LdC (M)

Bucarest pour Paris, Flensburg pour Montpellier


Les deux équipes françaises connaissent désormais leurs adversaires pour les huitièmes de finale de la Champions League.

Après avoir tranquillement battu Zagreb cet après-midi (37:26), Paris va désormais affronter le Dinamo Bucarest en huitièmes de finale, dans trois semaines pour la manche aller avant de recevoir le weekend suivant au retour. Un adversaire que le club parisien n’a jamais affronté en Champions League mais qui a éliminé le Sporting Portugal emmené par Thierry Anti. Déjà vainqueur d’un but à l’aller (26:25), le Dinamo a confirmé à la maison cet après-midi en s’imposant de deux longueurs (26:24). C’est la première fois de l’histoire du club roumain, où évolue notamment l’ancien pivot de Montpellier Mohammed Mamdouh, qu’il se qualifie pour les huitièmes de finale de la plus grande compétition européenne.

Face à une formation croate qui devait absolument s’imposer pour se qualifier, les Parisiens ont attendu treize minutes pour se décoller au score, notamment grâce à Vincent Gérard, impeccable dans sa cage avec 15 arrêts. C’est dans son sillage que le PSG a fait le premier trou, scorant quatre fois de suite entre la 13ème et la 17ème, avant d’arriver à la pause avec cinq longueurs d’avance (17:12). Alors que Sander Sagosen a une nouvelle fois marché sur l’eau, scorant huit fois, Paris a creusé l’écart après le repos jusqu’à ce que celui-ci atteigne onze buts au coup de sifflet final, sur une dernière contre-attaque de Dylan Nahi. “Il fallait surtout bien aborder ce match mentalement, ce qu’on a réussi à faire. On a mis de l’intensité, on a joué notre jeu d’entrée et on a réussi à se mettre à l’abri assez rapidement” disait Luka Karabatic au micro de beIN Sports, soulignant également que, cette fois, le Paris Saint-Germain n’avait pas connu de temps faible.

Montpellier, de son côté, va retrouver Flensburg, une équipe qu’il avait éliminée sur le chemin de son titre européen de 2018 (28:28, 29:17 au retour). Les Allemands ont terminé cinquièmes de leur groupe, coiffés sur le poteau cet après-midi par les Danois d’Aalborg, qui l’ont emporté face à Elverum. Comme Paris, Montpellier jouera à l’extérieur le match aller avant de recevoir au match retour. Flensburg, qui a échoué en quarts de finale de la Champions League lors des quatre dernières saisons, est actuellement deuxième de la Bundesliga, à deux points de Kiel et avec un match en plus.

Kevin Domas

Pub Espace Pronos EHFCL

18 CommentairesPoster un commentaire

  1. Sasori9 - le 1 mars 2020 à 19h30

    Les Parisiens ont être intérêt de prendre les adversaires au sérieux avant d'aller au FF : Bucarest idem. Il y a Ragot qui a été joueur de Dinamo avant d'aller chez Pontault-Combault.
    Une fois passé, en quart il rencontre le vainqueur de Kielce-Celje.
    Si c'est Kielce qui passe, c'est une bonne occasion aux Parisiens de priver les Polonais au FF !!!!!!!

    Pour MAHB, c'est chaud, Flens c'est un gros morceau. Si Canayer ne fait pas le con, son club passe en quart et il va tomber sur Barca en forme. C'est comme en 2018. Mais Flens n'est pas le genre à respecter le même erreur.

    • TITOFF34734 - le 1 mars 2020 à 22h21

      mdr

  2. Arshee - le 1 mars 2020 à 19h48

    On aura de belles quarts de finales si les favorites tiennent leur rang.
    Kielce vs PSG
    Szeged vs Veszprem
    Porto vs Kiel
    Flensburg vs Barça

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).