Euro 2018 – Tour principal

La France fait nul contre la Suède

La France et la Suède se sont séparées sur un match nul (21-21) pour leur deuxième match du tour principal. Après un début de match raté (0-3), les Bleues ont toujours couru après le score (11-14, MT). Face à une grande Filipa Idéhn, les filles d’Olivier Krumbholz ont dû leur salut à Alexandra Lacrabère et Orlane Kanor dans le dernier quart d’heure. L’entrée de Laura Glauser dans les buts a également été un gros coup de booster. Dans une chaude ambiance nantaises, l’équipe de France a finalement arraché un nul qui fera davantage mal à la tête des Scandinaves.

HandNews & CasalHand

13 CommentairesPoster un commentaire

  1. anderson - le 9 décembre 2018 à 16h35

    Les gilets jaunes ont encore frappé…

  2. Handmania - le 9 décembre 2018 à 16h45

    Dommage qu’il y ait eu tant de pertes au tir par excès de précipitation.

  3. rkj4 - le 9 décembre 2018 à 16h45

    Mouais ! On aura eu vachement chaud et la conclusion ressemble à un petit miracle.

    Sur ce match, j'ai trouvé les Françaises bien coincées. Un défense correcte mais celle des Suédoises m'a parues plus intelligente et agressive. Mais c'est surtout l'attaque… Sans jeu avec pivot et avec des décalages à l'aile sporadiques, ça limite d'autant les solutions offensives. Et puis la petite Kanor, c'est dans des moments comme ça qu'il faut lui demander d'allumer le feu : elle n'est pas rentrée assez à mon goût alors qu'elle est la seule capable d'apporter un vrai danger derrière. Attention en défense par contre : elle ne maîtrise pas toujours sa fougue.

    Et puis il faut arrêter avec la gardienne suédoise. D'accord, elle est présente et fait de beaux arrêts mais sur les face à face, l'erreur des tireuses françaises est flagrante : à chaque fois (à chaque fois !), la gardienne lève la jambe et la shooteuse tire là où est le pied ! Quand on est ailier, il faut réfléchir un minimum : ça sert à quoi de fixer la gardienne si ensuite on tire là où elle vous attend. Manon Houette en a raté 2 comme ça avant de comprendre et de tirer sous la jambe. Dommage pour nous, Sirama Dembelé n'a toujours pas compris. On se demande bien pourquoi, sur la dernière attaque, c'est elle qui est sur le terrain et pas Houette. Mystère, mais ça nous empêche peut-être de gagner parce que sur son tir au buzzer, elle est en bonne position suite à une jolie contre-attaque et elle vendange une fois de plus (elle ne semble même pas croire à ce qu'elle fait). Je pense aussi que, vu les dégats, OK aurait pu aborder la question avec ses joueuses pendant les temps morts : mais il n'a pas dû comprendre lui non plus.

    J'apprécie pas trop Lacrabère en général, mais bravo pour son sang froid sur les pénos : à un moment, elle a maintenu l'équipe à flot. ET dans les cages, Glauser a super bien répondu à la gardienne d'en face : bravo à elle.

    À l'arrivée, on s'en tire avec un minimum de casse mais vraiment pas de quoi repartir la fleur au fusil.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).