Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

LdC (M) - J6

On passe aux choses sérieuses

, par Dalibor

Non pas que les cinq premières journées de Champions League n'étaient qu'un léger apéritif, mais cette sixième journée marque, pour les trois équipes françaises, l'entrée dans la période où les matchs comptent, pour de multiples raisons, un peu plus que les précédents.

Crédit photo : EHF

Pour Paris, c'est surtout par la nature des prochains adversaires que se démarquent les quatre prochaines journées. Si Flensburg était le nom le plus redouté sur le calendrier avant la trêve internationale, c'est désormais à un autre vainqueur de la compétition que s'attaquent les coéquipiers de Nikola Karabatic. Kielce, dès ce weekend, avant de devoir se coltiner deux fois Veszprem en autant de semaine et de se déplacer en Pologne et de recevoir Aalborg. Autant dire qu'une fois passé le mois qui arrive, on y verra plus clair dans la course à la première place. Les Polonais de Kielce semblent déjà hors-course avec quatre points de retard sur Paris et cinq sur Veszprem, et peut-être plus dimanche soir. D'autant plus que l'équipe emmenée par Talant Dujshebaev n'a plus grand-chose à voir avec la machine de guerre qui s'était imposée à Cologne il y a deux saisons. Les noms sont les mêmes, mais ils ont pris un sacré coup de vieux. Lijewski, Szmal, Bielecki et même Jurecki (photo de droite) sentent le poids des années sur leurs épaules. Il n'y a guère qu'Alex Dujshebaev et Darko Djukic pour tenir la baraque, Filip Ivic étant forfait après une opération du genou. Alors dans sa salle, Kielce est encore redoutable, puisque Flensburg, Veszprem et surtout Kiel y ont laissé des plumes. Mais les performances à l'extérieur des Polonais se résument à deux défaites, à Celje et Kielce.

Nantes se déplace chez un concurrent direct

Nantes ne vise sans doute pas la tête de son groupe, mais ce n'est pas pour cela que les matchs à venir ne revêtent pas la même importance. Le H est encore au contact du groupe de tête, cinquième avec ses cinq points. Si la compétition s'arrêtait là, les hommes de Thierry Anti seraient une nouvelle fois dans le Top 16 européen. Mais malheureusement pour eux, la décision ne se fera qu'en mars. Et pour être parmi les élus au printemps prochain, il parait indispensable de ne pas se louper, dès ce weekend, à Plock. Les Polonais sont actuellement lanterne rouge du groupe avec un petit point et une victoire du H ce weekend les mettrait à distance dans la course à la qualification. Dit comme ça, c'est simple, mais dans les faits, rien n'est plus compliqué. Notamment car le H est retombé dans ses travers en Starligue jeudi, en s'inclinant face à un autre mauvais élève, Chambéry. "Une mise au point avec les joueurs aura lieu samedi matin" disait vendredi Gaël Pelletier, le président, dans la presse locale. Histoire que les violets ne se prennent pas les pieds dans le tapis deux fois de suite.

Montpellier, la vie sans Fabregas

Pour Montpellier, les soucis sont d'un tout autre ordre. D'ailleurs, le singulier serait peut-être plus de mise, car si on excepte le forfait pour trois mois de Ludovic Fabregas, il n'y a pas trop de nuage à l'horizon. Et ce MHB, même sans son pivot numéro un, a de la réserve, comme on a pu le voir mercredi en championnat du côté d'Aix. "Les matchs actuels sont une manière de progresser. Mais notre capacité à nous concentrer nous joue des tours" commente Patrice Canayer, pas forcément très heureux de voir ses hommes faire le yoyo au sein même d'un match. A Lisbonne, il y a deux semaines, les Montpelliérains avaient plié l'affaire dès la pause avant de se laisser un peu aller après le repos, heureusement sans conséquence (33-29 au final). Et c'est l'heure des retrouvailles, ce samedi, avec pour objectif de continuer un parcours pour l'instant sans faute. "C'est une très belle équipe, qui est toujours dans la course pour se qualifier, et il faut la craindre, même à domicile" continue Canayer. "D'autant plus que nous sommes dans une configuration particulière et que nous devons gérer l'absence de Ludovic Fabregas." Une victoire et, avec douze points, Montpellier serait quasiment assuré de finir premier de sa poule, sauf catastrophe industrielle.

