LDC (F) – J10

Metz a pris son temps mais reste second

 

Ce ne fut pas évident mais le Metz Handball entérine sa deuxième place après sa victoire de dimanche contre les Allemandes de Thüringer (35-29). Elles auront l’avantage de recevoir leur ¼ de finale retour de Ligue des Champions grâce à leur deuxième place au classement final. Une excellente performance.

Cela avait tout d’un piège, le club Allemand déjà éliminé se présentant en Lorraine avec un effectif réduit (10 joueuses seulement) sans pression. Les Messines se devaient de l’emporter pour ne pas dépendre du résultat du FTC dans l’autre match du groupe. Et dès le début, les joueuses de Mayonnade semblaient timorées, voire inquiètes. Malgré des solutions variées trouvées en attaque et un démarrage techniquement propre, ce sont les défenses qui étaient à la peine dans cette première période et l’entraineur messin prenait un premier temps-mort à 7-7 visiblement pas satisfait des efforts défensifs proposés. « Rien ne fonctionnait en première mi-temps » analysera-t-il plus tard.

Côté allemand, on était plutôt joueur et le choix était pris de sortir la gardienne assez tôt pour jouer à 7 joueuses de champ. Autant ce choix fut payant en première mi-temps (bien aidé par les mauvais choix messins), autant la suite des évènements allait faire payer ce choix. Mais en première periode, les artilleuses allemandes, Luzumoza et Mitrovic trouvaient des solutions dans cette défense absente, ce qui n’as pas aidé la gardienne de Metz à briller (MT 17-19).

Le show Houette

Dès le retour des vestiaires, on a senti Metz bien plus appliqué et concentré. Le discours du coach semblait avoir sorti les joueuses locales de leur torpeur et les Allemandes s’écrasaient contre la défense. Conjugué à cela un match énorme de Manon Houette qui, malgré quelques approximations en première mi-temps nous a prouvé que depuis son arrivée à Metz, elle est d’une redoutable efficacité (8/9 ce dimanche) et fera très mal aux adversaires du jour.

La conséquence de l’accélération messine se concrétise par un temps-mort pris par Muller après 4 minutes en seconde période (sur un 3- 0 en cours) puis un autre à la 42ème minute alors que le score était de 25 à 21. Les Allemandes n’avaient plus les armes pour rivaliser (le physique ?) et Metz se dirigeait vers une victoire importante et s’est même offert le luxe de faire entrer sa jeune garde (Sajka et Kanor notamment).

Cette victoire et la confirmation de cette seconde place permettra à Metz de recevoir son ¼ de finale retour, ce sera le week-end du 13 au 15 Avril contre Bucarest pour tenter de rallier le Final 4, ce qu’aucun club français n’a encore jamais fait.

Ligue des Champions, Tour principal, J6
11 mars 2018, Arènes de Metz (4 159 spectateurs)
Arbitres : Victoriia Alpaidze et Tatyana Berezkina (Russie)

Metz 35-29 Thüringer (mi-temps : 17-19)

METZ : Gardiennes : Rajcic (3 arrêts), Csapo (7 arrêts) – Joueuses de champ : Edwige, Gautschi, Gros (6/9), Zaadi (6/9), Flippes (6/9), Nocandy (1/1), Houette (8/9), Seguin (1/1), Landre (2/3), Kanor O (1/5), Smits (0/2), Sajka (3/4), Maubon (1/2), Luciano
Exclusions : Landre (39e)
Entraîneur : Emmanuel Mayonnade

THURINGER : Gardiennes : Krause, Eckerle (7 arrêts /42) – Joueuses de champ : Lang (1/6), Schmelzer (2/2), Niederwieser (4/10), Luzumova (9/15), Mitrovic (6/8), Jakubisova (4/5), Wohlbold, Huber (3/3)
Exclusions : Niederwieser (1e), Niederwieser (17e)
Entraîneur : Herbert Müller

Guillaume GRUMBACH

HandNews & CasalHand
Pub Espace Pronos EHFCL

1 CommentairePoster un commentaire

  1. Marchand - le 12 mars 2018 à 22h14

    Mayonnade à aussi fait rentrer seguin et gautschi.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).