LdC (M) – 1/4

Le PSG fait le plus dur

En quart de finale aller de la Ligue des champions, le PSG Handball a mené durant tout le match et a finalement pris une avance de trois buts contre Szeged avant le retour à domicile.

L’affiche de ce quart de finale opposait le champion de France, troisième du dernier Final4, au vice-champion de Hongrie, qui tentait de disputer son premier tournoi final de Ligue des champions. Les Parisiens ont déjà affronté une équipe hongroise cette saison, Veszprém, qu’ils ont battus deux fois.

En huitièmes de finale, Szeged, troisième du groupe B, s’est imposé à l’aller (26-24) et au retour (33-24) contre les Danois de Silkeborg tandis que le PSG, après avoir terminé à la seconde place du groupe A, a éliminé Nantes dans le duel franco-français après un match nul (26-26) puis une victoire (35-27).

Sur le plan national, Szeged a joué le week-end dernier le tournoi final de la Coupe de Hongrie et s’est incliné 22-23 face à Veszprém sur un penalty à la dernière seconde. Côté bleu et blanc, seul Alen Blazevic, défenseur exclusif de Szeged, manquait à l’appel pour cette rencontre face à Paris.

Les Parisiens ont débuté avec un sept classique et ce sont eux qui, au bout d’une longue première attaque d’une minute et demie, ont ouvert le score par l’intermédiaire de Nikola Karabatic. Les autres buts du PSG ont par la suite été bien plus rapides, à cause d’oublis défensifs et de mauvais replis de la part des locaux (1–4, 5–7). Szeged s’appuyait plutôt sur des attaques plus longues. Les premiers changements ont été effectués après un petit quart d’heure : Gorazd Skof et Daniel Narcisse sont entrés côté parisien et Matej Gaber, ancien montpelliérain, et Pedro Rodriguez ont fait leur apparition chez les locaux. Le scénario de la première période a été assez répétitif avec un écart de deux buts que se créait Paris à chaque fois que Szeged revenait au score, les actions étaient quant à elles terminées le plus souvent par Uwe Gensheimer et Zsolt Balogh qui ont tous deux marqué cinq fois en première mi-temps. Malgré plusieurs parades décisives de l’ancien joueur du PSG José Manuel Sierra, les visiteurs ont mené pour la première fois de trois longueurs à la 24ème minute (12–15), résultant d’un temps mort de Juan Carlos Pastor. C’est sur un superbe but en lucarne sur coup franc direct de Richárd Bodó que s’est terminée la première période, avec un avantage de deux buts pour le PSG (14–16).

Photo : Zoltán Berta

La seconde mi-temps a repris de manière similaire à la première avec des situations de un contre un ratées (notamment un troisième penalty manqué) par Szeged, punies par des buts rapides de Paris. Les Hongrois ont bénéficié ensuite de plusieurs situations favorables (cage vide, supériorités numériques) mais malgré cela, le PSG a conservé une petite avance, les Hongrois ne parvenant pas à égaliser (20–21, 26–27). Mais c’est grâce à un dernier but de Remili que Paris s’est finalement imposé de trois longueurs : 27–30, réussissant ainsi à faire le pas le plus dur, à savoir gagner à l’extérieur.

Ligue des champions masculine, Quart de finale aller
MOL-PICK SZEGED–PSG HANDBALL 27–30 (14-16)
Szeged, Városi Sportcsarnok, 3200 spectateurs. Arbitres : Din, Dinu (roumains)
SZEGED : Rodriguez 6, Balogh 5, Källman 4, Bánhidi 4, Bodó 2, Gorbok 2, Skube 2, Zubai 1, Buntic 1
Entraîneur : Juan Carlos Pastor
PARIS SG : Hansen 7, N. Karabatic 6, Gensheimer 6, Remili 3, Abalo 3, L. Karabatic 2
Entraîneur : Zvonimir Serdarusic
Penaltys : 3/7, 2/2
Exclusions : 8 min, 18 min

Réactions d’après-match

Zvonimir Serdarusic : Je suis très content que nous ayons mené durant 60 minutes. Szeged s’est fatigué en fin de match mais nous ne devons pas croire que nous avons déjà remporté le duel car Szeged est fort à l’extérieur aussi.

Juan Carlos Pastor : Je félicite mes joueurs pour leur attitude, qui ont tout fait pour gagner. Il ne reste rien d’autre que de continuer à travailler. Nous sommes une nouvelle équipe, nous progressons au fur et à mesure et pour cela, chaque match est une aide.

Gorazd Skof : Il est difficile de dire ce qui a tranché dans ce match. Peut-être que nous avons un peu mieux défendu que Szeged. Nous sommes dans une bonne forme, nous avons remporté la Coupe de la Ligue il y a peu et aujourd’hui, nous avons réussi à gagner ici.

Pedro Rodriguez : Je pense que ce sont des détails qui ont fait la différence. Notre prochain objectif sera de jouer le mieux possible à Paris.

A Szeged : Miklós Dorsch

HandNews & CasalHand
Pub Espace Pronos EHFCL

42 CommentairesPoster un commentaire

  1. jbclamence35 - le 23 avril 2017 à 19h09

    Pesant ce match. Arbitrage merdique qui décrédibilise toute volonté de publicité pour le handball. Arbitres nuls et partiaux… Dégouté.

    Bravo aux Parisiens qui auraient du gagner de 10 buts

    • jpf_hb - le 24 avril 2017 à 08h36

      Partiaux non, mais pas à la hauteur de l'événement. Ils se sont fait dépassé par le niveau du match.

  2. Stephane - le 23 avril 2017 à 19h09

    Scandale cet arbitrage !!!

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).