Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

LdC (M) - J10

Paris fait le break, Nantes et le Vardar en face à face

, par Dalibor

On aura tiré bien des enseignements de cette dernière journée de Velux EHF Champions League de l'année civile. Si Paris semble bien parti pour aller chercher la première place du groupe B, celle du A se jouera entre le Vardar Skopje et Nantes.

Groupe A :

Le Vardar continue son cavalier seul en tête de la poule B. Si les Macédoniens avaient calé la semaine passée face aux Rhein-Neckar Löwen (21-21), ils ont cette fois tranquillement disposé des Suédois de Kristianstad (31-15). 17 arrêts pour l'inamovible Arpad Sterbik, tout autant de contre-attaques à se mettre sous la dent pour Timur Dibirov et Igor Karacic (7 et 5 buts respectivement) et le Vardar s'impose dans la facilité, gardant trois points d'avance sur Nantes, vainqueur du choc de la journée face au FC Barcelone (29-25). Cette victoire permet au H de pointer trois longueurs devant ses poursuivants, Barcelone et Rhein-Neckar Löwen. Les Allemands, à la surprise générale, ont chuté du côté de Zagreb (30-26). Abandonnés par leur défense, les hommes de Nikolaj Jakobssen ont subi les foudres de Zlatko Horvat (8 buts) et doivent désormais se contenter de la quatrième place du groupe. Avec cette victoire, Zagreb reste dernier mais a Plock et Kristianstad dans le viseur. C'était d'ailleurs la journée des lanternes rouges puisqu'à l'instar des Croates, Plock a créé la sensation en s'imposant d'un petit but sur le terrain d'un Szeged à la dérive depuis quelques semaines (25-24). C'est José de Toledo, le gaucher de Plocj, qui a offert la victoire aux siens dans les ultimes instants, marquant par la même son septième but de la soirée.

Groupe B :

Dans le choc germano-germanique du milieu de semaine, le THW Kiel a surpris Flensburg (30-27) et confirme là son statut d'équipe complètement imprévisible. Mais le derby est un match qui compte dans le nord de l'Allemagne et Andreas Wolff l'a bien compris. Ses 16 parades se sont avérées décisives et le THW est donc de retour dans la course à la deuxième place. Tout ceci faisait les affaires de Paris, Flensburg pointant à la seconde place, encore fallait-il dominer Aalborg, la lanterne rouge. Et cela a été chose faite samedi après-midi (31-28). Pendant ce temps-là, Veszprem renouait avec la victoire face à Kielce (31-26) après trois revers de suite. William Accambray une nouvelle fois pas dans le groupe, c'est Andreas Nilsson qui a fini meilleur buteur avec huit réalisations, une unité de moins que Michal Jurecki. Après cette défaite, les Polonais sont au cinquième rang du groupe, avec trois points de retard sur Kiel et autant d'avance sur Celje, le septième. Les partenaires d'Igor Anic (4 buts) se sont inclinés 24-29 sur le terrain du Meshkov Brest, dans un match important pour la sixième place qualificative pour les huitièmes de finale.

Groupe C :

(photo : Ademar Leon)

Tout était encore ouvert avant cette journée, puisque trois équipes se battaient pour deux places qualificatives. Skjern devait absolument dominer Velenje pour sécuriser sa première place, et les Danois ont fait plus que le travail en écrasant les Slovènes à domicile (35-20). Les partenaires d'un Marcus Olsson une nouvelle fois inarrêtable (7 buts) finissent donc premier tandis que derrière, Léon a coiffé Velenje sur le fil. Encore à égalité (et virtuellement non-qualifiés) à la pause face à Elverum, les Castillans ont passé la surmultipliée après le repos pour s'imposer de cinq longueurs en Norvège, et ainsi gagner le droit de défier Montpellier en play-offs. Dans le dernier match et pour l'honneur, les Suisses de Schaffhausen ont battu les Roumains de Bucarest (27-25), malgré les cinq buts d'Hugo Descat.

Groupe D :

Contrairement au groupe C, tout était déjà joué dans le groupe D, puisque Montpellier était assuré de finir premier et Zaporozhye second. La défaite des hommes de Patrice Canayer au buzzer en Ukraine n'a donc qu'une importance relative (30-31). Besiktas finit troisième de la poule après son succès honorifique face à Chekhov (33-29) tandis que le Sporting finit sur une bonne note en s'imposant pour sa dernière sortie face au Metalurg Skopje (31-27).

Retrouvez tous les scores et les classements ici.

Kevin Domas

Prochain match TV

US Ivry HB

20:00

Jeu. 23 Mai.

HBC Nantes

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
7 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Jack3544
Jack3544
6 années il y a

Franchement, qui aurait parié une poignée de cacahuètes que Nantes serait en position de jouer la première place (en position je dis, ne m'hurlez pas dessus) à 4 journée de la fin! Quoi qu'il en soit en regardant les matches restant, et le choc dans 2 journées entre Barcelone et le Vardar, Nantes ne devrait pas finir 2ième ( 1 ou 3!)

