LdC (F)

Metz s’offre Bucarest et la tête du groupe

Avant-dernière journée du tour principal ce dimanche avec la réception du CSM Bucarest. Et le Metz Handball réalise une énorme opération dans l’optique d’un quart de finale plus abordable en s’offrant les Roumaines au terme d’un match d’une intensité incroyable (28-26). Metz conforte sa première place du groupe avant un déplacement à Esbjerg, qui définira laquelle des deux équipes finira en tête.

L’objectif était clair dans ce match : il fallait l’emporter. Quand on connaît l’importance de terminer aux deux premières places du groupe et d’avoir l’opportunité de recevoir son quart de finale retour, il ne fallait pas se rater. Et avec la victoire de Rostov hier, avant le coup d’envoi de ce Metz-Bucarest, il y avait 3 équipes à 11 points et l’adversaire du jour à 9. Autant dire qu’il y avait de la tension ce dimanche. Alors même que les quatre qualifiés du groupe était déjà connus, l’ordre pouvait encore être totalement chamboulé.

Neagu s’agace et Metz déroule

Comme souvent avec Bucarest, Cristina Neagu lançait la première banderille et ouvrait le score. Elle qui avait marqué 14 buts lors de la précédente confrontation était surveillée comme le lait sur le feu. Le retour de Carmen Martin à l’aile droite pesait également sur ce début de match (10ème : 5 à 4). Mais ce harcèlement systématique mis en place par Manu Mayonnade commençait à porter ses fruits. Grâce à une attaque efficace et variée, les messines creusaient un écart intéressant (20ème : 11 à 8).

Ce qui fit également la différence dans ce temps fort, c’est aussi la contre-performance de Neagu. Contre-performance personnelle ou énorme défense ? Probablement un peu les deux. Néanmoins, lorsque la maître à jouer n’est pas dans un grand jour (4/11 pour elle aujourd’hui dont deux 7 mètres), c’est toute l’équipe qui balbutie. Elle laissait poindre un agacement certain au traitement de faveur qui lui était réservé et son inefficacité au tir.

Alors qu’on pensait que Metz maîtrisait son sujet, quelques imprécisions combinées à une baisse de régime générale laissait les roumaines espérer (Mi-temps : 14 à 13)

Copié-collé

C’est vraiment la défense qui aura fait la différence dans ce match. Egalement la nervosité de certaines joueuses de Bucarest. Linnea Tortensson, pour ne citer qu’elle, écopait de deux suspensions pour contestations alors que différentes agressions avaient lieu régulièrement sur des Messines qui sont restées appliquées en toutes circonstances.

La capitaine Grace Zaadi enchaînait les buts et les différences individuelles et servait parfaitement ses coéquipières (45ème : 21 à 18) A partir de ce moment et du temps-mort pris par un Adrian Vasile remuant, son équipe va totalement perdre pied et se retrouver à -7. Le changement offensif consistant à jouer à une joueuse de plus systématiquement va s’avérer efficace mais montrera quelques limites avec plusieurs buts encaissés dans une cage laissée vide.

Puisqu’il était écrit que rien ne devait être simple, ce système permettait aux visiteuses de retrouver de la vigueur et de grignoter rapidement son retard. (58ème : 27 à 25) pour une fin de match irrespirable. Metz doit son salut à une Ivana Kapitanovic des grands soirs, auteur de quelques parades absolument fantastiques, d’un état d’esprit irréprochable et d’un public vraiment important dans le money-time (score final 28 à 26)

Grâce à cette victoire, Metz s’assure au pire la deuxième place de ce groupe, peut être la première avec un résultat positif à Esbjerg la semaine prochaine (défait cet après-midi à Budapest) Bucarest n’a pas tout perdu mais nous offrira un quart de finale probable contre Györ. Probable et explosif…

Statistiques :

Metz Handball : Kapitanovic (10/35 à 29%) – Pijevic (0/1) – Zaadi (6/9) – Flippes (4/4) – N’gouan (2/5) – Nocandy (3/4) – Kanor (3/5) – Burgaard (1/6) – Smeets (1/2) – Sajka (3/6) – Maubon (0/1) – Luciano (5/5) – Pedereriy (0/1)

CSM Bucarest : Dedu (3/14 à 21%) – Grubisic (10/27 à 37%) – Lekic (5/10) – Neagu (4/11) – Cvijic (1/1) – Perianu (3/3) – Omoregie (5/7) – Martin (2/6) – Pintea (2/3) – Grbic (4/7)

Pub Espace Pronos EHFCL

7 CommentairesPoster un commentaire

  1. Sasori9 - le 1 mars 2020 à 16h58

    Les Messines ont joué avec le feu au money time aloirs elles dominent de 7 points d'écart à 10min de terme…
    Et maintenant, il faut battre les Danoises chez elles. Si elles gagnent ou un nul au Danemark, elles rencontreront Valcea où il y a Liscevic !!!!!!!!

  2. GuyMoselle - le 1 mars 2020 à 21h16

    Difficile de construire dans les 10 dernières minutes quand le bras se leve systématiquement au bout de 3 ou 4 passes

  3. lamirabel29 - le 2 mars 2020 à 09h18

    Reste un match, à l’extérieur pour finir 1ère ou 2ème , de toute façon, le 1/4 ne sera pas contre Brest, donc allez Metz!!!

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).