LdC (M)

Brest partira avec deux points en janvier


Si elles avaient tenu tête à Rostov au match aller en Bretagne (29-29), les filles de Brest n’ont pas eu voix au chapitre lors du match retour en Russie cet après-midi. Assurées de figurer au tour principal depuis deux journées, elles n’y débuteront qu’avec deux points. En Russie, face à une équipe qui avait atteint le Final Four de la compétition la saison passée, elles n’ont jamais été en mesure d’inquiéter leur adversaire. Distancées dès les premiers instants (4-1, 5′), elles ont payé cash toutes leurs erreurs. Oublis défensifs sur le pivot, pertes de balle évitables, les Russes ont profité de la moindre faille pour creuser l’écart, en mettant un rythme impressionnant. Et malgré les quelques parades de Filipa Idehn dans la cage, les Russes comptaient déjà six buts d’écart à la pause (16-10). Après la pause, les filles de Laurent Bezeau ont continué à subir la loi de leurs adversaires. Que ce soit en défense, où Anna Vyakhireva et Kseniya Makeeva n’ont jamais pu être maitrisées, mais aussi en attaque, où Mayssa Pessoa a fermé la boutique. Il n’y a guère qu’Anna Gros à avoir trouvé le chemin des filets, trompant la gardienne brésilienne à quatre reprises en deuxième période, six fois au total. Battu 24-30, Brest commencera donc le tour principal avec deux points après la trêve internationale. Dans un groupe où, en cas de victoire demain face à Odense, Metz pourrait déjà en compter cinq. Et où Rostov partira avec sept points.

Les statistiques :

ROSTOV-DON – BREST BRETAGNE HB 30:24 (18:12)
Arbitres : Peter Brunovsky, Vladimir Canda (SVK)

Rostov : Mekhdieva (0 arrêt / 2 tirs dont 0/2 pén), Sedoykina (5 arrêts / 10 tirs dont 2/3 pén), Pessoa (14 arrêts / 31 tirs dont 1/1 pén); Slivinskaya, Managarova (4/7), Petrova (0/1), Sen (1/3 dont 0/1 pén), Abbingh (2/7 dont 0/1 pén), Vyakhireva (7/10 dont 1/2 pén), Sudakova (1/2), Maslova (2/3), Makeeva (7/10), Smirnova, Duleva (2/2), Kuznetsova (3/5), Borshchenko (1/3 dont 1/2 pén)

Brest : Quiniou (4 arrêts / 6 tirs), Idehn (9 arrêts / 37 tirs dont 4/6 pén); Mauny, Tissier, Gros (6/14 dont 0/1 pén), Pineau (5/10 dont 2/3 pén) , Gullden (1/3), Lagattu (1/1), Prouvensier, Pop-Lazic (1/2), Stoiljkovic (4/8 dont 1/2 pén), Foppa, Coatanea (2/3), Limal (2/3), Mangué (2/5)

Kevin Domas

HandNews & CasalHand
Pub Espace Pronos EHFCL

3 CommentairesPoster un commentaire

  1. Loup2 - le 17 novembre 2018 à 16h25

    Oui à part quelques fulgurances personnelles Brest n as pas existé, compliqué d arriver au main round avec 2 points ….. mais bon restons positifs

  2. Sasori9 - le 17 novembre 2018 à 16h47

    Point de vue individuelle, il y a quelque chose intéressant pour les Bretonnes mais inefficace contre Rostov qui joue la puissance combiné la technique et collective. Rostov a peu changé l'effectif, Pesoa est venue remplacer et renforcé la défense des Russes. A part ca, Rostov joue ensemble depuis 5 ans.
    Alors que Brest change un tiers voire un demi d'effectif tous les ans. Ca se ressent sur le parquet : bcp déchets, erreur de passe. l'attaque n'est pas bon non plus. Brest a une attaque collective particulièrement catastrophique.
    Avec ce jeu pareil, diffcile d'aller au quart de finale…
    Brest doit hausser le niveau au groupe principale, pour affronter Odense, Buducnost et Metz.
    J'espère que l'année prochaine, Brest garde toutes ses joueuses, aucun changement à part un ou deux mais pas plus.

  3. handic50 - le 17 novembre 2018 à 19h42

    Niveau de jeux assez pathétique sans parler de la combativité 🙁

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).