Philippemhb
Philippemhb
6 années il y a
Répondre à  Jack3544

Moi. Pas pour la première mais pour les places de 2 ou 3 et ce depuis le début de la compèt…

Kieler
Kieler
6 années il y a

Kiel se réveille enfin. Dissinger a été juste énorme, je ne me plains pas mais il a attendu fin novembre pour l'être… Duvnjak a fait son retour samedi soir aussi en Bundesliga, Gislason qui disait qu'il ne jouerait que 5 minutes par mi-temps… Dule a joué 20 minutes, scoré 3 fois et fait de la passe décisive comme il faut.

Et c'est d'ailleurs le moment qu'a choisi Zarabec pour planter 9 buts. Nia. Bref, Kiel se réveille enfin ! Wolff qui prend du temps de jeu sur des matchs importants (ils le sont tous maintenant vu notre classement en championnat). On se réveille doucement, je suis content, on va pouvoir montrer ce que nous sommes vraiment.

Nantes, ce serait énorme qu'ils terminent à la première place, j'aimerais bien mais le Vardar semble encore une fois intouchable. Ils sont invaincu toutes compétitions confondus. Nantes c'était vraiment un beau match contre Barcelone j'ai kiffé, sauf la perf du Barça.

Je n'ai pas regardé le PSG mais le résultat me parait plutôt logique, la victoire l'est en tout cas.

Et un mot sur Celje, Igor Anic semble enfin avoir trouvé le club qui lui fallait au final. Il score pas mal, il est à l'aise. Très bonne nouvelle pour lui.

Pseudo
Pseudo
6 années il y a

J’espère que Nantes continuera de réussir mais j’ai du mal à évaluer leurs chances, pour le peu d’expérience qu’a cette équipe en ligue des champions (1ère saison en poules hautes !!!) ils sont incroyables, mais à mes yeux, ça reste de l’exploit perpétuel. Mais quand s’arrêtera cet exploit? Nantes n’est à mes yeux pas un patron en ligue des champions, battre Kristianstad est une bonne performance pour cette équipe, battre Szeged 2 fois c’est un exploit retentissant, prendre un point aux champions d’Allemagne et faire tomber Barcelone, wow, bluffé. Je suis leur parcours assez émerveillé, mais je reste prudent, ils n’auront pas la facilité qu’on les équipes du top3 (Vardar,RNL,Barça) pour battre les autres équipes. Pour les RNL, perdre à Zagreb est une vraie contre-performance, pour Nantes, ça devrait être un match très compliqué et une victoire serait un exploit compte tenu de l’expérience du H. Mais on est dans l’exploit perpétuel donc je veux bien y croire ! On garde quand même en tête que Nantes va devoir se déplacer à Mannheim et recevoir le Vardar et malgré tout ce qu’on peut dire, prendre des points sur ces matchs là ça serait encore un exploit d’un niveau au dessus, j’ai du mal à y croire même si je l’espère. À l’inverse, les Lowen ont déjà affronté 2 fois le Barça et le Vardar, je verrais donc Vardar 1er, RNL 2e et Nantes pourrait être 3e ou 4e en cas de victoire de Barcelone face au Vardar (ce qui, dans l’état actuel des choses, n’est pas forcément le plus probable, ça serait un gros match mais Vardar favori si Palmarsson n’a pas encore le déclic)

Kieler
Kieler
6 années il y a
Répondre à  Pseudo

Le problème de Nantes c'est qu'ils affronteront RNL après la trêve hivernale, et donc Andy Schmid dépositaire du bon fonctionnement de l'attaque de Mannheim sera reposé. La fatigue handicape RNL, que des matchs à l'extérieur ou presque depuis le début du mois de novembre ou même avant. Ils auraient affronté RNL le weekend prochain ça serait faisable, mais après, ça me parait compliqué.

L'exploit perpétuel, je ne sais pas mais en tout cas c'est vraie surprise. Une surprise perpétuelle oui, après les matchs à élimination directe ce sera un autre monde du handball encore, un niveau supérieur. Et c'est là qu'on voit la vraie valeur d'une équipe, si elle a des cojones comme disent nos amis espagnols.

Mamar44
Mamar44
6 années il y a
Répondre à  Kieler

Et c'est pour ça qu'au final, ça me rassure que RNL se refasse la cerise ! Je préfère qu'on ait aucune chance contre eux si ça peut nous permettre d'éviter Montpellier…

Kieler
Kieler
6 années il y a
Répondre à  Mamar44

Oui mais si c'est pour se taper un Kiel ou un Veszprém… Pas sûr que ce soit bien mieux au final. Le groupe B est un peu plus relevé au final je pense. Je pense qu'à ce stade de la compétition, les 8èmes je veux dire, il n'y a plus de calculs à faire et il faut gagner. "C'est tout". Peu importe qui tu as en face, il faut le démonter. Il n'y a que en poules que tu peux te permettre de faire des calculs.

7
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x