LdC (F)

Brest solide face à Savehof

Pauletta Foppa (Brest)

Brest continue sa belle série (9 matchs sans défaite) en Ligue des Champions. Face à Savehof, les Bretonnes ont été intraitables et l’ont logiquement emporté (31-22,FM). 

Un autre scénario que celui de la victoire aurait été difficilement envisageable pour Brest, face à Savehof, au fond du classement du groupe (avant dernier avec deux points). Pourtant, sur certaines séquences de jeu, les Suédoises ont montré de belles choses. De la vitesse, de la continuité. Mais ça n’a pas suffi. Les Bretonnes ont tout de suite (après un petit quart d’heure tout de même), pris le pli. En défense, elles ont répondu de la plus belle des manières. Notamment avec une Pauletta Foppa d’une solidité incroyable en défense. Sur tous les ballons, en face de toutes les joueuses. Autour d’elle, ses coéquipières suivaient sur l’alignement pour faciliter le travail de Sandra Toft dans le but. Un régal. Il a aussi fallu l’entrée de Bella Gullden au poste de demi-centre pour que le jeu d’attaque se libère. Laurent Bezeau avait fait le choix de commencer avec Ana Gros à la mène et l’a vite remise sur son côté droit. Un temps, les Françaises ont butté sur Börjesson dans le but. Elle maintenait ses coéquipières dans le match, avant de couler. Face à la répétition des buts sur grand espace en raison des 13 pertes de balles en première mi-temps, la portière suédoise était impuissante (14-7, MT). 

La force tranquille 

Face à cet aveu d’impuissance, les Suédoises ont tout de même tenté. En vain. Même quand Laurent Bezeau faisait souffler ses joueuses, la machine tournait à plein régime. Pop-Lazic et Minevskaja maintenaient une grosse activité dans le secteur central, Agathe Quinou n’avait pas de mal à faire des arrêts, Laurie Carretero-Fontaine rentrée en toute fin de match a pu faire le sien. Lancées, les Bretonnes ont été intouchables sur leur parquet. Une nouvelle fois, elles se sont régalées et continuent leur belle route en Ligue des Champions, où elles sont déjà assurées de jouer les quarts de finale (31-22,FM). Brest est finalement là où on l’attendait avec un tel effectif.

Maxime Cohen.

 

Pub Espace Pronos EHFCL

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. lamirabel29 - le 10 février 2020 à 09h16

    Match à guichet fermé, presque 4100 spectateurs dans une Arena bien bruyante.
    Prochain match, contre Gyor, pareil, la salle sera pleine comme un œuf, ça promet encore une belle ambiance!

  2. bdid - le 11 février 2020 à 23h46

    Dommage pour les blessures de Kalidiatou Niakaté et Marta Mangué. Minevskaja ou Tissier en arrière gauche, je n'ai pas trouvé ça très convaincant. Gulldèn remontre un peu de belles choses, mais ce n'est encore suffisant. Je pense que Györ va être remonté à bloc pour le match retour. Un vrai 2e test pour Brest. Si les brestoises l'emportent, respect total pour ma part …

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).