JO (F)

Les bleues continuent en quart !

Source : IHF

Dans le match décisif face au Brésil, les françaises ont sorti le grand jeu et assuré la qualification (29-22). Les ingrédients manquant des derniers matchs ont cette fois pointé le bout de leur nez. De bon augure avant les matchs à élimination directe.

Le début de rencontre rend bien compte de l’enjeu de celle-ci, sans compter que le match débute à 11h, heure locale. Les deux équipes sous la crainte de l’élimination multiplient les approximations, et parviennent difficilement à trouver le cadre (1-1, 5e). Les équipes finissent par se libérer, et trouver des solutions. Pour l’équipe de France, elles s’appellent Coralie Lassource et Estelle Nze Minko qui mettent un premier écart (7-5, 14e). Les petits détails sont aussi en faveur des bleues : un tir sous pression arbitrale arrêté et qui revient dans les mains, des poteaux qui sont surtout brésiliens… Les remplaçantes Méline Nocandy et Allison Pineau apportent les ingrédients pour faire envoler l’écart juste avant la pause (17-11, MT)

Défendre l’écart

Mais faire la différence avec son adversaire, les bleues l’ont fait contre l’Espagne ou contre la Russie, avec les résultats que l’on connaît. Le début de seconde période n’offre pas de confiance sur ce sujet, avec De Paula qui réalise quelques gestes de grande classe quand les françaises rendent des ballons et se font sanctionner. Le Brésil remonte à 3 buts, à la faveur d’un 4-0 qui donne quelques sueurs froides (18-15, 34e). Mais le Brésil n’est pas l’Espagne, ni la Russie. Et la raison majeure du maintien de la forme des bleues s’appelle Cléopâtre Darleux. La gardienne de Brest réalise la performance qu’il fallait enfin entre les bois blanc et rouge (9/20 à 45%). Si on rajoute une réussite retrouvée à longue distance (8/14), les françaises se rendent même la tâche facile ! (28-18, 53e) La fin du match est totalement décousue, mais l’essentiel est assuré : les bleues sont en quart de finale !

15 CommentairesPoster un commentaire

  1. jpf_hb - le 2 août 2021 à 08h45

    Et si les filles faisaient l'inverse des mecs ? Un mauvais début de compétition et une fin de folie…

    Il y a quelques mois on aurait tous misé sur les filles pour nous ramener une médaille plutôt que sur les mecs, la semaine dernière on s'est dit que ça allait être l'inverse…

    Le plus beau serait 2 médailles comme à Rio ! 🙂

  2. Avik - le 2 août 2021 à 08h50

    Darleux doit être alignée d’entrée, Leynaud n’a pas le niveau sur ces JO

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).