LdC (M)

V. Gérard : “Un match solide qui n’a pas tourné dans notre sens”

Rentré à quinze minutes de la fin de la rencontre face à Barcelone, le gardien du Paris Saint-Germain Vincent Gérard revient sur la première défaite de son équipe depuis cinq ans à domicile en Champions League.

– Vincent, quel est votre ressenti après cette rencontre ?

– C’était un beau match de handball. Ce qui est chiant, c’est qu’on est à 32-32, on a la balle et on prend un 3-0 sur des bêtises, des petits détails. On retrouve à quatre, on ne gère pas trop mal mais c’est compliqué à ce niveau. C’est un match d’une grosse intensité et on a peut-être tiré la langue dans les dix dernières minutes.

– Vous parlez de bêtise, ce deux minutes sur mauvais changement vous coute cher…

– Au moment où on se dit qu’on va peut-être faire basculer le match dans notre sens, c’est tout l’inverse. C’est dommage mais je tiens toujours le même discours : il vaut mieux gagner la Champions League que gagner la phase de poules. Mais c’est toujours une grosse déception de s’incliner à la maison. On a fait un match solide, aussi bien offensivement que défensivement, mais ça n’a pas tourné dans notre sens.

– Avez-vous senti les Barcelonnais plus frais dans le money-time ?

– Je ne sais pas trop. Luka Cindric ne fait que l’attaque alors c’est peut-être plus simple pour lui, mais Aron Palmarsson a joué tout le match et marque le but de la victoire à la fin. A chaque fois que je joue contre lui, il met une lucarne, ça devient pas marrant…Mais ça s’est joué à des détails et il va falloir travailler ce genre de petites choses.

– Avez-vous l’impression que pour la première place, c’est joué ?

– Ce n’est jamais joué tant que mathématiquement, il reste la place. Mais Barcelone a deux points d’avance sur nous et le goal-average. Ils doivent encore recevoir Szeged…Tout le monde se focalise sur la première place mais on n’a même pas de médaille pour ça ! Ca fait gagner deux weekends de repos. On va retenir notre gros match, la grosse intensité que les deux équipes ont mises dans le premier quart d’heure, c’était un niveau rarement vu. On a perdu, mais il y a des choses positives.

– Et l’invincibilité à domicile, c’était important ?

– Non, c’est un truc de journalistes ça. Maintenant, on repart à zéro. L’invincibilité c’est bien parce que ça montre aux adversaires que ça va être compliqué, Barcelone a du jouer jusqu’au bout pour nous battre. On repart sur une nouvelle série désormais.

Propos recueillis par Kevin Domas

Pub Espace Pronos EHFCL

8 CommentairesPoster un commentaire

  1. rkj4 - le 2 décembre 2019 à 09h08

    Perdre un match malgré 22 arrêts de gardiens (contre 10 en face), ça fait très mal !
    Parce que ça signifie que sur les autres postes, l'écart de performance a été encore plus radical.
    Si cette défaite met un peu de plomb dans la tête de la direction sportive du club, ça sera toujours ça de pris.

  2. cochonne - le 2 décembre 2019 à 11h05

    Bonjour
    je trouve qu'on fait grand cas d'une tempête dans un verre d'eau.
    Le PSG a perdu…et alors ai-je envie de dire?
    Le Barça repart avec la victoire un enseignement biaisé par le fait que Paris ait joué sans Remili ce qui n'est pas rien et le costume de favori qui ne sera pas forcément un avantage si et je dis bien si ces deux là se retrouvent en finale.
    Je ne suis pas souvent d'accord avec lui lorsqu'il s'exprime mais pour le coup je rejoins Vincent quand il dit qu'il vaut mieux gagner la ligue que la phase de poules.

    • oeil52 - le 2 décembre 2019 à 14h24

      Oui à Barcelone on disait , il manque…. et il manque ….. et il manque ……….etx…. pour moi c'étais injure a ce qui étaient à leurs place 🙁 finalement à la maison , on a pas fait mieux !!!! les matchs ce joue et quelque soit les joueurs ils ont chacun la mème importance sur le terrain à l'instant T , chacun donne le mieux de soit mème Un grands bravos aux gardiens à Vincent et a son partenaire !!!!!

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).