Le programme du weekend :

Samedi 04.11 Montpellier - Sporting CP à 17h30 (en direct sur beIN Sports Max 8)

Dimanche 05.11 Paris Saint-Germain - Kielce à 17h00 (en direct sur beIN Sports 3) Wisla Plock - Nantes à 19h00 (en direct sur beIN Sports 3)

Kevin Domas

Prochain match TV

JDA Dijon Hand

19:00

Sam. 18 Mai.

Metz Handball

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
8 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
prosperjoseph
prosperjoseph
6 années il y a

il vont sans doute prendre un joker pour remplacer fabregas.

Manman43
Manman43
6 années il y a

Selon ML du jour à priori pas de joker prévu par Patrice pour palier l’absence de Ludo !

Styx
Styx
6 années il y a

Pas l utilité, ils ont le meilleur centre de formation donc prenons dans le vivier

Styx
Styx
6 années il y a

– Le Mhb je sais que dire j ai vu tout les matchs en LDC hormis dire que le MHB est au dessus de tous , c est pas simple de voir le match jusqu au bout tellement que l issue est connue et l adversité faible
– Le H un bon pour se jauger et élever son niveau , et remettre la tête a l endroit pour repartir sur de bons rails , la manière sera plus important que le résultat car il y a bcp de matchs encore pour se qualifier
– Le Psg 3 /4 gros matchs à venir pour avoir la première place , si les gardiens sont incapables d élever leurs niveaux ont oubli contre Vesprem

handy
handy
6 années il y a
Répondre à  Styx

Styx, j’ai envie de te mettre un +1 pour l’effort d’aération et de ponctuation !

rkj4
rkj4
6 années il y a
Répondre à  handy

Pas mieux. Un beau com' de Styx, clair, structuré, étayé et sans sauter de mots. Le fond est bon, les mots précis et je suis d'accord sur tout : la faible adversité pour Montpellier, la question des gardiens parisiens en particulier.
Manque juste le caractère " ' " : une broutille.

J'ajouterai que je suis curieux de voir comment l'annonce de la prochaine retraite de Serdarusic va déteindre sur le jeu et la concentration des Parisiens. J'ai pu lire l'article de l'Equipe sur le sujet hier, avec les réactions des joueurs. Langue de bois ou sincérité vraie ? Difficile de trancher. À entendre Abalo et quelques autres, Serdarusic est le meilleur mec du monde. Comme on a du mal à l'imaginer partir à la pêche avec les gars et vu que le résultat de son travail n'est pas très visible sur le terrain, on se demande d'où il tire sa popularité. À creuser.

Sasori9
Sasori9
6 années il y a
Répondre à  rkj4

C'est parce que tu n'es pas à l'intérieur de PSG. Les joueurs ont relation privilégié avec le coach donc ils connaissent mieux Noka que les forumeurs, les médias, toi et moi. Ce que tu n'aimes pas Noka, c'est ton droit mais tu n'as pas à juger Noka. Dans le monde de handball, Noka est très respecté. Meme Jicha.
Sauf …..Accambray lol

Sasori9
Sasori9
6 années il y a

PSG va connaitre l'Enfer de Verdun ce mois de novembre en LdC et en LNH au mois décembre.
L'important est que PSG va gagner plus de match possible pour être qualifier en huitième. La première place, c'est une place maudite parce qu'on ne gagne pas la LdC.
Je méfie Kielce, il joue mieux que d'habitude.
Ls Rouges Hongrois jouent parfaitement bien. Je suis surpris ca vu nombreux départ et arrivé.

MAHB, pas de souci pour eux. Sauf accident

NAntes après l'humiliation, on va se réveiller !

8
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x