à Matthias Andersson, encore une fois décisif en fin de rencontre. Le portier suédois, retraité à la fin de la saison, a sorti 15 arrêts sur la rencontre dont sept dans le dernier quart d’heure, pendant que ses coéquipiers, Hampus Wanne en tête (9/9 sur son aile gauche), creusaient de nouveau l’écart pour l’emporter chez les Verts (30-34). Flensburg finit sa semaine sur une bonne note après avoir été battu par Kiel en Ligue des champions dans la semaine. Les hommes de Maik Machulla auront leur revanche face au THW dimanche prochain en championnat.

En championnat, Flensburg remporte son septième match d’affilée. Hanovre en est à quatre de rang avec sa victoire sur Gummersbach (28-22). Le VfL, vainqueur la semaine dernière de Kiel, encaisse sa première défaite depuis que Denis Bahtijarevic a pris les commandes de l’équipe. Après une première période serrée (12-12, 30′), Gummersbach a lâché totalement prise en prenant un 5-0 dès le retour des vestiaires (17-12, 35′). Hanovre a géré la suite sans trop de problème, avec un bon Mait Patrail sur la base arrière et Casper Mortensen qui reste dans le top 3 des meilleurs buteurs de Bundesliga (7 buts chacun). Avec cette victoire, Hanovre confirme sa troisième place.

Rhein-Neckar, Melsungen et Magdebourg retrouvent la victoire

Ils ont été les grands perdants de la semaine dernière : dans une mauvaise passe, les Rhein-Neckar Löwen s’étaient inclinés à Göppingen la semaine dernière (28-26). La défaite contre Zagreb dans la semaine n’annonçait pas de sortie de crise. Le début de match contre Erlangen, qui se présentait ce dimanche dans la SAP-Arena de Mannheim, maintenait l’impression de difficulté du champion en titre. Après plus de quinze minutes de jeu, c’est bien le quinzième du championnat qui mène de quatre buts (6-10, 18′). Mais les Lions finissent enfin par se réveiller : agressivité de retour en défense, arrêts d’Andreas Palicka (15 au total) et buts de Gudjon Valur Sigurdsson (11/15, dont 6/6 pen.) relancent RNL, qui prend quatre buts d’avance à la pause (16-12, 30′) puis jusqu’à treize longueurs d’avance en deuxième période (31-18, 53′) pour une victoire très nette (33-22). Avec deux matchs de championnat la semaine prochaine (réception de Stuttgart jeudi en match en retard, puis Ludwigshafen dimanche), Rhein-Neckar aura l’occasion de revenir sur les leaders.

Melsungen avait été malmené la semaine dernière à Erlangen, mais avait pu s’en sortir avec un point. A domicile contre Ludwigshafen cette semaine, le MT n’a pas livré une prestation convaincante. Mais il a encore pu compter sur son gardien Nebojsa Simic, irrésistible depuis plusieurs semaines (14 arrêts), et sur sa défense pour remporter la partie face aux Chouettes (25-19). Mais le jeu d’attaque de Melsungen a été globalement trop faible. Ludwigshafen, malgré un nouveau total de buts marqués très mince, reste satisfait d’avoir livré une prestation plus honnête que celle de la semaine dernière où le collectif avait sombré contre Leipzig (21-35).

Magdebourg, battu la semaine dernière dans un beau combat face à Flensburg, n’a pas tremblé à domicile face à Lemgo. Le SCM a vite créé l’écart (10-3, 18′) et a été supérieur dans tous les secteurs de jeu face à une équipe de Lemgo qui n’a jamais été en mesure d’inquiéter son adversaire. Magdebourg a eu jusqu’à 12 buts d’avance (30-18, 46′) pour sa victoire au final moins large, mais toujours très nette (35-28). Robert Weber a consolidé sa première place au classement des buteurs avec huit réalisations, alors que son alter-ego Tim Hornke a fini meilleur buteur de la partie (11 buts).

Kiel fête le retour de Duvnjak par une victoire

Une fois n’est pas coutume, Kiel a passé une très belle semaine. Après la victoire dans le derby face à Flensburg qui les replace dans la poule B de la Ligue des champions, les Zèbres ont gagné à domicile face à Hüttenberg, nouvelle lanterne rouge de Bundesliga (33-24). Après une mise en route compliquée par la pression du TVH (8-8, 15′ ; 14-13, 25′), Kiel a accéléré en fin de première et début de deuxième période (22-15, 38′) pour une victoire finalement confortable, comme attendu. Si Miha Zarabec a terminé meilleur buteur (9 buts), la personnalité marquante du match fut Domagoj Duvnjak. Le Croate n’était plus apparu sur un terrain depuis la finale victorieuse de Coupe d’Allemagne la saison passée, début d’une période de dégringolade pour le THW. Sa première apparition du match en cours de première mi-temps a été saluée d’une ovation par la Sparkassen-Arena, tout comme sa deuxième entrée dans les dix dernières minutes de la rencontre. Duvnjak a marqué trois buts pour son premier match de la saison.

Lübbecke accroche encore un point, mauvaise série pour Stuttgart

Lübbecke semble enfin avoir trouvé la bonne carburation. Après un début de saison catastrophique, le promu a remporté son premier match de la saison la semaine dernière à Stuttgart. A domicile face à Göppingen ce jeudi, le TuS a dominé les débats en début de rencontre (8-4, 20′) avant de livrer une belle bataille face au dernier vainqueur de Rhein-Neckar Löwen. En fin de match, Göppingen a eu l’occasion de l’emporter, mais un arrêt de Peter Tatai suivi d’un block sur un tir de Daniel Fontaine permettent à Lübbecke de prendre un point mérité sur l’ensemble de la partie (25-25). Pour la toute première fois de la saison, Lübbecke n’est pas dernier du championnat.

Pour Stuttgart, la période est bien moins faste. Après qu’on ait appris dans la semaine que Michael Kraus et Johannes Bitter allaient manquer à Bittenfeld jusqu’à la fin de l’année civile pour blessures, les Wild Boys se déplaçaient à Wetzlar. Avec trop peu de réussite offensive (9 buts en première période…), Stuttgart n’a pas pu faire grand-chose face à une équipe de Wetzlar qui a parfaitement tenu son match, emmené par son ailier norvégien Kristian Björnsen (8 buts). Le HSG s’impose logiquement 29-23 et reste installé en milieu de tableau. Stuttgart encaisse sa quatrième défaite de rang, et n’a plus que trois points d’avance sur la zone rouge.

Retrouvez le classement et le calendrier sur notre site.

Mickaël Georgeault

Pub Espace Pronos Allemagne

3 CommentairesPoster un commentaire

  1. Sasori9 - le 4 décembre 2017 à 21h29

    Ca redémarre pour Kiel, de petit à petit

    • Goalkeeper67 - le 4 décembre 2017 à 21h55

      Ils risquent de tourner à plein régime sur la phase finale de la ligue des champions. De là à en faire un favori, je ne pense pas, mais l'erreur serait de penser qu'ils ne peuvent pas la gagner…

    • Kieler - le 4 décembre 2017 à 23h15

      Yep, maintenant il faut confirmer. Dimanche à Flensburg ça sera décisif pour la suite de la saison. Mais réitérer une performance comme dimanche ça va être compliqué. Peut-être que le retour de Dule fera que ça se passera bien. Mais déjà un match pareil alors qu'il vient de revenir…

      La deuxième partie de la saison sera en effet une autre équipe. L'année dernière on a quand même sortie RNL après une défaite à la maison. Donc à voir, encore un Barça Kiel ça ne me dérangerait pas. C'est le clasico du handball. Mais déjà faut se qualifier et assurer en championnat.

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves